Edge of Tomorrow : Warner Bros. développe officiellement la suite du film de Doug Liman

Posté par wyzman, le 2 mars 2019

Si l'on en croit les informations de Deadline, le distributeur américain Warner Bros. devrait parvenir à réunir Tom Cruise, Emily Blunt et Doug Liman pour ce nouvel opus.

Blockbuster sous coté

D'après le webzine américain, Warner Bros. développe une suite d'Edge of Tomorrow. Le film sorti durant l'été 2014 se verrait doté d'une nouvelle équipe artistique bien qu'il soit prévu de faire revenir les valeurs sûrs du premier volet, à savoir les deux acteurs principaux et le réalisateur de renom qui ont permis à ce film de science-fiction d'amasser plus de 370 millions de dollars dans le monde.

Après avoir présenté un nouveau pitch, Matthew Robinson (The Invention Of Lying) aurait été engagé pour rédiger le scénario de cette suite. Produit par Erwin Stoff, Tom Lassally et Masi Oka, sans oublier Hisashi Sasaki, Edge of Tomorrow 2 semble d'ores et déjà sur la bonne voie puisque Tom Cruise et Emily Blunt ne sont pas contre l'idée de rempiler dans les rôles de William "Bill" Cage et Rita Rose Vrataski. Ils attendraient d'avoir lu le script avant de prendre une décision. Ce qui ne saurait tarder puisque ce dernier sera supervisé par Doug Liman lui-même.

Cela fait plusieurs années qu'il se murmure ici et là qu'une suite est en développement. Mais il aura fallu attendre l'arrivée de Matthew Robinson sur le projet pour que celui-ci démarre vraiment. Comme le rappelle justement Deadline, bien que peu aidée par son titre très canonique, la suite d'Edge of Tomorrow pourrait faire un véritable carton. Le premier film de Doug Liman est en effet disponible sur Netflix depuis quelques mois et a su trouver un nouveau public.

Quant à ses acteurs, ils n'en finissent plus de remplir les salles obscures. L'été dernier, Tom Cruise a généré 791 millions de dollars de recettes mondiales dans Mission : Impossible - Fallout tandis qu'Emily Blunt a récemment fait un malheur dans Sans un bruit (340M$ de recettes mondiales) et Le Retour de Mary Poppins (345M$ de recettes mondiales). De son côté, après Edge of Tomorrow, Doug Liman a malheureusement fait les gros titres en raison des échecs commerciaux de The Wall (4M$ amassés) et Barry Seal: American Traffic, l'un des plus mauvais scores au box-office de Tom Cruise !

Doug Liman et Charlie Kaufman s’allient pour une nouvelle saga post-apocalyptique

Posté par vincy, le 2 juillet 2016

Doug Liman (Mr & Mrs Smith, Jumper, Edge of Tomorrow) devrait adapter la trilogie littéraire de Patrick Ness, Le chaos en marche (La voix du couteau, Le cercle et la flèche, La guerre du bruit), publiée en France chez Gallimard jeunesse. Le premier tome a reçu plusieurs prix. Aux Etats-Unis, six livres sont déjà publiés dans cette série.

Après Twilight et Hunger Games, le studio Lionsgate cherchait une nouvelle saga littéraire destinée à un public de jeunes adultes. Le réalisateur d'Anomalisa Charlie Kaufman (scénariste oscarisé pour Eternal Sunshine of the Spotless Mind) signera le scénario. Le tournage débutera cet automne.

L'histoire se déroule à Prentissville au Nouveau Monde, bourgade peuplée uniquement d'hommes qui ont la faculté de lire dans les pensées des autres. Les femmes ont succombé à un virus et ont toutes disparu. Todd, le plus jeune garçon du village, apprend qu'une chose terrible va se produire quand il sera adulte. Il tente alors de fuir avec Viola. Mais ils sont capturés par leur pire ennemi, Maire Prentiss. Afin de revoir Viola, Todd doit se soumettre aux lois édictées par Maire. De son côté, la jeune fille se retrouve à la tête d'un groupe de résistance, la Flèche. Chacun dans un camp adverse, les deux amis ne savent plus s'ils peuvent compter l'un sur l'autre, tandis que trois armées marchent sur le village, chacune avec des arrières pensées différentes.

Doug Liman prépare la sortie de Mena, avec Tom Cruise (janvier 2017). Dans ses cartons, il a également en vue Gambit, la suite de Edge of Tomorrow, Luna Park et The Wall.

Doug Liman et Tom Cruise ne se quittent plus

Posté par vincy, le 12 septembre 2015

tom cruise & doug liman

Ce serait leur troisième collaboration: Tom Cruise et Doug Liman pourraient collaborer de nouveau ensemble pour un film de science-fiction, Luna Park, que le réalisateur développe depuis de nombreuses années.

Ils tournent depuis quelques semaines Mena en Colombie. Non sans difficultés. Hier, un avion de l'équipe de tournage s'est crashé, faisant deux morts et un blessé grave. Cruise incarne un pilote américain qui travaille pour Pablo Escobar avant de devenir une taupe pour la DEA.

Ensemble, ils étaient déjà à l'affiche l'an dernier avec Edge of Tomorrow, qui avait rapporté 370M$ dans le monde.

Après les extra-terrestres et les cartels de la drogue, Liman a donc proposé à Cruise ce Luna Park, dont le scénario n'est pas encore tout à fait finalisé selon Variety. Cruise, ici, serait propulsé sur la Lune où un groupe de renégats chercheraient à voler une source énergétique du satellite terrien.

Il reste quelques obstacles. Le budget, d'une part, est très élevé, ce qui avait déjà avorté la mise en production du film il y a quatre ans, même si la Paramount a donné son feu vert au projet.

L'agenda de Tom Cruise, d'autre part, est très chargé. Après Mena, il doit tourner la suite de Jack Reacher et a déjà prévu le tournage du sixième Mission:Impossible d'ici l'été 2016.

Mena, de son côté, est prévu dans les salles en janvier 2017.

Tom Cruise et Emily Blunt commencent le tournage d’All You Need is Kill

Posté par vincy, le 1 octobre 2012

Le tournage du thriller de Science-Fiction All You Need is Kill a commencé aujourd'hui, selon le studio Warner Bros., qui annonce au passage la date de sortie du film : le 14 mars 2014.

Comme nous l'annçions en décembre dernier, Doug Liman réalise cette adaptation du roman "fantasy" d'Hiroshi Sakurazaka (We Mortals Are). Le réalisateur inaugure les nouveaux studios Leavesden près de Londres avec cette super production.

Dans cette histoire d'invasion extra-terrestre, des forces armées s'unissent pour lancer une offensive de la dernière chance. Le Lieutenant Colonel Bill Cage, incarné par Tom Cruise, va mourir quelques minutes après le début des combats. Malheureusement, comme dans Un jour sans fin, il va revivre jour après jour cette cette mission suicide, ce qui s'apparente à un véritable enfer.
Mais à chaque fois, comme un geek s'améliorant devant son jeu vidéo, Bill Cage devient meilleur, plus fort, plus malin et commence à se doter de véritables talents pour affronter les aliens. Avec l'agente des Forces spéciales Rita Crataski, interprétée par Emily Blunt, championne en massacre d'extra-terrestres, ils vont tenter d'anéantir ces envahisseurs pour sauver la planète.

Cruise et Blunt sont entourés de Bill Paxton, Jonas Armstrong, Tony Way, Kick Gurry, Franz Drameh, Charlotte Riley et Dragomir Mrsic.

Le scénario a été écrit par Dante Harper, Christopher McQuarrie et Joby Harold.

All You Need is Cruise …

Posté par vincy, le 2 décembre 2011

Warner Bros a relancé l'adaptation du roman graphique All You Need is Kill après des mois de de pré-production suspendue. Le film a longtemps été dépendant du choix de la star principale. En étant fidèle au manga d'Hiroshi Sakurazaka (publié en 2009), la logique voulait que l'acteur principal soit dans la trentaine. Le réalisateur Doug Liman avait envisagé Ryan Gosling ou Joseph Gordon-Levitt. Les producteurs visaient plus "gros" avec une star mondiale de catégorie A. Brad Pitt a longtemps tenu la corde. Ce qui exigeait de vieillir le personnage.

Selon Variety, après plusieurs mois de discussions entre le réalisateur et Tom Cruise, le scénario de Dante Harper a été réécrit par Jody Harold pour que la star accepte d'être la vedette du film. Cruise aura 50 ans l'an prochain. L'acteur a donné son accord de principe. Pour l'instant, rien n'est signé. Mais Cruise avoue adorer le script.

L'histoire, dans la veine d'Un jour sans fin, est celle d'un soldat en guerre contre des extra-terrestres qui revit le dernier jour de sa vie indéfiniment, à chaque fois qu'il est tué. A force de revivre cette résurrection et ces ultimes combats, il progresse en tant que soldat et cherche à changer la fatalité de son destin.

Doug Liman peut dire merci à Tom Cruise. Après l'abandon (provisoire?) de son prochain film, Luna, un film d'aventure spatial, il n'a plus rien d'autre dans sa liste de projets. Reste le planning chargé de Cruise. Actuellement en promotion pour le prochain Mission Impossible : Protocole fantôme qui sort ce mois-ci dans le monde entier, la star, qui a absolument besoin d'enchaîner les blockbusters pour redorer son blason (depuis 2006, il lui manque un gros hit au box office). Il tourne en ce moment One Shot, polar de Christopher McQuarrie avec Rosamund Pike, Werner Herzog et Robert Duvall, à Pittsburgh et est engagé sur le tournage du film de SF Oblivion en mars, un film de science-fiction, de Joseph Kosinski, avec Jessica Chastain. All You Need is Kill pourrait être tourné à la fin de l'automne 2012, après la vague de promotion de Rock of Ages, film musical d'Adam Shankman, avec Paul Giamatti, Catherine Zeta-Jones et Alec Baldwin, qui sort cet été.

Le dernier film à l'affiche avec Tom Cruise est Knight & Day, en 2010, avec Cameron Diaz (262 millions de $ dans le monde). Doug Liman (The Bourne Identity, Mr & Mrs Smith, Jumper) avait sorti la même année Fair Game, en compétition à Cannes, avec Sean Penn et Naomi Watts (un flop avec 24 millions de $ dans le monde).

Les producteurs de La Route engagent Doug Liman pour une quête en Amazonie

Posté par vincy, le 30 juillet 2010

Doug Liman a accepté de réaliser l'adaptation de l'essai, The Last of the Tribe : The Epic Quest to Save a Lone Man in the Amazon, de Monte Reel (non publié en France, édité le mois dernier aux USA) pour le compte de Chockstone Pictures (La Route et bientôt l'adaptation de The Host, écrit par Stephenie Meyer).

L'auteur, ancien journaliste américain, est installé à Buenos Aires (Argentine). Il raconte dans son livre la recherche du dernier survivant d'une tribu amazonienne par des agents gouvernementaux devant vérifier son existence et préserver son mode de vie.

Doug Liman a présenté à Cannes Fair Game, film peu convaincant et sans doute le plus faible de sa filmographie. Outre The Last of the Tribe, il travaille sur plusieurs projets dont la suite de Jumper, Gambit et Attica.

Cannes 2010 : Qui est Doug Liman ?

Posté par vincy, le 20 mai 2010

doug limanIl est devenu l'un des spécialistes du film d'action, d'espion, des thrillers à neurones, avec une bonne dose de glamour. Doug Liman a cette année les honneurs de la compétition cannoise avec Fair Game, qui réunit Naomi Watts et Sean Penn.

Mais reconnaissons-lui un véritable sens du montage, du découpage, de la mise en scène de plans complexes, sans renier la psychologie des personnages, ni même l'humour parfois.

Ce grand gaillard new yorkais de 45 ans reçoit là son plus grand honneur. Jamais cité aux Oscars, il est avant tout un réalisateur adoré des studios pour ses succès au box office.

Son premier film, Getting In, est déjà un mélange de comédie, de romance et de thriller. Mais c'est Swingers, en 1996,qui le fait connaître. Il envoie le scénario de cette comédie dramatique écrite par le comique Jon Favreau (réalisateur d'Iron Man et sa suite). Hollywood est enthousiaste mais quand il s'impose comme réalisateur, les studios refusent de prendre le risque. Du coup, il le réalise avec 200 000 $, le casting de son choix et le film rapporte 20 fois ce qu'il a coûté. Le National Board of Review l'honore d'une mention spéciale et le public MTV le sacre meilleur cinéaste. Trois ans plus tard, avec Go, il affirme son style énergique. Il reçoit une fois de plus une reconnaissance spéciale du National Board of Review, et une citation de meilleur réalisateur aux Independant Spirit Awards. Le film rapporte là encore trois fois son budget. De quoi se faire remarquer.

On lui propose alors d'adapter un best-seller mélangeant noirceur et action, espionnage et complot. La narration est complexe. La star est Matt Damon. La mémoire dans la peau récolte 190 millions de $. Il produira  les deux suites. Sa carrière est lancée. Il a eu le flair de transformer le genre, avec un univers ultra-réaliste, des cascades cadrées différemment (sa poursuite de voiture restera inégalée jusqu'à celle de Paul Greengrass dans la suite), une tension qui renvoie James Bond aux films de super-héros peu crédibles.

Il reçoit alors le scénario de Mr & Mrs Smith. Rassemble Brad Pitt et Angelina Jolie, créant ainsi le couple au cinéma comme dans la vie. Le film engrange 400 millions de $. La force du thriller est surtout d'être une parabole d'un couple qui essaie de sauver sa relation. Liman est désormais l'un des réalisateurs les plus demandés par Hollywood.

Il s'amuse alors avec Jumper, son film le plus inégal, ou prévisible. Il tâte la science fiction, apprend les effets spéciaux les plus sophistiqués. Et l'entreprise s'avère malgré tout rentable. Fair Game l'oriente cependant vers un film plus politique. En attendant son retour au pur divertissement avec Les Trois mousquetaires, revu et corrigé par ses soins.

Aronofsky, Eastwood et Van Sant ne seraient pas prêts pour Cannes

Posté par vincy, le 12 avril 2010

wall street 2 shia labeouf josh brolin michael douglasIl ne reste que quatre jours à Thierry Frémeaux pour boucler sa sélection du 63e Festival de Cannes. En plaçant la conférence de presse une semaine plus tôt que l'an dernier, mais dans les dates habituelles des années précédentes, le sélectionneur du plus grand festival du monde ne semble pas s'être simplifié la tâche. Il est fort probable qu'un ou deux films viennent se rajouter entre jeudi et le début de la manifestation, le 12 mai.

Selon Variety, le magazine des professionnels américains, il est désormais quasiment certain que Jean-Luc Godard (Un certain regard), Woody Allen et Abbas Kiarostami (hors-compétition), Mike Leigh (compétition) et Oliver Stone (en photo) seront de la fête. Fair Game, de Doug Liman, devrait faire un tour sur la Croisette. De même le film roumain de Cristi Pui, Aurora, devrait être en lice pour la Palme d'or. Cannes recevrait aussi deux habitués : le japonais Takeshi Kitano (Outrage) et le coréen Lee Chang-dong (Poetry).

Frémeaux avoue à Variety que c'est "difficile". "Une année très compliquée."

Pour preuve, le film de Terrence Malick. The Tree of Life, avec Brad Pitt, Sean Penn et Jessica Chastain, est dans l'incertitude spéculative. Un temps annoncé en ouverture de la Quinzaine, le film devait sortir en Franc ele 12 mai et a été décalé sine die. Il semble que le cinéaste soit toujours en salle de montage. Malick n'est pas venu à Cannes depuis 1979 (Les moissons du ciel).

Variety semble confirmé que Hereafter de Clint Eastwood, Black Swan de Darren Aronofsky et le nouveau film de Gus Van Sant ne seront pas prêts à temps. De même le Stephen Frears, l'adaptation de la BD Tamara Drewe, est encore en post-production.

Le cinéma britannique n'est pas le seul à proposer un nombre imposant de sélectionnables. C'est aussi le cas du cinéma roumain et hongrois, avec pas moins de trois cinéastes potentiellement éligibles pour la compétition.

Côté français, on murmure que le Bertrand Blier tient la corde, malgré son vif échec cannois en 2003 (Les côtelettes). Le bruit des glaçons réunit Jean Dujardin et Albert Dupontel. Olivier Assayas, avec sa série télévisée en trois parties sur le terroriste Carlo Sanchez, Carlos le Chacal, devrait être présenté dans sa forme télévisuelle (intégrale), hors-compétition.

Tout sera révélé le 15 avril en fin de matinée, avec davantage de surprises et de nouveaux talents que ces confirmations ou hypothèses assez classiques.

Naomi Watts chez Woody Allen et Doug Liman

Posté par vincy, le 24 février 2009

naomi wattsNaomi Watts a dit "Oui" à Woody Allen. Elle rejoint le casting de son prochain tournage, où se donneront la réplique Josh Brolin (No Country for Old Men, Harvey Milk), Sir Anthony Hopkins (Le silence des Agneaux), Antonio Banderas et la jeune Freida Pinto (la belle de Slumdog Millionaire).

Elle a aussi donné son accord pour incarner l'agent de la CIA Valérie Plame Wilson dans Fair Game. Cette agent avait été l'objet d'un scandale politique quand des hauts responsables du gouvernement Bush avaient révélé son identité et sa fonction. Le film sera réalisé par Doug Liman (Mr & Mrs Smith, Jumper) et Sean Penn négocie actuellement son contrat pour interpréter l'Ambassadeur Joseph Wilson. Le procuteur de ce projet, William Pohlad, est aussi celui du dernier film de Penn, Into the Wild.

L'enquête était présenté à Berlin, en ouverture. Mais il n'est pas sûr que le film, avec son faible box office en Amérique du Nord, soit profitable pour la carrière de Naomi Watts. Depuis King Kong en 2005, et hormis le Cronenberg (Les promesses de l'ombre), l'Australienne enchaîne les flops. Depuis quelques mois, son nom est rattaché à des drames confidentiels (Mother and Child, en tournage actuellement) ou en costumes (King Lear).

Entertainment Weekly se reconnaît dans Pulp Fiction

Posté par vincy, le 6 août 2008

pulpfiction.jpgLes américains adorent les classements. Ecran Noir devrait peut-être s'y mettre... Dernier en date, celui de l'hebdomadaire "pop-culturel" Entertainment Weekly qui, pour célébrer ses 25 ans, a décidé de tout classer : affiches de films, scènes fatales et surtout les "classiques" du cinéma soit 100 films sortis depuis 1982...

Premier de la liste, la Palme d'or Pulp Fiction, de Quentin Tarantino. Le film emblématique de ces 25 dernières années ?

Il y a forcément désaccord puisque nous ne sommes pas sur la même planète. A New York ou Los Angeles, les films non hollywoodiens n'existent pas. On ne compte que dix films réalisés par des non anglophones (le mieux classé étant 28e, Les ailes du désir). Aucun français. Les cinéastes "reconnus" sont donc Wenders, Ang Lee, Michel Gondry, Alfonso Cuaron, Florian Henckel, Pedro Almodovar, Lars Von Trier et Wong Kar-wai.

Dans le registre "notons-le sur nos tablettes", on décompte cinq films d'animation (Toy Story, 5e au général, 1er en animation et en comédie), sept "suites" (Casino Royale, 19e, si l'on met à part la trilogie du Seigneur des Anneaux), qui donc surpassent les épisodes précédents, et trois films "récents" c'est-à-dire de l'an dernier : There Will be blood, No Country for Old Men, Michael Clayton. Pas de doute : les Oscars influent les jugements.

Certains cinéastes ont l'immense honneur d'avoir deux de leurs films dans le Top 100. Spielberg (Il faut sauver le soldat Ryan, 6e et La Liste de Schindler, 21e), Martin Scorsese (Les affranchis, 13e et The Departed, 76e), Tim Burton (Edward aux mains d'argent, 15e, et Ed Wood, 93e), Paul Thomas Anderson (Boogie Nights, 16e et There Will be Blood, 51e), Rob Reiner (This is Spinal tap, 11e et Quand Harry rencontre Sally, 30e), Doug Liman (The Bourne Supremacy, 29e et Swingers, 87e), Ang Lee (Brokeback Mountain, 31e et Tigre et dragon, 49e), les frères Coen (Fargo, 34e, et No Country for old men, 64e), Ridley Scott (Gladiator, 43e et Thelma et Louise, 72e), Alfonso Cuaron (Children of Men, 46e et Y Tu Mama Tambien, 86e) et Peter Weir (The Truman Show, 53e et Witness, 68e). Forcément on se révolte : quid de Casino, Magnolia ? Et Allen, Eastwood, Lynch, Kubrick, Fincher, Soderbergh... un seul film ? Et Michael Mann aucun ?

Un seul réalisateur place trois films (là encore si l'on excepte la position unique de la trilogie de Peter Jackson). James Cameron. Titanic (3e), Aliens (27e) et Terminator 2 (78e).

Il en manque du film, y compris dans le culte. Aucun acteur ne se détache, même si Bruce Willis, Tom Hanks, Tom Cruise, Matt Damon , Johnny Depp sont en vedette d'au moins trois films. Côté femmes, saluons la performance de Julianne Moore, présente aussi dans plus de trois films.

Tout le classement