Felicity Jones dans Le Lac des Cygnes

Posté par vincy, le 11 juillet 2017

felicity jonesFelicity Jones pourrait revenir sur les écrans en étant l'héroïne de Swan Lake, la nouvelle adaptation du ballet Le Lac des Cygnes. Réalisée par Luca Guadagnino (A Bigger Splash), cette version est scénarisée par Kristina Lauren Anderson (dont le scénario Catherine The Great est toujours en tête de la "Black List" des meilleurs scripts sans production). Le film est prévu en salles en 2019. Universal vient d'obtenir les droits de distribution de ce film.

Felicity Jones, qui n'a rien tourné depuis Rogue One: A Star Wars Story, a accepté que son nom soit attaché au projet, sans confirmer la signature d'un contrat. Le film n'aura aucune scène de danse, est-il précisé.

Créé en 1877, Le Lac des Cygnes est un ballet en quatre actes sur une musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski et un livret de Vladimir Begichev inspiré d'une légende allemande. Lors d'un bal pour son anniversaire, le prince Siegfried apprend qu’il doit choisir une épouse. Une partie de chasse l’entraîne près d’un lac. Il s’apprête à tirer sur l’un des cygnes lorsque l’un d’entre eux se transforme en une jeune fille nommée Odette. Victime dd’un sorcier, celle-ci se métamorphose en femme la nuit et en cygne le jour.Seul un amour éternel pourrait la sauver de ce sortilège. Le prince tombe alors amoureux d’elle et lui jure fidélité. Mais le sorcier présente au prince, un cygne noir, Odile, à qui il va donner les traits d’Odette. Siegfried, croyant reconnaître sa bien aimée, désigne Odile comme sa future épouse. Il trahit ainsi sans le savoir Odette et la condamne à demeurer un cygne pour toujours.

Le dernier film de Luca Guadagnino, Call Me By Your Name, transposition d'un scénario de James Ivory à partir d'un roman d'André Aciman, avec Armie Hammer et Amira Casar, a été l'une des sensations des derniers festivals de Sundance et Berlin. Il sortira fin novembre aux Etats-Unis et début janvier en France. Le cinéaste prépare actuellement Rio, avec Jake Gyllenhaal et Benedict Cumberbatch.

Rogue One : A Star Wars Story, le film du mois ?

Posté par wyzman, le 11 décembre 2016

A l'approche de Noël, la machine Disney semble plus huilée que le corps de Zac Efron dans le premier trailer de Baywatch. Comme chaque année, l'empire a décidé de sortir la grosse artillerie quelques jours avant les fêtes. Et après avoir mis la main sur Lucasfilm pour la modique somme de 4,05 milliards de dollars, la compagnie ne va pas se priver. En attendant la suite du Réveil de la Force (Star Wars - Episode 8 donc) et le spin-off centré sur la jeunesse de Han Solo, c'est à un film standalone que nous aurons droit cette année.

Comprenez ici que Rogue One s'inscrit dans la saga Star Wars (plus précisément entre les épisodes 3 et 4) mais que le film se suffit à lui-même. Il n'aura donc pas droit à une suite. Et rien que pour cela, nous ne saurions que trop vous conseiller de courir le voir. Conçu comme un film de guerre, Rogue One est clairement le blockbuster dont nous avons tous besoin pour finir 2016 en beauté. Non pas que l'on ait manqué d'explosions cette année ! Captain America : Civil War, Deadpool, Batman v Superman : L'Aube de la justice, Suicide Squad, Doctor Strange, Les Animaux fantastiques, Jason Bourne, Star Trek Beyond et X-Men : Apocalypse ont fait le travail mais rien ne remplacera jamais un Star Wars.

Anormalement dans l'ère du temps, le film traite d'une rébellion au sein d'un régime totalitaire. Le parallèle avec l'état actuel des Etats-Unis est d'ailleurs tel qu'un artiste a récemment détourné les affiches du film en faveur de Donald Trump. Film de guerre oui, Rogue One regorge de scènes plus spectaculaires les unes que les autres. Et passé le micro-scandale des reshoots de Tony Gilroy, le film du très bon Gareth Edwards (Godzilla) n'a pas grand-chose à envier au Réveil de la Force, le bébé pondu par notre cher J. J. Abrams l'an dernier. Si les 2,07 milliards de dollars du Réveil de la Force risquent d'être inatteignables, Rogue One a tout ce qu'il faut pour faire un carton. A tel point que les experts du secteur estiment déjà qu'il réalisera le deuxième plus gros démarrage pour un mois de décembre… juste après Le Réveil de la Force !

Vient alors le moment de répondre à la question "Mais qu'est-ce qui fait de Rogue One un film important ?" Eh bien la réponse est simple : tout ! Non-présenté à la presse pour l'Awards Season, Rogue One s'inscrit dans la lignée de ces films faits par les fans et pour les fans et est d'ores et, paradoxalement, il est déjà dans la course à l'Oscar des meilleurs effets spéciaux. Pourquoi ? Eh bien parce que face à Suicide Squad et Les Animaux fantastiques, Rogue One dispose d'un budget on ne peut plus confortable. Si le chiffre exact demeure encore un mystère, il convient de rappeler que pour Le Réveil de la Force, J. J. Abrams a pu bosser avec 245 millions de dollars sous le coude. Rien que ça ! A côté des drames  larmoyants qui vont pleuvoir à l'approche des Oscars, Rogue One pourrait donc être notre bouée de secours, notre chocolat chaud à la fin d'une longue journée de travail. Dès lors, pourquoi ne pas en profiter ?

Mais outre l'aspect financier, Rogue One dispose d'un atout non-négligeable : un casting plus que talentueux. Après Daisy Ridley dans Le Réveil de la Force, Disney continue dans le girl-power efficace en confiant le rôle-titre à une quasi-inconnue, j'ai nommé Felicity Jones. Bien évidemment, les plus cinéphiles d'entre vous auront déjà reconnu la britannique passée par The Amazing Spider-Man et Une merveilleuse histoire du temps, mais en termes de mémoire eidétique, nous ne sommes pas logés à la même enseigne. Après Daisy Ridley, Jennifer Lawrence (Hunger Games) et Charlize Theron (Mad Max : Fury Road), Felicity Jones aura donc le plaisir de faire de ses partenaires masculins de superbes faire-valoirs. Et à en voir les différents trailers, l'actrice de 33 ans s'en sort très bien. Diego Luna (Harvey Milk), Ben Mendelsohn (Bloodline), Forest Whitaker (Le Dernier roi d'Ecosse), Mads Mikkelsen (Hannibal) et Riz Ahmed (Night Call) n'ont donc qu'à bien se tenir : la tornade Felicity Jones n'est pas prête de s'arrêter !

Omar Sy rejoint Tom Hanks et Felicity Jones dans Inferno

Posté par vincy, le 18 février 2015

Après Audrey Tautou dans Da Vinci Code. Après Omar Sy dans X-Men 5, Jurassic Park 4. Voici Omar Sy dans le l'opus 3 des aventures de Robert Langdon (Da Vinci Code et Anges & Démons), Inferno.

C'est RTL qui a révélé ce matin l'information. L'acteur césarisé d'Intouchables tourne actuellement Chocolat. En avril, il enchaînera avec Inferno, adaptation du best-seller de Dan Brown. Ron Howard est toujours aux commandes de la série et Tom Hanks reprend son rôle. Outre Hanks et Sy, on retrouvera Felicity Jones, en lice pour l'Oscar de la meilleure actrice dimanche, Irrfan Khan et Sidse Babett Knudsen.

L'adaptation d'Inferno est écrite par David Koepp. Dans ce nouvel épisode, Robert Langdon se réveille complètement amnésique dans un hôpital italien. Avec l'aide de Sienna Brooks, il va essayer de retrouver la mémoire et empêcher un fou dangereux de contaminer la planète avec un virus lié à l'Enfer, l'oeuvre culte de Dante. Le livre s'est vendu à plus de 700000 exemplaires en France.

Inferno doit sortir aux Etats-Unis le 14 octobre 2016 et le 19 octobre 2016 en France. Les deux premiers films ont rapporté près d'1,2 milliard de dollars dans le monde.

Felicity Jones dans un spin-off de Star Wars

Posté par vincy, le 3 février 2015

felicity jonesSelon The Hollywood Reporter, Disney et Lucasfilm ont engagé l'actrice Felicity Jones, nommée à l'Oscar de la meilleure actrice cette année pour son rôle dans Une merveilleuse histoire du temps, pour le rôle principal d'un spin-off de Star Wars.

Cet épisode à part de la saga sera réalisé par Gareth Edwards (Godzilla) et scénarisé par Chris Weitz, qui a remplacé Gary Whitta dont la première version du script n'a pas convaincu. Le film doit sortir fin 2016.

Josh Trank (le reboot de Fantastic Four) doit réaliser un autre spin-off de Star Wars, prévu pour 2018. Pour l'instant on ne sait pas si ces deux films auront un lien avec la prochaine trilogie qui se déroule 30 ans après la fin du Retour du Jedi. Le premier opus, Star Wars: Le réveil de la force, sort sur les écrans en décembre 2015. Les rumeurs évoquent plutôt deux films s'intéressant à la jeunesse de la Princesse Leia et celle d'Han Solo, d'autres parlent de personnages secondaires mis au premier plan.

Felicity Jones, 31 ans, est attendue dans trois films: True Story de Rupert Goold, avec James Franco et Jonah Hill, qui vient d'être présenté à Sundance, Autobahn d'Eran Creevy, avec Nicholas Hoult et Anthony Hopkins, tous deux en 2015 et A Monster Calls de J.A. Bayona.

Liam Neeson et Sigourney Weaver dans une histoire à dormir debout

Posté par vincy, le 19 août 2014

a monster calls

Liam Neeson et Sigourney Weaver ont rejoint Felicity Jones (Amazing Spider-Man 2) dans le film qui sera adapté du roman pour la jeunesse Quelques minutes après minuit (A Monster Calls) de Patrick Ness.

Le film sera réalisé par le catalan Juan Antonio Bayona (L'orphelinat, The Impossible). Quelques minutes après minuit raconte l'histoire d'un jeune garçon qui se laisse intimider par ses camarades de classe et doit affronter la mort prochaine de sa mère malade. Mais à minuit sept, tous les soirs, Conor fait le même cauchemar : un monstre vient lui rendre visite et l'amène dans un monde fantastique.
Sigourney Weaver incarnera la grand mère du petit garçon tandis que Liam Neeson interprétera le monstre.

Le roman de Patrick Ness, publié en 2011 au Royaume Uni et en 2012 en France (chez Gallimard jeunesse, il sortira en poche le 16 octobre prochain) a été écrit d'après une idée originale de Siobhan Dowd et illustré par Jim Kay. Siobhan Dowd était elle-même atteinte d'un cancer et est morte avant de pouvoir écrire son histoire. Le roman de Ness a reçu de nombreux prix parmi lesquels le Livre jeunesse de l'année.

Le film est déjà programmé dans les salles nord-américaines pour le 14 octobre 2016.

8 jeunes stars en lice pour le Prix Orange Rising Star

Posté par vincy, le 30 novembre 2011

On connait désormais les 8 prétendants aux nominations pour le Prix Orange Rising Star des BAFTA (British Academy of Film and Television Arts), les Oscars britanniques. Ce prix est décerné à une étoile montante du cinéma depuis 2006. James McAvoy, Eva Green, Shia LaBeouf, Noel Clarke, Kristen Stewart et Tom Hardy ont été les précédents vainqueurs. La liste des nommés est encore plus prestigieuse : on notera que Tahar Rahim, Gael Garcia Bernal, Michelle Williams, Rachel McAdams, Emily Blunt, Ben Shishaw, Cillian Murphy, Elle Page, Sienna Miller, Michael Fassbender, Jesse Eisenberg, Carey Mulligan, Andrew Garfield en ont fait parti. Tous connaissent actuellement des carrières plus que prometteuses.

Cette année quatre britanniques, deux américains, un australien et un irlandais sont en course pour finir parmi les cinq nominés : Tom Hiddleston (Thor, Minuit à Paris, Cheval de guerre), Felicity Jones (Oh My God!, Chalet Girl, Like Crazy), Eddie Redmayne (My Week With Marilyn, "Les Piliers de la Terre"), Adam Deacon (Anuvahood, Outside Bet, Comedown), Jessica Chastain (La couleur des sentiments, The Tree of Life, Take Shelter, Wilde Salome, Coriolanus, L'affaire Rachel Singer), Jennifer Lawrence (X-Men : le commencement, Like Crazy, Le complexe du castor), Chris Hemsworth (Thor, Red Dawn, The Cabin in the Woods) et Chris O'Dowd (Mes meilleures amies).

Les cinq finalistes, sélectionnés par des clients d'Orange, sponsor du prix, seront annoncés le 17 janvier. L'heureux élu sera choisi par le public et sera connu le 12 février. Généralement le vainqueur est celui qui a été à l'affiche du film le plus populaire de l'année.