Jude Law s’empare de la baguette de Dumbledore

Posté par cynthia, le 12 avril 2017

À vos baguettes les "potterheads"... Nous connaissons enfin l'identité de l'acteur qui incarnera Dumbledore jeune dans la suite des Animaux fantastiques. Et ce sera Jude Law. Autant dire qu'après avoir porté la tenue du pape dans la série Young Pope, la longue robe de sorcier ne va pas trop perturber l'acteur, qu'on verra bientôt dans Le Roi Arthur: la légende d'Excalibur.

Dans cette suite des Animaux Fantastiques (toujours quelques décennies avant les aventures de Harry Potter), David Yates reviendra derrière la caméra tandis que Johnny Depp (même si les fans ne sont pas d'accord) continuera à incarner le méchant Grindelwald (seul amour d'Albus Dumbledore), né en 1883 et mort en 1998.

Rappelons que c'est Richard Harris qui a tenu le rôle du célèbre sorcier aux lunettes demi-lune dans les deux premiers opus de Harry Potter avant de mourir en 2002 et d'être remplacé par Michael Gambon. Dumbledore (1881-1997) est un sang-mêlé.

Avant de choisir Jude Law, les studios avaient pensé à Benedict Cumberbatch, Mark Strong (Mad Men), Jared Harris (The Crown) ou encore Christian Bale (éternel Batman dans nos cœurs).

Le premier volet des Animaux Fantastiques a récolté plus de 813 million de dollars au box-office. La production du deuxième volet débutera cet été pour une sortie en 2018. Suivront reois autres films de la franchise, tous les deux ans.

Kenneth Branagh embarque Daisy Ridley, Johnny Depp et Judi Dench à bord de l’Orient-Express

Posté par wyzman, le 1 octobre 2016

On vous le disait en novembre dernier, c'est l'irlandais Kenneth Branagh qui a été choisi par la  Fox pour incarner sur grand écran le célèbre détective Hercule Poirot dans l'adaptation du Crime de l'Orient-Express (alias le plus gros succès d'Agatha Christie). Et comme si cela ne suffisait, c'est également lui qui réalisera le film. Dès lors, le comédien de 55 an s'est fait plaisir au niveau du casting.

Produit par Ridley Scott et Mark Gordon et scénarisé par Michael Green, le projet a le mérite d'attirer moult stars. Et pas n'importe lesquelles puisqu'il s'agit de celles de la liste A. Il y a quelques heures, le magazine Variety a ainsi révélé que la star de la pièce Hamilton, Leslie Odom Jr. serait de la partie et qu'il serait loin d'être seul. En pleine traversée du désert (si l'on omet Strictly Criminal), la superstar Johnny Depp viendra jouer les renforts et les mentors pour Daisy Ridley, la nouvelle icône de toute une génération depuis sa participation à Star Wars : Episode 7 - Le Réveil de la Force.

Et parce que plus on est de fous, plus on rit, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouvera Judi Dench dans un rôle encore inconnu. S'ajoutent ensuite Michelle Pfeiffer et Michael Pena, l'acteur passé par End of Watch, Fury et Ant-Man. En pleine promotion de Sing Street, l'actrice Lucy Boynton devrait faire un malheur dans cette nouvelle adaptation de Crime de l'Orient-Express.

Dans le reste de la distribution, on notera la participation du beau Tom Bateman (Da Vinci's Demons) et de l'incontournable Derek Jacobi (Vicious). Atypique et hétérogène, ce casting est l'assurance d'un public large au moment de la sortie du film. En effet, il faudrait être fou pour louper le nouveau film de Daisy Ridley et Lucy Boynton. Surtout si Johnny Depp et Judi Dench sont de la partie !

Avec Kenneth Branagh devant et derrière la caméra, nous pouvons d'ores et déjà nous attendre à de beaux fous rires. Car si Warner Bros. a son Sherlock Holmes, le réalisateur de Thor, The Ryan Initiative et Cendrillon pourrait bien livrer à la FOX sa prochaine saga !

Forbes balance les 100 stars les plus riches en 2015/2016

Posté par vincy, le 12 juillet 2016

Taylor Swift, la nouvelle petite amie de Tom Hiddleston, domine le classement des célébrités du showbiz et du sport les plus fortunées de l'année selon le classement annuel de Forbes. Dans le haut du classement on retrouve ainsi Christiano Ronaldo, Adèle, Lionel Messi ou encore Madonna. Le sport et la musique paye bien mieux que le grand écran et musiciens et sportifs trustent ce top 100. On compte ainsi deux magiciens, un top model (Gisele), quatre tennismen (aucune Serena? come on), un groupe de K-pop, un seul écrivain, un DJ néerlandais et pas un francophone (même pas Céline). Idem: aucun réalisateur (allons allons, avec le pourcentage sur les recettes de certains films?) ni même DiCaprio (on se pince). On a quelques, du coup, de sérieux doutes autour de ce classement.

Surprise, le premier artiste dans le cinéma est l'humoriste Kevin Hart (87,5M$) qui bat au passage le record détenu précédemment dans sa catégorie par Jerry Seinfeld (57e cette année, avec 43,5M$). Il est 6e du Top 100. Il est actuellement à l'affiche de Central Intelligence, qui vient de dépasser les 100M$ au box office nord-américain.
Rihanna, plus chanteuse qu'actrice, mais tout de même, a récolté 75M$ (13e). Première vraie "star" de cinéma, Dwayne Johnson, ex-The Rock, qui a empoché 64,5M$ (19e). Derrière on retrouve Jackie Chan (23e, 61M$), Matt Damon (30e, 55M$), Tom Cruise (37e, 53M$), Johnny Depp (46e, 48M$). Jennifer Lawrence est la première femme œuvrant dans le cinéma, avec 46M$ et une bonne 49e place. C'est la deuxième année consécutive où elle domine ses consœurs. Suivent Ben Affleck (58e, 43M$), Jennifer Lopez (davantage chanteuse désormais que comédienne, avec 39,5M$, 68e), Vin Diesel (78e, 35M$), Robert Downey Jr (86e, 33M$, acteur le mieux payé en 2014/2015), les Indiens Shah Rukh Khan (86e, 33M$) et Akshay Kumar (94e, 31,5M$), Melissa McCarthy (86e, 33M$) et Brad Pitt (94e, 31,5M$)

Edito: Johnny Depp mange son chapeau

Posté par redaction, le 2 juin 2016

A Ecran Noir, le people ce n'est pas notre tasse de thé. Mais là, il faut le reconnaître, un événement lié à la vie privée d'une star, a eu un impact sur la sortie d'un des films très attendus de l'année, avec gros budget de production et de marketing. La suite d'Alice au pays des merveilles, Alice De l'autre côté du miroir a, certes, attiré des critiques mitigées. Mais il en faut plus pour détourner le public. Le désir d'une suite n'était peut-être pas si fort, malgré le triomphe phénoménal du premier film, signé Tim Burton. l'absence de Burton a aussi, sans doute, contribué à une certaine désaffection du public.

Car cet Alice a subit un gros revers aux Etats-Unis, avec quasiment 5 fois moins de recettes que le premier film, malgré un week-end férié a priori plus favorable au second. Et ce n'est pas mieux en France puisque pour son premier jour, le film finit deuxième, loin derrière Retour chez ma mère, une comédie française pourtant distribuée dans 150 salles de moins. Avec 87 000 entrées, le film fait 3 fois moins bien que le premier film.

Le buzz négatif autour de sa star, Johnny Depp, est sans doute un facteur qu'il ne faut pas négliger dans cet échec. Depuis quelques années, hormis Alice 1 et le dernier Pirates de Caraïbes, la star n'a pas aligné un hit, et a même enchainé des contre-performances (Transcendance, Strictly Criminal, Lone Ranger, Charlie Mortdecai...). Hors Pirates et Tim Burton, Johnny Depp a du mal à exister. Il est certain que la plainte de sa femme pour coups et blessures n'a rien arrangé pour son image, quelques semaines après son scandale canin en Australie où il a du se livrer à des excuses publiques qui n'ont pas été appréciées par tout le monde. Selon un sondage post-projection ce week-end aux Etats-Unis, un tiers des spectateurs sont allés voir la suite d'Alice pour Johnny Depp. Pour le premier Alice, ils étaient la moitié. Comparé au nombre de spectateurs, c'est une chute drastique.

La star se caricature et l'acteur ne séduit plus: le jeu semble mécanique, les personnages trop similaires, etc. Pourtant, quand il endosse des personnages réels dans des films plus noirs, Depp prouve qu'il reste un grand acteur. Dirigé par Burton, il est dans son élément. Mais en fantassin "comique" et "comics", il lasse. A l'heure où les réseaux sociaux sont sans pitié pour les vedettes, le bashing devenant un sport international, Johnny Depp doit se sentir déconnecté. Le lien avec le public semble rompu. Il peut rêver d'un destin à la Brando, rebondissant à l'âge senior. Mais les come-backs sont assez rares désormais. Et Johnny Depp va devoir encore compter sur Jack Sparrow pour conquérir un large public. Ou faire naufrage.

Cannes 2016 – Télex du Marché: Thomas Piketty, Johnny Depp et Marion Cotillard, Valérie Lemercier et un ourson

Posté par vincy, le 12 mai 2016

- Le best-seller international de l'économiste Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle, va être transposé au cinéma sous la forme d'un documentaire. La coproduction franco-néo-zélandaise sera réalisée par Justin Pemberton, qui aura pour ambition d'être à l'économie ce que Une vérité qui dérange était à l'environnement.

- Johnny Depp va incarner une sorte de Dominique Strauss-Kahn avec un personnage de diplomate français accusé d'agression sexuelle et assigné à résidence. Brett Ratner réalisera The Libertine, librement inspiré de l'affaire DSK. Marion Cotillard serait du casting. Dans le rôle d'Anne Sinclair? A priori, le style du film sera très loin du drame raté d'Abel Ferrara, Welcome to New York où Gérard Depardieu interprétait l'ancien homme politique français.

- Valérie Lemercier est en plein tournage en ce moment. Son nouveau film, Marie-Francine, c’est à cet âge-là qu’tu rentres ?, raconte l'histoire d'une quinquagénaire paumée dans sa vie, contrainte de retourner vivre chez ses parents où elle tente de se reconstruire. En fumant pour la première de sa vie une cigarette, elle va rencontre un homme qu'elle n'aurait jamais du croiser. Aux côtés de Lemercier, on retrouvera Patrick Timsit, Hélène Vincent, Philippe Laudenbach et Denis Podalydès. Gaumont veut sortir le film au second semestre 2017.

- Autre sortie calée pour le second semestre 2017, Paddington 2. Studiocanal a confirmé que la suite de ce hit européen (260M$ au box office) entrerait en production en octobre pour une sortie prévue fin novembre 2017. Avec, sans doute, une fois de plus, la voix de Ben Whishaw pour donner de la voix au plus célèbre ours en peluche britannique.

Cinquante nuances de Grey logiquement favori des Razzie Awards 2016

Posté par vincy, le 13 janvier 2016

C'est une sorte de plaisir caché mais jouissif. s Razzies nous rappellent que Hollywood nous a fait bien rire, jaune, ou bien ennuyé, avec certaines productions et des performances risibles. Le nanar élevé au rang d'honneur. Avec 6 nominations, Cinquante nuances de Grey restera même dans les annales. Pire film, pire acteur, pire actrice, pire couple à l'écran, pire réalisatrice, pire scénario. On ne peut pas faire pire. Ah si: Pixels, Paul Blart's Mall Cop 2 et Jupiter Ascending en reçoivent aussi six chacun. Tous nominés dans la catégorie meilleur film, aux côtés des Fantastic Four (seulement 5 nominations).

Côté acteurs on retrouve Johnny Depp, Channing Tatum, Adam Sandler (un habitué), Eddie Redmayne (pourtant oscarisé en février dernier) et Kevin James (dans deux catégories, un must). Côté actrices, Jennifer Lopez, Gwyneth Paltrow, Mila Kunis, Rooney Mara (dans Pan), Julianne Moore (oscarisée elle aussi) vont pouvoir engueuler leur agent.

Les Razzies flinguent aussi les remakes et autres sequels inutiles comme Alvin et les Chipmunks, Human Centipede 3, Hot Tub Machine 2. Globalement, les nominations se concentrent sur les mêmes films (même si Pan et Mortdecai s'ajoutent à la liste à cause des comédiens).

Nul ne doute que ces films ne passeront pas à la postérité. Mais pour bien en être sûr, il suffit de lire l'intitulé de la catégorie "pire duo à l'écran" de l'année pour se rappeler à quel point le producteur du film a manqué de flair ou de goût: les quatre acteurs qui forment les 4 Fantastiques (dommage, un cinquième aurait peut-être pu éviter ce désastre) ; Johnny Depp et sa moustache factice (regrettable, c'est la seule originalité du jeu de l'acteur et le running gag du film) ; Jamie Dornan et Dakota Johnson (dur dur d'être crédible dans le porno quand il n'y a aucune alchimie) ; Kevin James et sa moustache factice ou son Segway (c'est vrai qu'un mec moustachu sur un segway, ça donne pas envie d'en acheter un) ; Adam Sandler et n'importe quelle de ses paires de pompes (dans The Cobbler du réalisateur Tom McCarthy, l'un des favoris pour les Oscars avec Spotlight).

Notons que les Razzies innovent avec une catégorie de la rédemption (des acteurs souvent nommés et qui ont réussi à faire un bon film). Elizabeth Banks, gagnante d’un Razzie mais à l'affiche de deux gros hits (Hunger Games et Pitch Perfect 2) ; M. Night Shyamalan, qui cumule 9 nominations aux Razzies (et 4 gagnantes), qui s’est rattrapé avec The Visit ; Will Smith, qui a retrouvé le chemin de la respectabilité après le flop After Earth, grâce à Seul contre tous ; et Sylvester Stallone, recordman des nominations aux Razzies, et pourtant enfin vainqueur d'un Golden Globe avec Creed.

Les acteurs les mieux payés du monde en 2014/2015

Posté par MpM, le 9 août 2015

robert downey jrNouveauté dans le traditionnel classement Forbes des acteurs les mieux payés de l'année écoulée (considérée de juin à juin), il prend désormais en compte les personnalités du monde entier, ce qui explique l'entrée dans le top 10 de trois acteurs indiens et d'un acteur hongkongais.

Les femmes, elles, ont pour une raison inconnue été exclue des calculs et feront l'objet d'un classement à part. Un dollar gagné par une femme ne doit probablement pas avoir la même valeur que celui gagné par un homme... à moins qu'il ne s'agisse juste d'éviter une comparaison trop frontale entre les salaires mirobolants de ces messieurs (parfois rapportés à une rentabilité qui laisse à désirer) et les revenus éminemment plus modestes de ces dames.

Quoi qu'il en soit, on retrouve pour la 2e année consécutive Robert Downey jr très largement en tête de classement (avec 5 M$ de plus que l'an passé). Il peut pour ça remercier Avengers 2 (et ses 1,4 Md$ au box-office) et Captain America 3 : Civil War qui sortira en 2016. Autre acteur à avoir conservé sa place, Bradley Cooper, même si lui a perdu près de 5M$ dans l'opération. Derniers survivants du classement 2014, Dwayne  Johnson et Leonardo di Caprio perdent respectivement 9 (20M$) et 8 places (10 M$) par rapport à l'année passée.

Les autres sont tous des nouveaux venus ou des revenants, à commencer par les trois acteurs indiens Amitabh Bachchan, Salman Khan et Akshay Kumar. Jackie Chan, lui , se hisse carrément à la 2e place grâce notamment à Kung-Fu Panda 3 (sortie prévue le 30 mars 2016) pour lequel il double le personnage du singe.

On attend avec impatience le classement équivalent pour les actrices du monde entier, ainsi que la toujours très instructive liste des stars les plus et les moins rentables de l'année. En 2014, c'est Jennifer Lawrence qui se hissait en tête des bons élèves tandis qu'Adam Sandler (présent ici à la 5e place) figurait à la première place des cancres.

Les 13 acteurs les mieux payés de l'exercice 2014/2015
1. Robert Downey Jr - 80 M$
2. Jackie Chan - 50 M$
3. Vin Diesel - 47 M$
4. Bradley Cooper - 41.5 M$
5. Adam Sandler - 41 M$
6. Tom Cruise - 40 M$
7. Amitabh Bachchan - 33.5 M$
7. Salman Khan - 33.5 M$
9. Akshay Kumar - 32.5 M$
10. Mark Wahlberg - 32 M$
11. Dwayne Johnson - 31,5 M$
12. Johnny Depp - 30 M$
13. Leonardo diCaprio - 29 M$

2014: les 10 stars les plus populaires de l’année

Posté par vincy, le 2 janvier 2015

En 2014, vous avez plébiscité deux légendes différentes du 7e art. D'abord François Truffaut dont on célébrait les 30 ans de sa disparition. La Cinémathèque française lui a consacré une grande exposition, les télévisions ont largement diffusé ses films. Ensuite Brigitte Bardot qui fêtait ses 80 ans avec de nombreux livres, des émissions de télé et différents hommages cathodiques et cinématographiques. Grand écart qui montre à quel point les stars d'hier peuvent encore rivaliser avec celles d'aujourd'hui. Ryan Gosling n'a eu aucun film à 'laffiche, hormis sa première réalisation présentée à Cannes. mais le beau gosse est incitestablement populaire. Keanu Reeves a pu profiter de son grand come-back (trois films, un documentaire). Johnny Depp est boudé dans les salles mais reste très présent dans les médias. Brad Pitt et DiCaprio restent des valeurs sûres et on su séduire leurs fans, avec, respectivement, Fury et Le Loup de Wall Street. Côté filles, on en compte trois: la très populaire Sophie Marceau, Kirsten Dunst (The Two Faces of January a été l'un des 30 films les plus consultés sur notre site) et Penelope Cruz (qui n'a eu aucun film au cinéma, mais était omniprésente sur les écrans avec une pub pour Schweppes et uen autre pour Lancôme).
Notons sinon les percées de Christoph Waltz, Jessica Chastain et Jennifer Lawrence (12e).

  1. François Truffaut
  2. Brigitte Bardot
  3. Ryan Gosling
  4. Sophie Marceau
  5. Kirsten Dunst
  6. Keanu Reeves
  7. Johnny Depp
  8. Penelope Cruz
  9. Brad Pitt
  10. Leonardo DiCaprio

Chris Hemsworth, premier héros Marvel élu « homme le plus sexy de l’année »

Posté par vincy, le 19 novembre 2014

crhis hemsworthPeople a rendu son verdict: Chris Hemsworth, l'acteur australien connu pour son personnage de Thor" a été élu "homme le plus sexy du monde" pour l'année 2014. Les deux autres finalistes sont Chris Pratt et Idris Elba.

A 31 ans, ce titre honorifique ne lui rapportera rien d'autre qu'un peu plus de notoriété. Marié à l'actrice espagnole Elsa Pataky, il a confié en réaction à ce prix "marrant": "Maintenant, je peux lui dire: c'est l'opinion de la majorité, alors je n'ai plus à faire la vaisselle ou à changer les couches. Je suis au-dessus de ça."

"Grâce à vous, je vais pouvoir rouler des mécaniques pendant au moins deux semaines à la maison", se moque-t-il dans People. C'est le troisième Australien à emporter le titre. Mais c'est aussi le premier héros Marvel distingué.

L'an prochain, Chris Hemsworth sera à l'affiche de Avengers: L'ère d'Ultron avec Robert Downey Jr. (jamais gagnant du magazine People), Blackhat de Michael Mann et In the Heart of Sea de Ron Howard. Il tourne actuellement Vacation de John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein et prépare The Huntsman de Frank Darabont avec Charlize Theron. On le retrouvera également dans le troisième épisode de Thor (Thor: Ragnarok) en 2017.

People décerne ce prix très médiatique tous les ans depuis 1985. Deux James Bond, quatre double vainqueurs, quelques quinquas... Voici les vainqueurs années après années:
Mel Gibson (Premier gagnant), Mark Harmon (sérieux?), Harry Hamlin (qui ça?), John F. Kennedy, Jr. (Gagnant le plus jeune et le seul qui n'est pas un acteur), Sean Connery (à 59 ans il est le gagnant le plus âgé), Tom Cruise, Patrick Swayze, Nick Nolte (à 51 ans), Richard Gere ET Cindy Crawford (devenu le seul « Couple le plus sexy », une exception), Brad Pitt (lauréat 1995), Denzel Washington (seul gagnant Afro-americain), George Clooney (lauréat 1997), Harrison Ford (à 56 ans), Richard Gere (premier double vainqueur), Brad Pitt (deuxième double vainqueur), Pierce Brosnan (deuxième James Bond), Ben Affleck, Johnny Depp (lauréat 2003), Matthew McConaughey (déjà), George Clooney (troisième double vainqueur), Matt Damon, Hugh Jackman (deuxième australien), Johnny Depp (quatrième double vainqueur), Ryan Reynolds, Bradley Cooper, Channing Tatum et l'an dernier Adam Levine (premier chanteur).

La suite d’Alice au pays des merveilles en tournage

Posté par vincy, le 5 août 2014

C'est cette semaine que la suite d'Alice au pays des merveilles entre en tournage. Alice in Wonderland : Through the Looking Glass ne sera pas réalisé par Tim Burton (qui reste producteur) mais par James Bobin (Les Muppets, Ali G).

Au casting, on retrouve Mia Wasikowska (Alice), Anne Hathaway (la Reine blanche), Johnny Depp (le Chapelier fou) et Helena Bonham Carter (la Reine rouge). Rhys Ifans (le père du Chapelier fou), Ed Speleers (James Harcourt) et Sacha Baron Cohen (qui ibcarnera le Temps) se sont ajoutés à la liste.

Côté voix, la production a recruté Stephen Fry (le chat du Cheshire), Toby Jones (Wilkins), Alan Rickman (Absolem la chenille), Michael Sheen (le lapin blanc), Paul Whitehouse (le lièvre de mars) et le récent prix d'interprétation à Cannes Timothy Spall (le chien Bayard).

Le film sera en salles aux Etats-Unis le 27 mai 2016 et en France le 1er juin 2016.

Sorti en 2010, Alice au pays des merveilles avait rapporté 1,03 milliard de dollars dans le monde. En France, cinquième plus gros succès de l'année, il avait séduit 4,54 millions de spectateurs.