BAFTAs 2019 : Letitia Wright et Lakeith Stanfield nommés pour le Rising Star Award

Posté par wyzman, le 3 janvier 2019

Une semaine avant l'annonce officielle des nominations pour l'édition 2019, les organisateurs des British Academy of Film and Television Arts ont dévoilé la liste des acteurs nommés pour le Rising Star Award, seul prix voté par le public.

Une année 2018 pas comme les autres

A seulement 25 ans, Letitia Wright peut se targuer d'avoir dominé le box-office de ces derniers mois. A l'affiche de Black Panther et Avengers : Infinity War où elle campait Shuri, la personne la plus intelligente de l'univers Marvel, Letitia Wright reçoit aujourd'hui les honneurs des professionnels britannique. A l'annonce de sa nomination, elle n'a d'ailleurs pas caché sa joie. "Ca signifie énormément que mon travail soit reconnu dans le pays dans lequel j'ai grandi et que je puisse partager cet honneur avec de grands acteurs" a-t-elle déclaré selon Variety. Déjà nommée aux Emmy Awards pour l'épisode "Black Museum" de Black Mirror, Letitia Wright pourrait faire suite à Daniel Kaluuya. Un acteur que l'on commence à bien connaître puisqu'il était le héros de Get Out, le premier film de Jordan Peele, et au casting de Black Panther.

Egalement nommé pour le Rising Star Award, Lakeith Stanfield a cette année beaucoup fait parler de lui grâce à sa participation au film Sorry to Bother You de Boots Riley. Egalement à l'affiche de la série Atlanta, Lakeith Stanfield est visiblement resté dans l'esprit des critiques après son passage remarqué dans Get Out. Mais Letita Wright et lui ne sont pas les seuls heureux aujourd'hui puisque Jessie Buckley, Barry Keoghan et Cynthia Erivo sont également nommés cette année.

Jessie Buckley a fait des étincelles dans le drame Beast. Nommée dans la catégorie meilleure actrice des British Independent Film Awards en décembre dernier, elle est finalement repartie avec le prix de l'actrice révélation. De son côté, Barry Keoghan commence à être un habitué des cérémonies de remises de prix. A l'affiche de Dunkerque de Christopher Nolan et Mise à mort du cerf sacré de Yórgos Lánthimos, il s'est fait remarquer cette année dans American Animal de Bart Layton et le carton irlandais Black ’47. Enfin, après avoir déjà remporté un Tony, un Emmy et un Grammy Award pour la comédie musicale The Color Purple, Cynthia Erivo s'est distinguée en 2018 dans les films Les Veuves de Steve McQueen et le thriller Sale temps à l'hôtel El Royale de Drew Goddard.

Pour rappel, les précédents gagnants du Rising Star Award des BAFTAs ne sont autres que Daniel Kaluuya, Tom Holland, John Boyega, Will Poulter, Juno Temple, Adam Deacon, Tom Hardy ou encore Kristen Stewart. Le gagnant du Rising Star Award 2019 sera annoncé le 10 février prochain, lors de la cérémonie annuelle des BAFTAs qui se tiendra comme toujours au Royal Albert Hall de Londres.

« La Favorite » a les faveurs des British Independent Film Awards

Posté par vincy, le 3 décembre 2018

La Favorite de Yorgos Lanthimos engrange les prix depuis sa présentation à Venise, où il a remporté le Grand prix du jury et le prix d'interprétation féminine pour Olivia Colman. Il a aussi récolté un prix spécial pour tout son casting aux Satellite Awards et le même aux Gotham Awards, le prix du meilleur second-rôle féminin (Rachel Weisz) et des costumes aux Hollywood Film awards, le prix de la meilleure actrice (Olvia Colman) au Festival de Gijon, le prix du public à Camerimage. Et voilà que le film ramasse 10 prix aux British Independent Film Awards hier soir. Il était nommé dans 13 fois dans 12 catégories.

La Favorite a dont été récompensé en tant que meilleur film britannique indépendant, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleure actrice (Colman), meilleur second-rôle féminin (Weisz), meilleure image, meilleur casting, meilleures costumes, meilleurs maquillages, meilleurs décors.

Autant dire qu'il reste des miettes aux autres films. Joe Cole a créé la surprise en recevant le prix du meilleur acteur pour le film français Une prière avant l'aube. Alessandro Nivola a été distingué en tant que meilleur second-rôle masculin pour Désobéissance. La chanteuse et actrice irlandaise Jessie Buckley a été sacrée meilleur nouveau talent. Richard Billingham, pour Ray & Liz, a ramené chez lui le Douglas Hickox Award (meilleur réalisateur pour un premier film), tandis que son producteur est reparti avec le trophée de meilleure révélation dans la production. Le prix du meilleur scénario est revenu à Bart Layton pour American Animals, qui a aussi été primé pour le montage.

Le prix des meilleurs effets a récompensé le film d'animation Cro Man. Enfin, You Were Never really here de Lynne Ramsay se console avec deux prix: musique et son.

Trois prix honorifiques ont été décernés: Horace Ové (Prix spécial du jury), Judi Dench (Richard Harris Outstanding Contribution accolade) et Felicity Jones (Variety Award).

Les BIFA ont distingué Evelyn comme documentaire, The Big Day comme court-métrage et Roma d'Alfonso Cuaron comme film étranger.

Renée Zellweger « over the Rainbow » avec Judy

Posté par vincy, le 20 mars 2018

Ce n'est pas forcément le biopic musical qu'on a tous dans nos radars. Pourtant, voici la première image de Renée Zellweger incarnant l'actrice et chanteuse Judy Garland (mère de Liza Minelli), surnommée Miss Show Business.

Judy est actuellement en tournage au Royaume Uni. Cette coproduction Pathé-BBC Films-Ingenious Media se concentre uniquement sur les derniers concerts de la star hollywoodienne au "Talk of the Town" à Londres. Outre Zellweger, le casting réunit Jessie Buckley (Guerre et Paix), Finn Wittrock (American Horror Story, La La Land), Michael Gambon (Harry Potter), Rufus Sewell (The Man In The High Castle, Dark City), John Dagleish (Justice League) et Bella Ramsey (Game Of Thrones).

Le récit se déroule lors de l'hiver 1968. 30 ans après avoir joué Dorothy dans Le magicien d'Oz, Judy Garland est une star qui se produit à guichets fermés. Pourtant, en coulisses, dans ce Londres des sixties, l'artiste se bat avec son management, drague les musiciens, se remémore ses souvenirs avec amis et fans. Elle passe d'un homme à l'autre, rencontrant ainsi le producteur de musique Mickey Deans, son futur 5e mari. Judy Garland a 47 ans, et travaille depuis 45 ans. Autant dire qu'elle est épuisée, qu'elle se sent exploitée. Elle décède en 1969 à Londres.

Renée Zellweger interprétera certains des succès de Garland, et notamment le fameux "Over The Rainbow". L'actrice avait déjà chanté dans Chicago (2002), ce qui lui valu une nomination aux Oscars.

Judy est réalisé par Rupert Goold (True Story, King Charles III) et écrit par Tom Edge (The Crown). Pathé distribuera le film au Royaume Uni, en France et en Suisse. Aucune date de sortie n'est prévue mais on imagine bien que les producteurs visent les fêtes de fin d'année et la saison des Oscars.