Rejoignez les Avengers à la S.T.A.T.I.O.N !

Posté par MpM, le 15 avril 2016

"Quel super-héros serez-vous ?" interroge l'affiche, et c'est vrai que c'est à une expérience extrêmement immersive qu'invite l'exposition événement Avengers S.T.A.T.I.O.N qui se tient à la Défense à partir d'aujourd'hui. Placé dans la peau d'une recrue cherchant à rejoindre l'équipe de Captain America et Iron Man, le visiteur découvre sur 2000 m2 la base secrète des Avengers et l'histoire de ses différents membres.

Muni d'un iPod connecté, ou à l'aide d'une application pour Smartphone et tablette préalablement installée, il collecte ainsi une foule d'informations scientifiques et stratégiques sur les différents films de la franchise Marvel et répond à différents tests d'aptitude proposés au fil du parcours.

De salles en salles, il est possible d'admirer le bouclier de Captain America, les armes de Black Widow et Hawkeye, les armures d'Iron Man ou encore le sceptre de Loki tandis que de nombreux écrans interactifs informent sur les particularités de chaque personnage.

Plusieurs institutions internationales comme la NASA ou le Science & Entertainment Exchange (programme de l'académie américaine de science) se sont par ailleurs prêtées au jeu pour fournir des explications scientifiques plausibles aux différents "super-pouvoirs" des Avengers ainsi qu'à leur équipement high-tech.

Ils expliquent notamment pourquoi Bruce Banner devient vert lorsqu'il se transforme en Hulk, détaillent les propriétés physiques uniques du Vibranium (le métal constituant le bouclier de Captain America) et exposent des hypothèses scientifiques sur l'origine des évolutions génétiques de Wanda, la "Scarlet Witch". "C'est étonnant comme certains éléments imaginés par Stan Lee il y a plus de 60 ans sont en train de devenir réels" souligne Nicholas Cooper, le concepteur et producteur de l'exposition.

Si les aspects scientifiques permettent une approche novatrice et originale, l'aspect ludique n'a pas été négligé non plus puisque la dernière partie de la visite immerge le spectateur dans une séquence de combat interactif où il a son rôle à jouer. Avengers S.T.A.T.I.O.N se révèle ainsi une exposition foisonnante qui tire un excellent parti des technologies à sa disposition.

Conçue pour les très grands fans, qui pourront jouer à fond la carte de l'immersion, elle peut également séduire un public plus mainstream avide d'approfondir sa connaissance de l'univers Marvel. Dans tous les cas, ce serait vraiment dommage de bouder son plaisir... surtout à quelques jours de la sortie du prochain volet des aventures des Avengers, Captain America : Civil war, qui relance plutôt efficacement l'intérêt pour la franchise.

__________

Exposition Avengers S.T.A.T.I.O.N
Du 15 avril au 25 septembre 2016
Esplanade de la défense

Première bande-annonce (musclée) pour Captain America : Civil War

Posté par cynthia, le 25 novembre 2015

"J'ai parfois envie d'exploser votre dentition parfaite."

Attention à vos rétines et à votre libido... la première bande-annonce de Captain America: Civil War, réalisé par Anthony et Joe Russo (Captain America: Winter Soldier), est enfin disponible sur la toile et c'est littéralement orgasmique !

La bande-annonce débute avec Buck (Winter Soldier) qui retrouve enfin la mémoire concernant son meilleur ami, notre bon vieux Captain, toujours aussi bandant (merci à Chris Evans). C'est d'ailleurs là que les problèmes vont commencer.

Alors que Buck est recherché par à peu près tout le monde, Captain America cherche à le protéger envers et contre tous. Ajoutons à cela une intervention qui cause des dégâts collatéraux et voilà que gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision : la guerre civile est déclarée !

En effet, cette nouvelle provoque une scission au sein de l'équipe: Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s'engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d'autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement... Terminée, la relation platonique entre Iron Man et Captain America, les deux surper-héros rentrent en guerre l'un contre l'autre et ça promet d'être bien explosif.

Malheureusement, il faudra attendre le 27 avril prochain avant de choisir son camp... armez-vous donc de patience!

Robert Downey Jr prêt à rejouer Iron Man dans Captain America 3

Posté par vincy, le 22 octobre 2014

chris evans robert downey jr

Captain America 3 est déjà dans les starting blocks, alors que Marvel va diffuser ce soir la première bande annonce d'Avengers 2. Le studio est en train de finir les négociations pour que Robert Downey Jr reprenne son rôle de Tony Stark/Iron Man pour ce troisième épisode de Captain America. Le film doit sortir le 6 mai 2016 aux Etats-Unis.

Downey Jr. n'abandonne pas son personnage, même s'il continue de clamer qu'il n'y aura pas d'Iron Man 4 avec lui. Tony Stark est attendu dans le deuxième et le troisième épisode d'Avengers (le contrat de l'acteur ne comprend plus que ce troisième Avengers officiellement). S'il signe pour ce troisième opus de Captain America, on peut même imaginer d'autres croisements parmi les multiples projets de Marvel.

Captain America 3 opposerait le héros au bouclier à Iron Man. D'après Variety, le script aurait comme contexte un conflit politique entre les deux superhéros, en transposant Civil War, une mini-série qui était parue en comics en 2006. Tony Stark soutiendrait le programme gouvernemental qui obligerait les humains dotés de capacités extraordinaires à s'enregistrer auprès des autorités et à collaborer avec la police. Steve Rogers refuserait ce programme qui menace les libertés individuelles, et serait contraint de devenir fugitif. Iron Man, le méchant? On voit bien que le Superman / Batman de la Warner donne des idées à Marvel.

A l'origine, Robert Downey Jr n'avait que quelques semaines de tournages prévues pour cette suite de Captain America. Un second-rôle. Mais l'acteur a lui-même souhaité que sa participation soit étoffée. Evidemment, pour le studio, cela signifiait aussi d'accepter de lui verser un plus gros chèque. La première réaction du patron de Marvel Entertainment fut de... retirer Iron Man du scénario. On peut comprendre le studio: Robert Downey Jr fait souffrir les marges de rentabilité. L'an dernier, il a empoché 75 millions de $. Pour le premier Avengers, il a encaissé 50M$.

Mais pour le président de Marvel Studios, il était hors de question de se passer d'une star comme Downey Jr. Le studio veut pérenniser et rentabiliser un maximum ses personnages. De Avengers 4 à Docteur Strange, Marvel voit sur dix ans. Pour Captain America 3, la participation de Robert Downey Jr coûterait 40M$ de salaire sans compter le pourcentages sur les recettes et les bonus en cas de box office exceptionnel (supérieur aux 700M$ de Captain America 2). Et il faut ajouter un cachet en hausse notable pour Chris Evans. Avant même d'être produit, ce nouveau Captain America devra rapporter plus de 100M$ pour amortir les deux stars.

Reste un plan B: remplacer Iron Man dans le scénario par un autre superhéros de l'écurie. Ou changer le scénario de Christopher Markus et Stephen McFeely. Car un autre élément peut compliquer l'affaire de Civil War. L'autre personnage de cette saga est Spider-Man, qui révèle son identité au grand jour et passe d’un camp à l’autre. Mais les droits cinématographiques de Spider-Man appartiennent à Sony. Sony et Disney, qui possède les studios Marvel, seraient donc en discussion pour permettre à Spider-Man de figurer aux côtés d’Iron Man et Captain America.

Captain America 3 sera réalisé par Anthony et Joe Russo, qui étaient déjà aux commandes du deuxième épisode.

Le Musée Art ludique prépare l’invasion des superhéros Marvel

Posté par cynthia, le 9 mars 2014

marvel exposition musée art ludiqueAprès son exposition dédiée à Pixar qui a séduit 180 000 visiteurs, Art Ludique-Le Musée proposera d'explorer l'univers Marvel : "L'art des Super-Héros Marvel". De quoi réviser au moment de la sortie du second opus de Captain America prévu le 26 mars, et avant les sorties de The Amazing Spider-Man 2 le 30 avril, de X-Men: Days of Future Past le 21 mai et des Gardiens de la Galaxie le 13 août. Et dix autres films sont déjà en tournage en préparation.

13 milliards de $ au box office mondial

Les Avengers, Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, X-Men, 4 fantastiques, Spider-Man et autres Surfer d'argent sont autant des icônes de la BD américaine que des superhéros du cinéma. 31 films déjà sortis : 5,8 milliards de $ de recettes rien qu'en Amérique du nord. 11 de ses films ont rapporté plus de 200 millions de $. Dans le monde, la marque Marvel a récolté 13,2 milliards de $ au cinéma (9 films ont dépassé la barre des 500 millions de $).

Le phénomène est planétaire et semble inusable. C'est d'autant plus suprenant que les "comics" américains se vendent relativement peu en France, par exemple.

Pourtant, leurs costumes et leurs emblèmes sont universels, leur place dans notre imaginaire et dans la culture de notre époque est incontournable. Logique que ces Super-Héros squattent le musée Art Ludique.

300 planches originales

Cette rétrospective présentera un panorama de l'univers Marvel, depuis les planches des bandes dessinées d'origine jusqu'aux dessins de concepts et illustrations réalisés pour les toutes dernières productions au cinéma. Le public va ainsi découvrir et admirer quelques 300 planches originales, issues des publications qui ont vu naître ces personnages mythiques, signées par les artistes légendaires qui ont participé à leur création et leur évolution.

L'exposition dévoilera des œuvres de l'incontournable Jack Kirby, créateur avec le scénariste Joe Simon de Captain America, puis créateur avec Stan Lee des 4 fantastiques, des Avengers, de Thor mais aussi des X-Men.

Les fans pourront également admirer le style incomparable de Steve Ditko, créateur avec Stan Lee de Spider-Man, ainsi que les planches et illustrations originales de nombreux  artistes de Marvel comme John Romita, John Buscema, Don Heck, Tim Sale, Alex Ross, Jim Steranko, Gene Colan, Franck Miller, Neal Adams ou encore celles des artistes français Aleksi Briclot ou Olivier Coipel.

200 dessins et storyboards de cinéma

Un focus sur le studio Marvel, producteur des films, permettra de créer une passerelle artistique contemporaine à travers plus de 200 œuvres réalisées pour adapter les super-héros au cinéma. Les visiteurs pourront se délecter devant les peintures de pré-production des films réalisées par Adi Granov, Charlie Weng ou le cultissime Ryan Meinerding au travers de dessins d'étude, de recherche des personnages et des costumes, des story-boards ou encore du design de véhicules et d’accessoires.

Ryan Meinerding, superviseur artistique et concept designer des films Marvel Studios, est l'auteur des peintures de recherches des costumes de Captain America, des différentes armures d’Iron Man et de l’équipe des Avengers. C’est à lui également que l’on doit la peinture réalisée tout spécialement pour l’affiche de l’exposition “L’Art des Super-Héros Marvel“ et qui sera arborée dès le 22 mars au musée Art ludique.

Le parcours présentera également aux visiteurs de découvrir certains des véritables accessoires utilisés pour le tournage des films, au côté de leurs dessins de concept : le véritable casque d’Iron Man sera présenté pour la toute première fois au public, aux côtés du marteau de Thor, de l’armure d’Iron Patriot, du bouclier de Captain America ou encore, entre autres, de la moto de l’Hydre.

Le parcours de la visite sera jalonné de vidéos (*) offrant  des commentaires de Stan Lee sur l’origine de ses créations, ses influences et inspirations, ainsi que des commentaires d’artistes français parmi lesquels Joann Sfar, Zep et Olivier Coipel.

Un musée Marvel?

Si une exposition sur l'univers Marvel est alléchante, l'idée de créer un musée permanent sur les Super-Héros intrigue davantage. Stan Lee a même confié qu'il y a "une possibilité qu'un jour nos super-héros figurent dans les musées". Il ajoute même, avec enthousiasme, qu'il espère que cela arrivera bientôt afin qu'il puisse assister à l'inauguration.

En attendant un "Louvre" version Marvel, l'éditeur-producteur décline ses héros sur tous les supports : télévision, web, jeux vidéos. La machine à cash n'est pas prête de s'arrêter.

* Un musée Marvel : L’avis de Stan Lee.
Ces images sont issues, pour la plupart, d’extraits diffusés ou inédits du documentaire “Derrière le masque des Super Héros” réalisé en 2013 en prévision de l’exposition “L’Art des Super-Héros Marvel”, sur une idée originale de Jean-Jacques Launier, fondateur de Art Ludique-le Musée et commissaire de l’exposition.

Pourquoi Robert Downey Jr rempile pour deux Avengers ?

Posté par vincy, le 22 juin 2013

robert downey jr avengersC'était la signature que Disney attendait : celle de Robert Downey Jr - Iron Man pour reprendre son personnage de milliardaire héroïque dans la suite des Avengers, carton mondial de l'année dernière. Disney a même fait coup double en prévoyant la présence de Downey Jr dans Avengers 2 mais aussi Avengers 3, confirmant qu'une trilogie était dorénavant dans les tuyaux. En revanche le contrat, que nous vous annoncions sur notre compte twitter jeudi soir, ne mentionne pas un 4e épisode.

Avengers 2 est déjà programmé pour le 1er mai 2015. Le troisième opus pourrait sortir en 2018. On imagine qu'à 53 ans la star voudra remettre son costume de fer dans le placard. D'autant que Downey Jr a souvent confié au fil des récentes interviews promotionnelles pour Iron Man 3 qu'il voulait déjà abandonner son personnage. Le gros chèque promis par Disney a eu raison de détermination.

Rappelons que "RDJ" a amassé environ 50 millions de $ pour sa participation au premier Avengers (cachet + pourcentage sur les recettes) et que, selon certaines sources citées par Variety, il empochera davantage avec Iron Man 3 (on évoque 60-80 millions de $). Par comparaison, la Veuve noir Scarlett Johansson, 2e salaire de l'équipe de super héros, n'a touché "que" 20 millions de $ pour Avengers.

Autant dire que Disney met le paquet sur le casting (il reste à savoir qui incarnera Scarlet Witch) quitte à prendre des risques en termes de profits : car plus les acteurs négocient des pourcentages conséquents sur les recettes, moins le studio récolte de bénéfices...

Mais le studio avait-il le choix? Le réalisateur Joss Whedon refusait de faire une suite sans RDJ : "Il est Iron Man comme Sean Connery est James Bond" expliquait-il récemment.

Iron Man 3 coproduit avec la Chine

Posté par vincy, le 30 avril 2012

C'est le premier deal d'ampleur entre Hollywood et la Chine. Walt Disney et sa filiale Marvel Studios ont signé avec la société chinoise DMG Entertainment pour produire ensemble Iron Man 3. DMG distribuera également le film dans le pays. La société chinoise a été créée en 1993 et distribue notamment la franchise Twilight.

Quelques semaines après l'accord bilatéral permettant aux films américains d'être diffusés en plus grand nombre dans l'Empire du milieu et les annonces de différents studios d'animation prêts à installer des structures de productions en Chine, une nouvelle étape est franchie.

La Chine, désormais troisième puissance cinématographique du monde (au box office), avait déjà séduit de nombreux studios pour qu'ils y tournent des séquences spectaculaires.

Iron Man 3 est assuré de faire un carton auprès des chinois. En étant coproduit dans le pays, le film bénéficiera d'une sortie comparable aux grosses productions nationales. Car pour Walt Disney l'objectif est bien de propager les personnages de Marvel dans le marché communisto-capitaliste et séduire la nouvelle classe moyenne de cet immense pays.

Le tournage du film, réalisé par Shane Black, commencera en mai aux USA pour continuer durant l'été en Chine. Le scénario devrait s'aromatiser de quelques ingrédients locaux. Robert Downey Jr. et Gwyneth Paltrow rempilent. Guy Pearce rejoindrait le casting.

La sortie aux USA est prévue pour le 3 mai 2013. Le premier épisode avait rapporté 585 millions de $ dans le monde, le deuxième près de 624 millions de $. En Chine, ils avaient respectivement récolté 15 et 8 millions de $.

Robert Downey Jr, Chris Hemsworth, Chris Evans, Jeremy Renner, Mark Ruffalo et Scarlett Johansson en tournage

Posté par vincy, le 2 mai 2011

C'est un projet à part, même à Hollywood. Walt Disney, en rachetant Marvel (voir actualité du 31 août 2009), a obtenu les droits de tous les super héros de l'éditeur de Comics. Une des bandes dessinées réunit Iron Man, Thor, Captain America, Hulk : Avengers (The Avengers), en français Les vengeurs, créée en 1963, est comme une quintessance du film de super-héros. Mais avant de pouvoir en faire l'adaptation, il y avait la nécessité d'attendre deux certitudes : 1) la disponibilité du casting et éventuellement le choix de certains acteurs 2) le succès de chacun des héros individuellement.

Pour le premier point, ils sont (presque) tous là ; en effet, Robert Downey Jr reprendra son rôle d'Iron Man, Chris Hemsworth celui de Thor, Chris Evans incarnera une fois de plus Captain America... De même, les seconds rôles ont répondu présents : Jeremy Renner (Oeil de Faucon dans Thor), Scarlett Johansson (Veuve noire dans Iron Man), Clark Gregg (l'agent Coulson), Samuel L. Jackson (Nick Fury). Grosse variante : l'incroyable Hulk. Eric Bana avait déjà passé le relais à Edward Norton. Ce sera finalement Mark Ruffalo qui déchirera son tee-shirt lorsqu'il aura ses colères vertes. On ajoute au casting Cobie Smulders (Agent Maria Hill, du SHIELD), Tom Hiddleston et Stellan Skarsgärd (respectivement Loki et le professeur Selvig, tous deux dans Thor).

Pour le deuxième point, il s'agissait d'attendre la sortie de Thor et Captain America. Le studio connaissait l'impact populaire d'Iron Man. Thor a rassuré assez vite : en quelques jours, il vient de récolter 93 millions de $ dans le monde avant même sa sortie américaine. Et Captain America (sous-titré The First Avenger) est prévu pour le 22 juillet. Les trois films sortent chez Paramount. Pour Disney, il s'agit donc de profiter de ces héros et le succès de leur franchise pour ramasser le cash avec une histoire les fédérant.

L'histoire, d'ailleurs : Lorsqu’un ennemi inattendu menace la sécurité du monde, Nick Fury, le directeur du SHIELD (l’agence internationale de maintien de la paix) monte de toutes pièces une équipe capable de préserver l’humanité du chaos…

Le tournage, qui se déroulera entre le Nouveau Mexique, l'Ohio et New York, a débuté mardi dernier sous la direction de Joss Whedon. Scénariste de Toy Story, Buffy contre les Vampires, Firefly et Dollhouse, il a aussi réalisé des épisodes d'Angel et Glee. Au cinéma, il n'a, à son actif, qu'un film, Serenity - l'ultime rébellion, qui fut, pourtant, un flop avec 39 millions de $ de recettes (autant que son budget). Le studio lui a donc adjoint une équipe de choc avec le chef opérateur Seamus McGarvey, la costumière Alexandra Byrne, le superviseur des effets visuels Janek Sirrs et celui des effets spéciaux Dan Sudick.

Le film sortira le 25 avril 2012 en France et le 4 mai 2012 en Amérique du nord.

Chris Evans est Captain America

Posté par vincy, le 24 mars 2010

chris evansAprès de nombreuses spéculations (et négociations), c'est finalement Chris Evans qui incarnera le super-héros de Marvel Comics, Captain America. Evans est connu pour avoir été La Torche Humaine dans Les Quatre Fantastiques, profitant de ses séquences pour se mettre régulièrement à poil et aguicher les spectatrices. On l'a aussi vu dans Le journal d'une baby-sitter, Cellular et Push.

Distribué par la Paramount, The First Avenger : Captain America, sortira en Amérique du Nord le 22 juillet 2011.  Il sera réalisé par Joe Johnston (Wolfman). Côté méchants, Hugo Weaving (The Matrix) s'amusera à faire Red Skull.

Evans a signé pour être le héros d'une trilogie.Mais surtout, il devra jouer les Captain America dans The Avengers, film qui réunira Iron Man (Robert Downey Jr), Thor (Chris Hemsworth), et Hulk (Edward Norton). Ce film sera dans les salles le 4 mai 2012.

Captain America était l'un des rôles les plus convoités à Hollywood. Il y a encore une semaine, les bruits courraient que Channing Tatum tenait la corde, face à Ryan Philippe, John Krasinski, Chace Crawford, Micgael Cassidy et d'autres.

Paltrow jouera la femme de Kidman

Posté par vincy, le 21 novembre 2009

Gwyneth Paltrow rejoint Nicole Kidman dans The Danish Girl. Deux actrices oscarisées et très présentes dans les magazines de mode dans un film... sulfureux. En effet , le film de Thomas Alfredson est l'adpatation du roman de David Ebershoff, racontant l'histoire entre le premier transsexuel (Kidman) et sa femme (Paltrow).

Paltrow a clairement besoin de relancer sa carrière. Elle sera à l'affiche d'Iron Man 2 en mai prochain. Hormis Iron Man, la comédienne n'a pas eu un seul succès au box office depuis 2001. On l'a quand même remarquée dans Two Lovers de James Gray l'an dernier.

Le projet est soutenu et coproduit par Kidman qui après une décennie flamboyante (sept hits internationaux) veut se concentrer sur des films qui lui tiennent plus à coeur. Il faut remonter à Birth en 2004 pour lire de bonnes critiques à son sujet.

Venom prend exemple sur Wolverine

Posté par vincy, le 24 octobre 2009

venom topher graceLes super-héros coutant très chers (imaginez les contrats des têtes d'affiches des X-Men, de Spider-Man, de Batman ou encore d'Iron Man), et les personnages de Marvel et autres DC Comics étant inombrables, l'équation est assez simple pour Hollywood : il faut créer des spin-off.

Après Wolverine (373 millions de $ au B.O. mondial cette année), extrait des X-Men, voici Venom, issu des Spider-Man. Alors que le quatrième épisode est en cours de réécriture, Columbia a négocié avec Gary Ross pour réécrire Venom, et possiblement le réaliser. L'idée pour Ross serait de faire de Venom un anti-héros qui se transformerait en défenseur des âmes innocentes.

Dans Spider-Man 3, Venom était interprété par Topher Grace, photographe rival de Peter Parker. Son destin était d'ailleurs assez fatal. Il ne semble pas que Grace reprenne son rôle.

La précipitation à produire Venom vient surtout du fait que Marvel, détenteur des droits de tous les héros et vilains de ses bande dessinées, vient d'être acquis par le concurrent Walt Disney. Le même problème se pose pour la Fox (X-Men et ses dérivés, Daredevil et Elektra, Les 4 Fantastiques et ses clones...).

Du coup, la Columbia a décidé de mettre les bouchées doubles en lançant l'écriture de Spider-Man 5 et 6. La guerre des super-héros est d'ores et déjà prévue... en salles.