Toronto 2019: Deux films avec Scarlett Johansson plébiscités par le public

Posté par vincy, le 16 septembre 2019

A Toronto, c'est le public qui choisit. Le People's Choice Award est d'autant plus convoité que les lauréats ont souvent fini aux Oscars, voire remporter l'Oscar du meilleur film. Ce fut le cas l'an dernier avec Green Book ou en 2013 avec Twelve Years a Slave. Depuis 2012, ce sont d'ailleurs des films nord-américains qui dominent le palmarès avec, en plus des deux précédemment cités, Happiness Therapy, The Imitation Game, Room, La La Land et Three Billboards.

C'est encore le cas cette année avec Jojo Rabbit, le film décalé de Taika Waititi, qui, du coup, se retrouve parmi les oscarisables inattendus. Distribué par Fox Searchlight, cette comédie noire sur l'Allemagne nazie met en scène Scarlett Johansson, Sam Rockwell, Rebel Wilson, et le réalisateur, dans le rôle d'un Hitler bouffon et imaginaire. Cette "satire anti-haine" sera dans les salles en janvier 2020.

Scarlett Johansson a décidément du flair. Entre deux Marvel, soucieuse de revenir à des films d'auteur et des personnages plus riches, elle est à l'affiche de Marriage Story, film Netflix de Noah Baumbach en compétition à Venise, qui se retrouve deuxième du classement. Là encore, quelques nominations aux Oscars sont à prévoir.

Ces deux films surclassent la Palme d'or Parasite (qui vise aussi les Oscars dans plusieurs catégories).

Dans la section Midnight Madness, c'est The Platform, thriller dystopique de Galder Gaztelu-Urrutia, qui a remporté les suffrages du public, devant The Vast of Night de Andrew Patterson, un film Amazon, et Blood Quantum de Jeff Barnaby, un film Apple. Et pour le prix du public dans la catégorie documentaire, le vainqueur est The Cave de Fera Fayyad, devançant I am not alone de Garin Hovannisian et Dads de Bryce Dallas Howards..

De multiples prix sont remis au TIFF, certains récompensant des films vus en avant-première mondiale ou internationale, d'autres déjà récompensés à Cannes ou à Venise.

Prix Mary Pickford pour un talent féminin: Mati Diop (Atlantique)

Section Platform
Meilleur film: Martin Eden de Pietro Marcello
Mentions spéciales: Anne at 13000 ft de Kazik Radwanski et Proxima d'Alice Winocour

Meilleur film canadien: Antigone de Sophie Deraspe.
Meilleur premier film canadien: The Twentieth Century de Matthew Rankin
Mention spéciale: The Body Remembers When the World Broke Open de Elle-Maija Tailfeathers et Kathleen Hepburn

Netpac Award (meilleur film d'Asie-Pacifique): 1982 de Oualid Mouaness

Prix Fipresci
Section Discovery: Murmur d'Heather Young
Section présentations spéciales: How to Build a Girl de Coky Giedroyc

Scarlett Johansson dans un drame de Taika Waititi (Thor: Ragnarok)

Posté par vincy, le 30 mars 2018

C'est Pâques, alors parlons de lapin. Ni Bugs Bunny, ni mascotte de Playboy ni même Pierre Lapin. Mais Jojo. Jojo Rabbit plus précisément.  Il s'agit du prochain film de Taika Waititi (Thor: Ragnarok). Scarlett Johansson, selon la presse professionnelle américaine serait en négociations finales pour être la star de cette production Fox Searchlight.

Johansson incarnerait une Allemande durant la seconde guerre mondiale. Son jeune fils, fidèle des jeunesses hitlériennes, découvre qu'elle abrite une jeune juive dans leur foyer. Le scénario a été écrit par le réalisateur et le tournage devrait commencer d'ici l'été.

Taika Waititi prépare actuellement l'épisode pilote de What We Do in the Shadows, d'après son propre film Vampires en toute intimité sorti en 2014.

Depuis quelques mois, Scarlett Johansson ne cache pas son intention de revenir à des personnages plus matures dans des films d'auteur ou dramatiques, après une succession de grosses productions et de comédies. Elle sera à l'affiche d'Avengers: Infinity War début mai. On l'entendra dans L'île aux chiens de Wes Anderson où elle prête sa voix à une chienne de concours. Elle s'est aussi engagée sur le premier film Reflective Light de Gregory Crewdon, où là encore elle doit incarner la mère d'un garçon qui ne lui facilite pas la vie. Enfin, elle vient de terminer le nouveau film de Noah Baumbach, avec Adam Driver et Laura Dern, prévu pour une sortie cet automne.