Aretha Franklin (1942-2018): Little Prayer & Big Respect

Posté par vincy, le 16 août 2018

C'était, sans aucun doute, l'une des plus belles et des plus grandes voix de la soul, la pionnière, bien avant Whitney, Beyoncé et Rihanna. Lauréate de 11 Grammy Awards en tant qu'interprète R&B, Lady Soul, ou The Queen of Soul, etait une légende avec 75 millions d'albims vendus et des tubes comme Respect, A Natural Woman, Chain of Fools, Spanish Harlem, Think, I say a little prayer, Jump to hit, A Rose is still a Rose, I Never Loved a Man the Way I Love You...  Aucune autre chanteuse n'a eu autant de singles classé dans le Top 100 américain. Elle aura été la première femme élue au Rock'n'Roll Hall of Fame, le panthéon américain du rock et de la musique populaire.

Aretha est morte ce 16 août 2018, à l'âge de 76 ans, d'un cancer du pancréas, après nous avoir enchantés pendant 61 ans de carrière. Femme engagée, diva respectée, monstre sacré, elle n'a fait que deux apparitions au cinéma, dont cette fameuse séquence dans The Blues Brothers, où elle reprend Think. Elle reprendra son rôle de gérante du Soul Food Café dans la suite, Blues Brothers 2000.

Toujours pour le cinéma, elle reprend la chanson des Rolling Stones Jumpin' Jack Flash, utilisée dans la BOF du film avec Whoopi Goldberg. On l'entendra dans un autre film avec Goldberg , Sister Act 2 avec A deeper Love.

Ses tubes sont si indémodables qu'ils ont souvent été utilisés pour le cinéma.

Dans Recherche Susan Désespérément, avec Madonna, qui fête ses 60 ans aujourd'hui, on peut ainsi entendre Respect, tandis que dans Les Affranchis, de Martin Scorsese, c'est Baby I Love You qui est utilisée. Scorsese se servira de Do Right Woman, Do Right Man dans Les nerfs à vif.

Celle qui effectuera une tournée avec Martin Luther King, puis chantera lors de ses funérailles en 1968, sera dans la BOF de Malcom X, avec Someday We'll All Be Free. Dans Ali, c'est la chanson Ain't No Way qui est choisie. Sans oublier dans l'oscarisé Moonlight, où l'on a droit à One Step Ahead.

Respect, on l'entend dans Forrest Gump et Le journal de Bridget Jones, tandis qu  Chain of Fools passe dans Les experts (Sneakers), Michael et L'Affaire Pélican, avec Julia Roberts.

Et justement, si on doit en retenir une seule c'est plutôt l'hommage déridant à son répertoire lors d'une scène de restaurant cocasse, avec la même Julia et des homards, dans Le mariage de mon meilleur ami. Say a little prayer for you Lady.

Comic-Con 2018 : DC Comics étend son empire côté séries

Posté par wyzman, le 26 juillet 2018

Comme c'est le cas côté cinéma, le combo DC Comics x Warner Bros. va continuer à faire parler de lui au cours des 12 prochains mois. En effet, de cette association vont naître de nouvelles séries dont on ne savait même pas que l'on avait besoin. Petit passage en revue !

Toujours plus de super-héros

The CW

Pas peu fière de ses séries DC Comics, la chaîne américaine née d'un accord avec Warner Bros. et CBS a profité du Comic-Con pour dévoiler Heroes and Villains, une bande annonce dans laquelle on retrouve les héros de ses séries phrase : Arrow, The Flash, Legends of Tomorrow, Supergirl et Black Lightning. Et parce que le talent de Greg Berlanti ne cesse de séduire les patrons de The CW, ils lui ont également de développer le personnage de Batwoman, en vue de lui offrir une série prochainement. Et si Batwoman fait d'ores et déjà les gros titres, c'est parce que son personnage principal sera une lesbienne sortie du placard qui doit surmonter ses démons afin de redonner de l'espoir à Gotham. Tout un programme !

Titans

A quelques semaines de son arrivée sur la plateforme de streaming DC Universe, voilà que débarque enfin le trailer de Titans. Marquée par un "Fuck Batman!" qui a enflammé Internet, cette première vidéo laisse à penser que la série centrée sur les péripéties de jeunes super-héros sera particulièrement violente. Les scènes de combat ont déjà conquis le cœur de nombreux spectateurs et la présence du très beau Brenton Thwaites dans le rôle de Robin devrait finir d'achever les plus réticents. La date de lancement officiel n'a pas été communiquée mais cela ne saurait tarder !

Des ados et du sang

Deadly Class

Dans le comic d'origine, nous suivions le quotidien d'adolescents se rendant au King's Dominion Atelier of the Deadly Arts, soit une école secrète basée à San Francisco et qui a pour ambition d'entraîner la prochaine génération d'assassins réputés à travers le monde. Dans le premier trailer de la série Syfy, les bases sont respectées. Le rebelle Marcus (Benjamin Wadsworth) se voit confier un but par Master Lin (Benjamin Wong) : étudier au King's Dominion. Dès lors, Marcus découvre un univers particulièrement violent où sexe, drogue et rock'n'roll se croisent sans cesse ! La saison 1 est toujours en cours de tournage et la série devrait arriver sur les écrans américains début 2019.

The Purge

Adapté de la saga cinématographique, la série The Purge reprend la même principe : un soir dans l'année et pendant 12 heures, tous les crimes sont permis dans des Etats-Unis désormais gouvernés par un parti politique totalitaire. Au moment où la purge s'apprête à débuter, tous les habitants sont amenés à évaluer leurs propres actes avant de tout faire pour rester en vie. La première saison  10 épisodes débutera le 4 septembre sur USA Network et est produite par Michael Bay et Brad Fuller ! En d'autres termes, on risque d'en entendre parler pendant un petit moment.

Toujours plus de séries primables aux Emmy Awards

Homecoming

Pour sa toute première série, Julia Roberts s'est tournée vers le service de streaming Amazon Video et le créateur de Mr. Robot, Sam Esmail. Basé sur le podcast d'Eli Horowitz et Micah Bloomberg, Julia Roberts incarne dans ce thriller psychologique Heidi Bergman, une travailleuse sociale dans un établissement gouvernemental secret. Le trailer dévoilé au Comic-Con était en fait un teaser et nous rappelle simplement que le premier épisode de 30 minutes sera mis en ligne le 2 novembre prochain.

Star Trek Discovery

Si la saison 1 avait laissé de nombreux fans perplexes, la saison 2 semble bien partie pour réconcilier tous les fans de cette immense saga. Grâce au "Fly Away" de Lenny Kravitz, la production a décidé d'introduire officiellement le personnage de Christopher Pike, campé par le remarquable Anson Mount. Cela a pour effet de complètement redynamiser l'équipe du Discovery et de revenir aux origines de la série : la découverte. Le trailer de cette saison 2 nous annonce donc plus de voyages, plus de courses-poursuites dans l'espace et encore et toujours plus de menaces. Où doit-on signer ?

Doctor Who

Pour incarner son 13e Doctor, la BBC a décidé de faire (enfin) appel à une femme, la géniale Jodie Whittaker. Découverte dans le dernier épisode de Noël (où Peter Capaldi lui passait le témoin), ce nouveau Doctor Who aura droit à 10 épisode de 50 minutes ou plus pour faire ses preuves. Et ce, dès cet automne !

Little Bee : Julia Roberts rejoint le casting de l’adaptation d’Amazon

Posté par wyzman, le 15 juin 2018

Il y a quelques heures seulement, Deadline a révélé que Julia Roberts était sur le point de tenir l'un des deux rôles principaux de Little Bee, l'adaptation cinématographique entreprise par Amazon du roman de Chris Cleave également connu sous le nom de The Other Hand.

Un projet important

Le webzine américain rapporte en outre que l'actrice et scénariste Kathleen Robertson planche déjà sur le script de ce film à venir. Pour information, Little Bee raconte l'histoire complexe entre une demandeuse d'asile nigériane (Little Bee) et une rédactrice de magazine britannique (Sara O'Rourke jouée par Julia Roberts). Elles se rencontrent durant le conflit pétrolier qui toucha le delta du Niger et finissent par être réunies des années plus tard en Angleterre dans des circonstances mystérieuses.

L'interprète de Little Bee n'a pas été annoncée pour l'instant mais selon les informations de Deadline, Julia Roberts produira également le film par le biais de sa société Red Om Films. L'adaptation de 2009 de Little Bee produite par BBC Films et avec Nicole Kidman dans le rôle de Sarah O'Rourke n'ayant jamais vu le jour, Amazon Studios aura tout le plaisir de développer comme il entend cette aventure plus humaine que politique.

Pour rappel, Kathleen Robertson est l'auteure du scénario de The Possibilities, réalisé par Jason Reitman. De son côté, Julia Roberts était récemment à l'affiche de Wonder. Elle sera bientôt aux côtés de Lucas Hedges et Kathryn Newton dans Ben is Back de Peter Hedges.

Julia Roberts et Lucas Hedges, mère et fils dans « Ben is Back »

Posté par vincy, le 29 octobre 2017

Elle a 50 ans depuis hier. Julia Roberts n'a pas été à l'affiche d'un hit au box office depuis 7 ans, même si elle reste l'une des stars les plus glams du cinéma mondial. Avec Money Monster l'an dernier, elle a foulé pour la première fois le tapis rouge de Cannes. Elle a un contrat à 7 chiffres avec Lancôme et fait aussi la pub pour les collants Calzedonia. Mais il semble que l'actrice veuille reprendre sa carrière en main. Elle vient de signer pour un nouveau film, Ben is Back, un drame mère/fils réalisé par Peter Hedges. Le cinéaste a enrôlé son propre fils Lucas Hedges pour donner la répliquer à la star.

Lucas Hedges a été révélé l'an dernier avec Manchester by the Sea, où il incarnait le neveu de Casey Affleck, pour lesquel il a été nommé à l'Oscar du meilleur second-rôle masculin. Dans Ben is Back, il sera un jeune homme charmant mais sérieusement névrosé qui revient au foyer familial pour les fêtes de Noël. Tout le monde l'accueille chaleureusement. Mais sa mère reste prudente. Si elle aime beaucoup son fils, elle comprend rapidement qu'il reste dangereux.

Le tournage commencera en décembre à New York.

Julia Roberts a déjà tourné Wonder, avec Jacob Tremblay et Owen Wilson, un mélo sur un gamin défiguré réalisé par Stephen Chbosky (qui a déjà signé Le monde de Charlie et coécrit le scénario de La belle et la bête). Elle s'apprête également à tourner la série Homecoming pour Amazon Studios. Plusieurs de ses récents projets annoncés n'ont pas été confirmés.

Lucas Hedges devrait encore montrer sa tête aux Oscars avec Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, primé à Venise et Toronto. Il sera aussi à l'affiche de Lady Bird de Greta Gerwig, avec Saoirse Ronan, et tourne actuellement Boy Erased avec Russell Crowe, Nicole Kidman et Xavier Dolan, filmé par l'acteur Joel Edgerton. Enfin, il a terminé le tournage de la nouvelle comédie de Jonah Hill, Mid '90s.

Enfin Peter Hedge est davantage connu comme scénariste, avec About a Boy, What’s Eating Gilbert Grape et Une carte du monde. Il a écrit et réalisé Coup de foudre à Rhode Island, Pieces of April et The Odd Life of Timothy Green.

Les stars hollywoodiennes se lancent dans les séries TV

Posté par vincy, le 8 janvier 2017

Pour la première fois, Julia Roberts va être la star d'une série télévisée, en l'occurrence l'adaptation du best-seller Today Will Be Different (Aujourd'hui tout va changer, qui sera bientôt publié en France) de Maria Simple. La série suivra Eleanor Flood durant une journée pas comme les autre. Ce jour-là Eleanor veut enfin gérer tout ce qu'elle reporte indéfiniment. Hélas rien ne va se passer comme prévu et ces 24 heures vont avoir bien plus de conséquences qu'elle ne l'imaginait.

Ce n'est pas la seule star à avoir franchit le cap. Si Hollywood peut compter sur ses "grands noms" oscarisés ou populaires pour des téléfilms de prestige, la tendance à être au générique d'une série TV est assez récente. Le projet de Julia Roberts est particulier puisqu'elle co-produit la série, alors qu'aucun diffuseur n'est attaché au projet (mais nul ne doute que les enchères vont s'envoler).

Meryl Streep a aussi sauté le pas en septembre dernier en signant pour la série The Nix, adaptation du roman de Nathan Hill sorti l'été dernier. Produite par J.J. Abrams, qui devrait réaliser quelques épisodes, la série est centrée sur un professeur d'université dont l'étrange mère réapparait des décennies après avoir abandonné sa famille.

Autre "package" étoilé confirmé ce week-end: Kirsten Dunst, George Clooney (en producteur avec Smokehouse) et Yorgos Lanthimos (The Lobster) pour la réalisation d'une série à l'humour noir, On Becoming A God In Central Florida. Dunst incarnera une jeune veuve complètement démunie, employée d'un parc d'attraction au salaire minimum et qui ment, manipule et arnaque à sa manière après avoir été elle-même victime d'une escroquerie dont elle veut se venger.

Il y a deux mois, c'est le trio David O. Russell, Julianne Moore et Robert De Niro qui s'associait pour une série (sans titre) produite par The Weinstein Company pour le compte d'Amazon. La série sera écrite et réalisée par le cinéaste d'Happiness Therapy.

S'ajoutent Daniel Craig dans Purity, adaptation du dernier roman de Jonathan Franzen, écrite et réalisée par Todd Field ; ou encore Emma Stone et Jonah Hill dans Maniac, série en 10 épisodes réalisée par Cary Fukunaga et inspirée d'une série norvégienne. True Detective a fait des émules...

Avant c'était les vedettes du petit écran qui rêvaient du grand. Désormais, parce que la qualité des scénarios et des productions a donné à la série ses lettres de noblesses, et parce que l'audience globale est stratosphérique pour certaines d'entre elles, ce sont les stars du grand écran qui veulent s'inviter dans le petit.

Le réalisateur de Pretty Woman Garry Marshall s’éclipse (1934-2016)

Posté par vincy, le 20 juillet 2016

Le réalisateur, acteur et producteur américain Garry Marshall est décédé mardi à l'âge de 81 ans. Né le 13 novembre 1934 à New York, il est mort hier soir. Le président de la Guilde américaine des réalisateurs, Paris Barclay, lui a rendu hommage, saluant son talent pour raconter des histoires "qui ont amené la joie et les rires (...) sur tous les écrans, petits et grands".

Garry Marshall a créé de nombreuses séries TV, et notamment la culte Happy Days, avec un certain Ron Howard, qui dura dix saisons à partir de 1974. Au cinéma, il fut inégal mais a signé, au scénario comme à la réalisation, quelques grands films populaires. Il devient réalisateur sur le tard, en 1982 avec Docteurs in Love puis Le Kid de la plage deux ans plus tard, dans la lignée des films de John Hugues, avec un public déjà là. En 1986, il tourne avec le jeune Tom Hanks, Rien en commun, qui révèle le comédien. Mais le film qui deviendra sa marque de fabrique, sera Un couple à la mer (1987), avec le couple à la ville et à l'écran, Goldie Hawn et Kurt Russell. Cet enchaînement de bonnes recettes le conduit à s'aventurer sur un autre terrain.

Car c'est, étrangement, avec un mélo au féminin, Beaches (Au fil de la vie) réunissant Bette Midler et Barbara Hershey, qu'il connaît un premier hit au box office, en 1988. Cette histoire d'amitié sans retour sera aussi accompagné d'une BOF très vendue cette année-là.

Pretty Success

En 1990, Garry Marshall reprend un scénario plutôt dramatique qu'il transforme en comédie romantique pour une filiale de Disney. C'est Pretty Woman, le Cendrillon de la fin du XXe siècle. Richard Gere en est la star mais c'est Julia Roberts qui explose aux yeux des spectateurs. Son rire éclatant, son regard irrésistible et quelques séquences cultes en font un énorme succès mondial, et le plus important de sa carrière. 465 millions de $ de recettes (de l'époque) dans le monde, 4 millions d'entrées en France.

Dès lors, Julia Roberts sera sa muse. De nouveau avec Richard Gere (mais cette fois-ci elle est la star), avec Just married (ou presque) (Runaway Bride) en 1999, 2e plus gros succès du cinéaste dans sa carrière, et dans un film puzzle, Valentine's Day, en 2010, 3e plus gros succès du réalisateur.

La comédie romantique sera son domaine, avec une manière bien à lui d'exploiter les névroses de chacun de ses personnages (et une seule morale: ensemble, on peut surmonter tous les problèmes). Tous ses films montrent qu'un couple, un duo, une paire de désaxés peuvent réussir à s'affranchir de leurs angoisses, peurs ou hantises. Pas pour rien que sa première série TV s'appelait The Odd Couple (1970). Il aime les duels impairs, différents par l'âge, la condition sociale ou le caractère.

Princesses modernes

Professionnel apprécié et respecté, il tourne avec les plus grands comédiens américains : Al Pacino et Michelle Pfeiffer (Frankie and Johnny , 1991), Dan Aykroyd (Exit to Eden, 1994, son plus magistral flop), Greg Kinnear (Escroc malgré lui, 1996, autre fiasco), Juliette Lewis et Diane Keaton (L'Autre Sœur, 1999), Kate Hudson (Fashion Maman, 2004), Lindsay Lohan et Jane Fonda (Mère-fille, mode d'emploi, 2007)... C'est surtout avec Anne Hathaway (une de plus qu'il place au firmament) et Julie Andrews dans le diptyque Princesse malgré elle (2001) / Un mariage de princesse (2004) qu'il retrouve son style si vintage de la comédie américaine des années 1950, ces contes de princesses modernes. Les deux films cumulent 300 millions de $ de recettes dans le monde.

Il signe une trilogie avec Valentine's Day, Happy New Year et le récent Joyeuse fête des mères, où de multiples personnages se croisent (et le tout Hollywood au passage) pour une journée spéciale du calendrier. Malheureusement, la recette fait long feu et décline dès le deuxième film.

Boudé par les grands prix et les festival, Garry Marshall aura quand même reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière en 2014 à la Writer's Guild of America. Mais, s'il a été un brillant scénariste, on ne peut s'empêcher de penser qu'il a parfois été très très inspiré en tant que réalisateur, trouvant les bons angles et le bon timing pour nous faire rire avec une scène d'escargot à la française dans un restaurant américain, par exemple.

Enregistrer

Enregistrer

[L'instant Glam'] Cannes 2016 – Jour 2: Pretty Women

Posté par cynthia, le 12 mai 2016

AAH OWIIIIIII OOOOOH AAAAH OWIII AAAAHHH!!!! AAAAH ROOOOW WOOOOOW NYEEEEEEEEEE RAAAAAAAAAAAHHHHH!!! Non, ce n'est pas Chewbacca qui prend la relève sur Ecran Noir mais c'est toujours moi, C, la langue pimentée de la rédac' qui tente juste de retranscrire ce qu'elle a entendu sur le tapis rouge! Les GENS HURLENT POUR RIEN ET ON NE S'ENTEND PLUS!!!!! (*N.B: prendre rendez-vous avec un ORL à la fin du festival*)

En ce second jour nous avons croisé...OH MY GOD!!! What's happened to Julianne Moore??? Beautiful Julianne, tu t'es fait agresser par un tigre? Tu nous avais habitués à la perfection sur pattes et là tu arrives sur le tapis rouge de cette 69ème édition du festival de Cannes avec une robe déchiquetée des cuisses aux pieds... pourquoi ma chérie? Tu aurais dû copier ta copine Naomi Watts et sa folie du strass. Oui, la belle australienne est revenue avec une robe qui brille (again)! Demain tu choisis la couleur ou tu restes dans le disco ma belle?

Je disais donc que cette seconde montée des marches de l'année est consacrée au film Money Monster de Jodie Foster avec des monstres sacrés sur le tapis rouge. Jack O'Connell, venu présenter le film, était toujours aussi sexy, même lorsqu'il ajustait son froc (sexy Jack, ça devait être mes mauvaises pensées qui jouaient avec ta ceinture). D'ailleurs, il va falloir que je squatte son hôtel l'année prochaine... à moins que ma rédactrice en chef, toute gentille comme elle est, lui transmette mon 06 avec une photo de moi (retouchée légèrement par Photoshop)?

Alors qu'on attend Jodie Foster, Julia Roberts et Georges Clooney sur le tapis, voilà qu'un amas de viande humaine fringué comme jamais s'entasse pour des selfies. On avait dit pas de selfies bonté divine! C'est ainsi qu'on a aperçu Tomer Sisley (si, si, Largo Winch qui fait des pubs pour godasses chics) qui, apparemment, a essayé de se rapprocher de Kev Adams capillairement parlant (ou il s'est électrocuté ce matin dans sa chambre d'hôtel et c'est officiellement un miraculé!). Rocco Siffredi était sur le tapis...enfin lorsque je dis "sur" le tapis c'est sur deux pieds et en costard, sans poutre apparente. On a vu Mads Mikkelsen qui a, d'ailleurs, fait sensation ce matin même en croisant mes boss sur la Croisette vers 8 heures (insomniaque?). Mads avait les mains dans les poches et était en train de flâner sur la Croisette avant de reprendre son boulot de membre du jury... D'une simplicité ce Mads!

Tandis qu'à 19h30 vous autre mortel vous mangiez, George Clooney enflammait la Croisette tout en restant accroché à la main de sa femme (trop mignon). Il ne l'a pas quitté d'une semelle... enfin d'un tissu car la pauvre madame Clooney s'emmêlait les pieds dans sa somptueuse robe. Il ne l'a pas quitté à l'intérieur du Palais non plus, au point d'avoir fait une mine déçu en voyant qu'on l'avait placé aux côtés de Jack O'Connell et non aux côtés de sa femme (renseignes toi sur le protocole George), qui s'est retrouvée derrière lui. George, si tu n'es pas content, file moi ta place hein. Et viens à ma place, sous la flotte, avec un donut rassis dans la bouche.

La magnifique Caitriona Balfe héroïne de la superbe série (fangirling) Outlander était également présente pour le film. Elle était la réincarnation de la magnificence, de la classe et de la beauté pure tout en étant vêtue d'une robe en simili cuir qui respirait la sensualité et la sexualité des épaules aux pieds (FANGIRLING!!!!!).

Julia Roberts quant à elle, a monté les marches pour la première fois de sa (longue) carrière vêtue d'une robe noire que je vais lui emprunter pour le mariage de ma copine l'année prochaine. Julia-La-vie-est-belle, qui s'est légèrement affichée puisqu'elle a été littéralement poussé sur les marches la réalisatrice (aka Jodie Foster).

Et dire qu'avant elle, il y a eu des tâches toutes sorties de la télé réalité. C'est comme si vous passiez une nuit d'amour avec Chris Evans après avoir tringlé Miley Cyrus... En tout cas, ce soir, il y avait une forme de sacralisation à contempler Pretty Woman à Cannes. Combien au fait le collier avec l'énorme émeraude?

Julia Roberts retrouve un rôle à la Erin Brockovich

Posté par vincy, le 23 mars 2016

Julia RobertsUn peu dans le creux de la vague Julia? Aux yeux de tous sort sur les écrans aujourd'hui en France et c'est sans aucun doute l'un de ses plus mauvais film depuis des années. On espère que l'égérie Lancôme va redorer son blason et remettre un peu de glamour avec sa présence murmurée au Festival de Cannes où Money Monster pourrait être présenté (de Jodie Foster, avec George Clooney). Et pourquoi une présence au jury? Anyway, le film sort le 8 juin. Deux semaines avant, elle aura un autre film sur les écrans avec Mother's Day de Garry Marshall, aux côtés de Jennifer Aniston, Kate Hudson, Jason Sudeikis et Timothy Olyphant.

En attendant, Julia Roberts a besoin de projets. Et elle a misé sur un rôle qu'elle connaît bien: une avocate. va rejouer les avocates. Seize ans après Erin Brockovich qui lui avait valu l'Oscar e la meilleure actrice, la star devrait incarner l'avocate de Darius McCollum dans le drame Train Man.

Darius McCollum, 50 ans aujourd'hui, est un new yorkais atteint du syndrome d'Asperger et fasciné par les trains. Cette obsession l'a conduit à connaître par coeur les horaires, les réseaux, les procédures, les détails techniques des trains et métros de New York. Cette fixation l'a surtout conduit à piloter lui-même, parfois en se déguisant en utilisant des uniformes de la régie de transports, sans autorisation bien entendu, ces métros et trains et à se faire arrêter plus de 25 fois au cours de sa vie.

Roberts incarnera sa dernière avocate en date et le récit usera de flash backs pour raconter le passé de McCollum.

Le scénario a été écrit par Simon Stephenson (la série Eleventh Hour). Pour l'instant, aucun réalisateur n'est confirmé.

Les actrices les mieux payées du monde en 2014/2015

Posté par MpM, le 21 août 2015

jennifer lawrence

Après le classement des acteurs les mieux payés du monde sur l'exercice 2014/2015, Forbes vient enfin de sortir son top des meilleures actrices.

A la première place, on retrouve assez logiquement Jennifer Lawrence, vue dans deux cartons de l'année écoulée : Hunger games : la révolte (1e partie) et X-Men : days of future past. A noter qu'avec ses 52 millions de dollars, elle se situerait en 2e position (derrière Robert Downey jr et devant Jackie Chan) dans un classement qui réunirait acteurs et actrices du monde entier.

Deuxième actrice la mieux payée, Scarlett Johansson s'affiche à 35,5 millions (soit à la 8e place du classement mixte). Grâce à Lucy et Avengers : l'ère d'Ultron, l'actrice gagne cinq places par rapport à l'an dernier.

Juste derrière elle, on trouve une nouvelle venue, Melissa McCarthy (Spy, St Vincent et Tammy) avec 23M$ cette année. A titre de comparaison, avec cette somme, elle est à égalité avec le 21e acteur le mieux payé (Hugh Jackman).

Autre nouvelle venue, l'actrice chinoise Fan BingBing qui arrive directement en 4e position. Elle aussi a bénéficié de l'effet X-Men : days of future past.

Enfin, Sandra Bullock s'avère la grande perdante de la période : elle qui était en tête l'an passé est tombée à la 13e place, ex-aequo avec Amanda Seyfried et Meryl Streep. Il n'y a aucune actrice française dans le top qui s'arrête à la 18e place (Natalie Portman, 6 millions).

Les 10 des actrices les mieux payées de l'exercice 2014 / 2015

1. Jennifer Lawrence - 52M$

2. Scarlett Johansson - 35,5M$

3. Melissa McCarthy - 23M$

4. Fan Bingbing - 21M$

5. Jennifer Aniston - 16,5M$

6. Julia Roberts - 16M$

7. Angelina Jolie - 15M$

8. Reese Witherspoon - 15M$

9. Anne Hathaway - 12M$

10. Kristen Stewart - 12M$

C’est la fête des mères pour Julia Roberts, Jennifer Aniston et Kate Hudson

Posté par redaction, le 23 juillet 2015

jennifer aniston julia roberts kate hudson

Trio de reines pour le prochain film de Garry Marshall. Mother's Day (La fête des mères) réunira Julia Roberts, Jennifer Aniston et Kate Hudson, ainsi que Jason Sudeikis (Les Miller, une famille en herbe), qui en sera à son troisième film avec Aniston. Marshall poursuit ainsi sa série de comédies chorales autour d'une célébration. Il a déjà réalisé Happy New Year autour de la Saint-Sylvestre et Valentine's Day autour de la Saint-Valentin.

Open Road Films a annoncé que le film sortirait le 29 avril 2016 aux Etats-Unis, le week-end précédant la fête des mères.  Le tournage débute le mois prochain à Atlanta. Le film sera l'entrecroisement de plusieurs histoires autour de la vie de quelques mères.

Ce sera le quatrième film que Julia Roberts tournera avec Garry Marshall après Pretty Woman, Just Married (ou presque) et Valentine's Day, qui ont cumulé 450 millions de $ au box office nord-américain et près d'un milliard de $ dans le monde. Pretty Woman reste le film le plus populaire de la filmographie de Julia Roberts. Just Married est le 3e film le plus vu aux Etats-Unis dans la carrière de l'actrice.

Kate Hudson avait également tourné avec Garry Marshall (Fashion Maman en 2004).