Beaune 2016: le polar coréen Man on High Heels grand vainqueur

Posté par vincy, le 4 avril 2016

Man on High Heels du sud-coréen Jang Jin est le grand gagnant du 8e Festival du film policier de Beaune. Le jury présidé par Sandine Bonnaire, entourée de Jean-Pierre Améris, Cédric Anger, Deborah François, Melvil Poupaud, Ludivine Sagnier et Pierre Schoeller, lui a décerné le Grand prix et il a également reçu le prix de la Critique. Le film, qui raconte l'histoire d'un policier sadique et sans pitié pour ses ennemis mais qui souhaite secrètement changer de sexe, sera sur les écrans français le 13 juillet.

Deux prix du Jury ont été remis: l'un au mexicain Desierto de Jonás Cuarón et l'autre au français Diamant noir d’Arthur Harari. Le premier sort en salles le 13 avril et le second le 8 juin.

Un prix spécial Police est allé au film allemand de Lars Kraume, Fritz Bauer, un héros allemand (sortie le 13 avril).

Le prix Sang Neuf, qui a son propre jury, cette année présidépar Serge Moati, a choisi le film belge Les Ardennes de Robin Pront (13 avril).

Enfin, le prix Claude Chabrol, prix qui est connu à l'avance, a récompensé Coup de chaud (Heatwave) de Raphaël Jacoulot, film sorti en août dernier. Le prix Claude Chabrol honore chaque année "un film français sorti dans l’année écoulée dont les qualités cinématographiques font honneur au genre policier, en hommage à celui qui fut “le Président à vie” du Festival du Film Policier de Cognac et naturellement le premier président du Jury du Festival International du Film Policier de Beaune."

Le Festival du film policier de Beaune s’emballe pour Victoria et Marshland

Posté par vincy, le 30 mars 2015

Le 7e festival du film policier de Beaune a décerné ses prix samedi soir. Cette année, le Festival a rendu hommage à John McTiernan et Bertrand Tavernier. Le cinéma coréen était à l'honneur.

Présidé par Danièle Thompson, le jury était composé d'Emmanuelle Bercot, Stéphane de Groodt, Philippe Le Guay, Jean-François Stévenin et Elsa Zilberstein.

Victoria de l'Allemand Sebastian Schipper a remporté le Grand Prix du jury. Le film avait reçu trois prix au dernier Festival de Berlin, dont celui de la meilleure contribution artistique et celui des salles de cinéma art et essai allemandes. Il s'agit de l'histoire de Victoria et de ses amis, à Berlin, en sortie de boîte de nuit. Emportée par l’alcool, et la fureur de vivre, elle décide de les suivre tout au long de la nuit et faire l’expérience de la transgression.

Deux films, distribués par KMBO, se partagent le Prix du jury: Une Seconde chance de  Susanne Bier, déjà sélectionné aux Arcs, et Hyena de Gerard Johnson. Le film sort cette semaine en France. Il a déjà récolté le prix d'interprétation masculine aux Arcs et le prix du meilleur film à Sitges.

Marshland (La Isla minima) de l'Espagnol Alberto Rodriguez a reçu deux prix: le Prix spécial police (remis par un autre jury) et le Prix de la critique. Le film distribué par Le Pacte en France le 15 juillet prochain, fut le grand vainqueur des prix Goyas (les César espagnols) cette année avec 10 prix sur 16 nominations. Il était également sélectionné aux Arcs. A San Sebastian, il avait ramassé le prix d'interprétation masculine et le prix du jury. Le film se situe dans l'Espagne post-franquiste des années 80 où deux policiers, que tout oppose, sont envoyés au coeur de l'Andalousie pour résoudre l'assassinat sauvage de deux adolescentes.

Le Prix Sang Neuf, dont le jury était présidé par Santiago Amigorena, a récompensé Life Eternal de l'Autrichien Wolfgang Murnberger.

Le Festival de Beaune remet également des prix littéraires et le Prix Claude Chabrol, obtenu par Mathieu Amalric pour La chambre bleue, adapté d'un roman de Georges Simenon, et qui avait fait son avant-première à Un certain regard au Festival de Cannes l'an dernier.

Le prix Claude Chabrol pour Laurent Cantet

Posté par vincy, le 27 février 2014

La 6e édition du Festival International du Film Policier de Beaune aura lieu du 2 au 6 avril 2014. Le 3e prix Claude Chabrol sera décerné le 4 avril à Laurent Cantet pour son film Foxfire, Confessions d'un gang de filles, sorti en janvier 2013. Il succède au palmarès à Présumé coupable de Vincent Garenq en 2012 et 38 témoins de Lucas Belvaux et Mains armées de Pierre Jolivet, ex-aequo en 2013.

Créé en 2011 suite à la disparition du réalisateur Claude Chabrol, le Prix Claude Chabrol récompense un film français sorti dans l’année écoulée dont les qualités cinématographiques font honneur au genre policier, en hommage à celui qui fut le “Président à vie” du Festival du Film Policier de Cognac et naturellement le premier Président du Jury du Festival International du Film Policier de Beaune.

Cette année, le Festival de Beaune rendra hommage à Johnny Hallyday, Walter Hill et Paul Haggis. Le film d'ouverture sera Salaud, on t'aime, de Claude Lelouch. Le jury de la compétition sera présidé par Cédric Klapisch.

Décès d’André Halimi, co-fondateur du Festival du cinéma américain de Deauville

Posté par vincy, le 2 décembre 2013

Le documentariste André Halimi, atteint de la maladie de Parkinson, est décédé dimanche à l'âge de 83 ans à Jérusalem en Israël d'après une dépêche de l'AFP. Co-fondateur du festival du cinéma américain de Deauville, ancien journaliste (il fut rédacteur en chef de Pariscope et à VSD), écrivain (notamment un livre sur Coluche), il avait produit plus de 500 documentaires sur le cinéma, la danse, le spectacle et les divertissements, essentiellement pour la télévision. Il a notamment réalisé de nombreux portraits de vedettes comme Jean Cocteau, Michel Galabru, Louis de Funès, Charlie Chaplin ou Michèle Morgan.

Quelques documentaires avaient été diffusés au cinéma comme Chantons sous l'occupation (1976), Corps Z'à Corps (1988) et La délation sous l'occupation (2003).

En 1975, il avait créé avec Lionel Chouchan le festival du cinéma américain de Deauville et en 1982 celui du film policier de Cognac (aujourd'hui disparu). Le premier lui a survécu avec le succès que l'on connaît, devenant l'un des rendez-vous incontournables de la presse cinéma et people. Le second a été arrête en 2007.

Kathy Bates et David Lynch en vedettes américaines du Festival de Beaune

Posté par vincy, le 1 avril 2013

Kathy BatesLe 5e Festival International du Film Policier de Beaune (3-7 avril) a la bonne idée de rendre hommage à Kathy Bates. L'immense Kathy Bates. Inoubliable dans Misery, en fan sadique, rôle qui lui a valu l'Oscar de la meilleure actrice, elle a su s'imposer à Hollywood, faisant fi de ses rondeurs peu appréciées par les patrons de studios (sauf chez les comiques). Kathy Bates a tourné avec Sidney Lumet, Amos Kollek, Warren Beatty, Rob Reiner, Stephen Frears, Woody Allen... Souvent sous-exploitée, elle a quand même pu briller dans Beignets de tomates vertes, Dolores Claiborne, Primary Colors de Mike Nichols (nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin), Les Noces rebelles, Monsieur Schmidt (nomination à l'Oscar de la meilleure actrice) et bien entendu Titanic, en fabuleuse nouvelle riche américaine au grand coeur.

A 64 ans, celle qui peut jouer, de la pure tragédie aux personnages les plus ambivalents, est aussi une guest des sitcoms et feuilletons TV parmi les plus demandées. Elle se bat depuis plus de dix ans contre un cancer. Attachante, elle a un franc parler qui détonne à Hollywood.

Beaune rendra également hommage à David Lynch, qui devrait être présent. Le cinéaste est actuellement en gestation de son futur film. Nominé huit fois aux Oscars pour Elephant Man (dont celui du meilleur réalisateur), Prix de la Mise en scène à Cannes pour Mulholland Drive, et Palme d’Or pour Sailor et Lula, il n'a tourné aucun long métrage depuis Inland Empire en 2007.

Le festival proposera aussi un regard sur l'histoire du polar italien: Rome, Naples, boulevard du crime. L'avant-première de Stoker, de Park Chan-wook, sera assurément l'un des événements de la manifestation. Autre avant-première prévue, celle de L'hypnotiseur, le nouveau Lasse Hallström.

Le jury sera présidé par Pierre Jolivet, qui sera entouré de Richard Anconina, Pascale Arbillot, Laurent Gerra, Vahina Giocante, Cédric Kahn, Thierry Neuvic, Maya Sansa et Florent Emilio Siri.

La compétition regroupe A Single Shot (présenté à Berlin), L'autre vie de Richard Kemp, Corruptions, Drug War (le nouveau Johnnie To), Hijacking (primé aux Arcs), New World, Northwest et Welcome to the Punch.

Enfin, le Prix Claude Chabrol sera remis aux films 38 Témoins de Lucas Belvaux et Mains armées de Pierre Jolivet, en leur présence.

Claude Lelouch ouvrira une école de cinéma à Beaune en 2012

Posté par vincy, le 1 avril 2011

Le réalisateur et producteur Claude Lelouch avait déjà un cinéma (aux fauteuils en cuir délicieusement confortables), un ciné-théâtre à Montmartre, le voici qui investit dans la formation. Il ouvrira une école de cinéma et de théâtre à Beaune (en Bourgogne, qui accueille deux manifestations importantes  du cinéma : le Festival du film policier et les Rencontres cinématographiques).

Il a confirmé son intention lors d'une conférence de presse au 3e Festival du film policier. À propos des frais de scolarité, "On va essayer que ça leur coûte le moins cher possible", a précisé le réalisateur, souhaitant que ce soit "presque gratuit". Certains cours pourront être retransmis sur internet ou par un canal télévisé, afin de financer le projet.

"Il nous fallait une ville-studio. On va aller tourner dans les vignes, les appartements, les cafés", a déclaré le cinéaste pour expliquer le choix de Beaune, où il possède désormais "un pied-à-terre".

Reste que, de l'aveu même de Lelouch, le dossier est complexe, juridiquement et politiquement, et dépend de ses perspectives de rentabilité financière. Les travaux sont estimés à 2 millions d'euros.

Les ateliers seront installés dans les locaux de l’ancienne Copavit, près du complexe Cap Cinéma, boulevard du Maréchal Joffre. La structure de 3 200 m2 comprendra un studio de tournage, 4 salles de montage, 2 auditoriums et des bureaux destinés à la production et à l’écriture.

Une douzaine d'enseignants de tous les métiers du cinéma formeraient l'équipe pédagogique, pour encadrer une quarantaine d'élèves ("les assistants"). Celui qui présentera le meilleur court métrage en fin d'année se verra produire un long métrage par la société de production de Lelouch.

Le tout devrait ouvrir à la rentrée 2012 sous l'appellation Ateliers cinéma théâtre. Sa fille salomé sera en charge de l'atelier théâtre.

Le réalisateur est à Beaune pour présenter une rétrospective thématique et sélective de ses films de genre, "Lelouch Polars" : Itinéraire d'un enfant gâté, Le voyou, Roman de gare, et le documentaire sur son oeuvre, D'un film à l'autre.