The Shape of Water et Big Little Lies en tête des nominations aux Golden Globes 2018

Posté par wyzman, le 11 décembre 2017

Comme chaque année, les nominations pour les Golden Globes ont créé de véritables surprises. Call Me By Your Name (3), Lady Bird (4), The Post et The Shape of Water partant déjà favoris côté cinéma, ces quatre films n'ont fait qu'asseoir leur statut d'incontournables dans la course aux Oscars. Rappelons néanmoins que les résultats des Golden Globes n'ont aucune incidence sur les nominations des Oscars puisque ce sont 93 membres de la Hollywood Foreign Press Association qui élisent les lauréats des Golden Globes et non l'Académie américaine.

Pas une seule femme côté réalisatrice. La Fox triomphe côté nominations.

The Shape of Water part cependant grand favori avec 7 nominations, un Lion d'or à Venise, et un film mélangeant un genre grand public à un sujet politique. L'autre grand triomphateur de ces nominations est la Fox. Avec son studio Fox Searchlight et la 20th Century Fox, la société cumule 27 nominations (dont 6 pour The Post (Pentagon Papers) et autant pour Three Billboards, véritable surprise de la sélection). Sony, toutes filières confondues, suit, de loin avec 12 citations. On remarque aussi les 3 nominations pour All the Money in the World à peine finalisé par Ridley Scott, soit autant que Dunkerque, qui partait comme un champion depuis l'été. En revanche Wonder Woman, Detroit et Wind River ont été snobés et Get out doit se contenter de deux petits prix. Les réalisatrices ou cinéastes issus de la diversité ont globalement été oubliés. C'est d'autant plus choquant que cette année tous les palmarès les distinguent un à un. Par ailleurs, aucun film français n'est dans la liste cette année, ce qui est très rare.

Côté télévision, HBO domine avec 12 nominations, devant Netflix (9, auxquelles on peut ajouter 3 nominations en cinéma). Big Little Lies est large leader avec 6 citations devant les 4 de Feud: Bette and Joan. Twin Peaks (une seule citation) et Veep (zéro pointé) sont les grands perdants.

D'un point de vue plus général, notons que toutes les œuvres ayant eu un lien de près ou de loin à une histoire de harcèlement ont été évincées.

La 75e cérémonie des Golden Globes se tiendra le 7 janvier prochain à Beverly Hills et sera présentée par Seth Myers.

FILMS

Meilleur film, drame

Call Me by Your Name
Dunkirk
The Post
The Shape of Water
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Meilleur film, comédie ou musical

The Big Sick
Get Out
The Greatest Showman
I, Tonya
Lady Bird

Meilleur acteur, drame

Timothée Chalamet, Call Me by Your Name
Daniel Day-Lewis, Phantom Thread
Tom Hanks, The Post
Gary Oldman, Darkest Hour
Denzel Washington, Roman J. Israel, Esq.

Meilleur acteur, comédie

James Franco, The Disaster Artist
Hugh Jackman, The Greatest Showman
Daniel Kaluuya, Get Out
Ansel Elgort, Baby Driver
Steve Carell, Battle of the Sexes

Meilleur actrice, drame

Jessica Chastain, Molly’s Game
Sally Hawkins, The Shape of Water
Frances McDormand, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Meryl Streep, The Post
Michelle Williams, All the Money in the World

Meilleure actrice, comédie

Judi Dench, Victoria & Abdul
Margot Robbie, I, Tonya
Saoirse Ronan, Lady Bird
Emma Stone, Battle of the Sexes
Helen Mirren, The Leisure Seeker


Meilleur réalisateur

Guillermo del Toro, The Shape of Water
Martin McDonagh, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Christopher Nolan, Dunkirk
Ridley Scott, All The Money in the World
Steven Spielberg, The Post

Meilleur acteur dans un second rôle

Willem Dafoe, The Florida Project
Armie Hammer, Call Me by Your Name
Richard Jenkins, The Shape of Water
Sam Rockwell, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Christopher Plummer, All the Money In the World

Meilleure actrice dans un second rôle

Mary J. Blige, Mudbound
Hong Chau, Downsizing
Allison Janney, I, Tonya
Laurie Metcalf, Lady Bird
Octavia Spencer, The Shape of Water

Meilleur scénario

The Shape of Water
Lady Bird
The Post
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Molly’s Game

Meilleure bande originale

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
The Shape of Water
Phantom Thread
The Post
Dunkirk

Meilleure chanson originale

“Home”, Ferdinand
“Mighty River”, Mudbound
“Remember Me”, Coco
“The Star”, The Star
“This Is Me”, The Greatest Showman

Meilleur film en langue étrangère

Une femme fantastique
First They Killed My Father
In the Fade
Faute d'amour
The Square

Meilleur film d'animation

The Boss Baby
The Breadwinner
Coco
Ferdinand
Loving Vincent

SERIES

Meilleure série, drame

The Crown
Game of Thrones
The Handmaid’s Tale
Stranger Things
This is Us

Meilleure série, comédie

Black-ish
The Marvelous Mrs. Maisel
Master of None
SMILF
Will & Grace

Meilleure mini-série ou film de télévision

Big Little Lies
Feud: Bette and Joan
Fargo
Top of the Lake: China Girl
The Sinner

Fargo

Meilleur acteur, drame

Sterling K. Brown, This is Us
Freddie Highmore, The Good Doctor
Bob Odenkirk, Better Call Saul
Liev Schreiber, Ray Donovan
Jason Bateman, Ozark

Meilleur acteur, comédie

Anthony Anderson, Black-ish
Aziz Ansari, Master of None
Kevin Bacon, I Love Dicke
William H. Macy, Shameless
Eric McCormack, Will & Grace

Meilleure actrice, drame

Elisabeth Moss, The Handmaid’s Tale
Claire Foy, The Crown
Mandy Moore, This Is Us
Maggie Gyllenhaal, The Deuce
Caitriona Balfe, Outlander

Meilleure actrice, comédie

Alison Brie, GLOW
Rachel Brosnahan, The Marvelous Mrs. Maisel
Debra Messing, Will & Grace
Issa Rae, Insecure
Pamela Adlon, Better Things
Frankie Shaw, SMILF

Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision

Robert De Niro, The Wizard of Lies
Kyle MacLachlan, Twin Peaks
Jude Law, The Young Pope
Ewan McGregor, Fargo
Geoffrey Rush, Genius

Meilleure actrice dans une mini-série ou un film de télévision

Nicole Kidman, Big Little Lies
Reese Witherspoon, Big Little Lies
Jessica Lange, Feud: Bette and Joan
Susan Sarandon, Feud: Bette and Joan
Jessica Biel, The Sinner

Meilleur acteur dans un second rôle dans une mini-série ou un film de télévision

Alfred Molina, Feud
Alexander Skarsgard, Big Little Lies
David Thewlis, Fargo
David Harbour, Stranger Things
Christian Slater, Mr. Robot

Meilleure actrice dans un second rôle dans une mini-série ou un film de télévision

Laura Dern, Big Little Lies
Ann Dowd, The Handmaid's Tale
Chrissy Metz, This Is Us
Michelle Pfeiffer, The Wizard of Lies
Shailene Woodley, Big Little Lies

Golden Globe Ambassador

Simone Garcia Johnson

Call Me By Your Name, Get Out et Wonder Woman parmi les 10 meilleurs films de 2017 selon l’AFI

Posté par wyzman, le 9 décembre 2017

Une fois n'est pas coutume, le classement de l'AFI qui vient d'être dévoilé fait étonnamment penser à celui des Critics' Choice Awards sorti un peu plus tôt cette semaine. Ainsi, cette année, l'American Film Institute a décidé de faire dans le compromis, optant à la fois pour des films indépendants (Call Me By Your Name, Get Out), des blockbusters (Dunkerque, Wonder Woman) sans oublier les réalisateurs incontournables (The Post est signé Steven Spielberg).

Côté télévision, presque le même son de cloche. Si l'AFI n'a pas souhaité encourager les longs métrages de Netflix, force est de reconnaître que l'organisation a comme nous craqué pour ses séries. Voici dès maintenant les 20 meilleurs films et séries de l'année selon l'AFI.

FILMS DE L’ANNÉE

The Big Sick
Call Me By Your Name
Dunkirk
The Florida Project
Get Out
Lady Bird
The Post
The Shape of Water
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
Wonder Woman

SÉRIES DE L’ANNÉE

Big Little Lies, HBO
The Crown, Netflix
Feud: Bette and Joan, FX
Game of Thrones, HBO
The Good Place, NBC
The Handmaid’s Tale, Hulu
Insecure, HBO
Master of None, Netflix
Stranger Things 2, Netflix
This Is Us, NBC

Call me by your name et The Shape of Water plébiscités par les critiques de L.A.

Posté par vincy, le 4 décembre 2017

Les critiques de Los Angeles ont ignoré Lady Bird, favori de ceux de New York, The Post, élu par le National Board of Review, et confirmé le choix des Gotham Awards, en plébiscitant Call Me By Your Name qui hérite de trois grands prix.

Mais la Los Angeles Film Critics Association a aussi invité The Shape of Water, Lion d'or à Venise, dans les films oscarisables. Jusque là le film de Guillermo del Toro n'avait pas été récompensé dans les premiers palmarès de l'année. Là il ramasse trois prix. Finalement, les Golden Globes joueront sans doute les arbitres, tout comme les palmarès des guildes. Une chose est certaine: il y a des favoris qui se détachent -  notamment Willem Dafoe qui fait un grand chelem en second-rôle masculin, Visages, Villages, le documentaire d'Agnès Varda, et 120 battements par minute - parmi lesquels le jeune Timothée Chalamet, primé aux Gotham, à New York et à Los Angeles, alors que Gary Oldman semblait favori pour l'Oscar du meilleur acteur.

Toute la question est de savoir si les votants aux Oscars récompenseront de nouveau un film indépendant, dont le sujet est une fois de plus une histoire d'amour entre deux hommes (comme Moonlight l'an dernier). Les critiques de Los Angeles ont rarement choisi l'Oscar du meilleur film, même s'ils ne se sont pas trompés depuis deux ans avec Spotlight et Moonlight. La compétition est ouverte...

Meilleur film: Call me by your name (finaliste: The Florida Project)
Meilleur réalisateur: Guillermo del Toro (The Shape of Water) et Luca Guadagnino (Call Me by Your Name)

Meilleure actrice: Sally Hawkins (The Shape of Water); finaliste: Frances McDormand (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)
Meilleur acteur: Timothée Chalamet (Call me by your name) ; finaliste James Franco (The Disaster Artist)
Meilleur second-rôle féminin: Laurie Metcalf (Lady Bird); finaliste: Mary J. Blige (Mudbound)
Meilleur second-rôle masculin: Willem Dafoe (The Florida Project); finaliste: Sam Rockwell (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)

Meilleur film d'animation: Parvana, une enfance en Afghanistan de Nora Twomey (finaliste: Coco de Lee Unkrich et Adrian Molina)
Meilleur documentaire: Visages, villages d'Agnès Varda et JR (finaliste: Jane de Brett Morgen)
Meilleur film en langue étrangère: 120 battements par minute de Robin Campillo et Faute d'amour de Andrey Zvyagintsev

Meilleur scénario: Get Out (finaliste: Three Billboards Outside Ebbing, Missouri)
Meilleure image: The Shape of Water (finaliste: Blade Runner 2049)
Meilleure musique: Phantom Thread (finaliste: The Shape of Water)
Meilleurs décors: Blade Runner 2049 (finaliste: The Shape of Water)
Meilleur montage: Dunkerque (finaliste: I, Tanya)

Les critiques de New York couronnent Lady Bird, Timothée Chalamet, 120 BPM et Visages, Villages

Posté par vincy, le 30 novembre 2017

Le New York Film Critics Circle n'ont pas manqué d'audace dans cette course vers les Oscars où plusieurs favoris, principalement indépendants hormis les films de Steven Spielberg et Paul Thomas Anderson, rivalisent dans les palmarès.

Ainsi Call Me By Your Name et Get Out, favori des Gotham Awards, se retrouvent cités une fois de plus, même s'ils doivent laisser la "locale" de l'étape, Greta Gerwig, remporter le prix suprême, en plus du prix de la meilleure actrice pour la favorite des Oscars, Saoirse Ronan.

La bonne nouvelle pour le cinéma français est la reconnaissance de 120 battements par minute, dont c'est le premier prix récolté aux Etats-Unis, alors que le film y fait un bide, et de Visages, Villages, le documentaire d'Agnès Varda, tout juste auréolée d'un Oscar d'honneur. Sans oublier le jeune franco-américain Timothée Chalamet qui est sacré comme acteur, le plus jeune récompensé dans l'histoire de ce palmarès.

En revanche les critiques new yorkais ont boudé The Post, principal triomphateur des National Board of Review Awards, préférant un autre film présenté à Cannes, The Florida Project.

Cela donne une couleur très "indé" au Palmarès. Mais rappelons que depuis The Artist en 2012, leur choix du meilleur film n'a jamais été transformé en Oscar du meilleur film.

Meilleur film: Lady Bird de Greta Gerwig
Meilleur réalisateur: Sean Baker (The Florida Project)

Meilleure actrice: Saoirse Ronan (Lady Bird)
Meilleur acteur: Timothée Chalamet (Call me by your name)
Meilleur second-rôle féminin: Tiffany Haddish (Girls Trip)
Meilleur second-rôle masculin: Willem Dafoe (The Florida project)

Meilleur film en langue étrangère: 120 battements par minute
Meilleur premier film: Get Out
Meilleur film d'animation: Coco
Meilleur documentaire: Visages, Villages

Meilleur scénario: Phantom Thread
Meilleure photo: Mudbound
Prix spécial pour l'ensemble de sa carrière: Molly Jaskell, ancienne critique au NY Magazine et à Village Voice

Le National Board of Review choisit The Post

Posté par vincy, le 28 novembre 2017

Le National Board of Review a été la première association de critiques à rendre son verdict de la saison. The Post, le nouveau film de Steven Spielberg, a remporté le prix du meilleur film de l'année. Spielberg avait déjà reçu ce prix avec La couleur pourpre, L'empire du soleil et La liste de Schindler.

Les deux stars du film, Tom Hanks et Meryl Streep, ont été choisis comme meilleurs acteur et actrice. Pour Hanks comme pour Streep, c'est la deuxième fois qu'il sont honorés par le NBR.

Lady Bird et Get Out sont les deux autres films plusieurs fois primés. Le premier a été récompensé pour sa réalisation (Greta Gerwig) et pour le second-rôle féminin (Laurie Metcalf). Le second a été distingué comme meilleure première réalisation et pour l'ensemble de son casting.

Les autres prix sont allés à Willem Dafoe (The Florida Project), meilleur second rôle masculin, The Disaster Artist et Phantom Thread (scénario et adaptation), Coco (animation), Jane (documentaire) et Foxtrot, le film israélien de Samuel Maoz, Grand prix du jury à Venise (film étranger). On notera que même dans la liste Top 10 du NBR, 120 battements par minute est complètement absent. En revanche, Frantz de François Ozon est bien présent.

Timothée Chalamet a été distingué comme meilleur espoir (comme la veille aux Gotham Awards) pour son rôle dans Call be My Your Name tandis que le prix Spotlight a distingué Patty Jenkins et Gal Gadot pour Wonder Woman.

Top 10 Films
Baby Driver, Call Me by Your Name, The Disaster Artist, Downsizing, Dunkirk, The Florida Project, Get Out, Lady Bird, Logan, Phantom Thread

Top 10 films indépendants
Beatriz at Dinner, Brigsby Bear, A Ghost Story, Lady Macbeth, Logan Lucky, Loving Vincent, Menashe, Norman: The Moderate Rise and Tragic Fall of a New York Fixer, Patti Cake$, Wind River

Top 5 films étrangers
A Fantastic Woman, Frantz, Faute d'amour, Summer 1993, The Square

Top 5 Documentaires
Abacus: Small Enough to Jail, Brimstone & Glory, Eric Clapton: Life in 12 Bars, Faces Places, Hell on Earth: The Fall of Syria and the Rise of Isis

Call Me By Your Name et Get Out, grands gagnants des Gotham Awards 2017

Posté par wyzman, le 28 novembre 2017

C'est hier soir qu'avait lieu la 27e cérémonie des Gotham Independent Film Awards. Animée par John Cameron Mitchell, celle-ci a comme à son habitude récompensé les meilleurs films indépendants produits en Amérique du Nord et été marquée par des hommages à Dustin Hoffman, Nicole Kidman et Sofia Coppola entre autres.

Passage obligatoire dans la course aux Oscars, ces 27e Gotham Awards n'ont fait que confirmer ce que nous vous disions lors de l'annonce des nominations pour les Spirit Awards 2018 : Call Me By Your Name de Luca Guadagnino et Get Out de Jordan Peele courent actuellement en tête. Le premier a ainsi raflé les prix de meilleur film et d'acteur révélation de l'année remis au franco-américain Timothée Chalamet. Quant au second, il s'est vu décerner le prix du public, celui du réalisateur révélation de l'année et du meilleur scénario. Côté acteurs, James Franco (The Disaster Artist) et Saoirse Ronan (Lady Bird) se sont démarqués.

MEILLEUR FILM

Call Me by Your Name
The Florida Project
Get Out
Good Time
I, Tonya

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

Ex Libris – The New York Public Library
Rat Film
Strong Island
Whose Streets?
The Work

RÉALISATEUR-TRICE REVELATION DE L'ANNEE

Maggie Betts, Novitiate
Greta Gerwig, Lady Bird
Kogonada, Columbus
Jordan Peele, Get Out
Joshua Z Weinstein, Menashe

MEILLEUR SCÉNARIO

The Big Sick, Emily V. Gordon and Kumail Nanjiani
Brad's Status, Mike White
Call Me by Your Name, James Ivory
Columbus, Kogonada
Get Out, Jordan Peele
Lady Bird, Greta Gerwig

MEILLEURE ACTRICE

Melanie Lynskey, I Don't Feel at Home in This World Anymore
Haley Lu Richardson, Columbus
Margot Robbie, I, Tonya
Saoirse Ronan, Lady Bird
Lois Smith, Marjorie Prime

MEILLEUR ACTEUR

Willem Dafoe, The Florida Project
James Franco, The Disaster Artist
Daniel Kaluuya, Get Out
Robert Pattinson, Good Time
Adam Sandler, The Meyerowitz Stories
Harry Dean Stanton, Lucky

ACTEUR-ACTRICE RÉVÉLATION DE L’ANNÉE

Mary J. Blige, Mudbound
Timothée Chalamet, Call Me by Your Name
Harris Dickinson, Beach Rats
Kelvin Harrison, Jr., It Comes at Night
Brooklynn Prince, The Florida Project

MEILLEURE SÉRIE

Atlanta
Better Things
Dear White People
Fleabag
Search Party

MEILLEURE MINI-SÉRIE

555
Inconceivable
Junior
Let Me Die a Nun
The Strange Eyes of Dr. Myes

MADE IN NEW YORK APPRECIATION AWARD

Michael Kenneth Williams

PRIX DU PUBLIC

Get Out

Call Me By Your Name en tête des nominations aux Spirit Awards 2018

Posté par wyzman, le 21 novembre 2017

Alors que la course aux Oscars vient de débuter, il semblerait que le chef-d'oeuvre Call Me By Your Name parte avec une petite longueur d'avance. En effet, les nominations pour les Spirit Awards du 3 mars 2018 viennent d'être annoncées et le film de Luca Guadagnino est nommé à 6 reprises. Good Time et Get Out décrochent 5 nominations chacun tandis que Lady Bird et The Rider en décrochent 4 respectivement.

Pour rappel, les Spirit Awards ont lieu chaque année la veille des Oscars et sont un véritable indicateur des gagnants à venir. Les trois derniers films sacrés aux Spirit Awards (Moonlight, Spotlight, Birdman) sont repartis avec l'Oscar du meilleur film. Pour être nommé aux Spirit Awards, chaque film doit être produit aux Etats-Unis pour moins de 20 millions de dollars.

MEILLEUR FILM

Call Me by Your Name

The Florida Project

Get Out

Lady Bird

The Rider

MEILLEUR PREMIER FILM

Columbus

Ingrid Goes West

Menashe

Oh Lucy!

Patti Cake$

PRIX JOHN CASSAVETES – prix qui récompense le meilleur film produit pour moins de 500.00$

Dayveon

A Ghost Story

Life and nothing more

Most Beautiful Island

The Transfiguration

MEILLEUR REALISATEUR

Sean Baker pour The Florida Project

Jonas Carpignano pour A Ciambra

Luca Guadagnino pour Call Me by Your Name

Jordan Peele pour Get Out

Benny Safdie, Josh Safdie pour Good Time

Chloé Zhao pour The Rider

MEILLEUR SCENARIO

Greta Gerwig pour Lady Bird

Azazel Jacobs pour The Lovers

Martin McDonagh pour Three Billboards outside Ebbing, Missouri

Jordan Peele pour Get Out

Mike White pour Beatriz at Dinner

MEILLEUR PREMIER SCENARIO

Kris Avedisian, Kyle Espeleta, Jesse Wakeman pour Donald Cried

Emily V. Gordon, Kumail Nanjiani pour The Big Sick

Ingrid Jungermann pour Women Who Kill

Kogonada pour Columbus

David Branson Smith, Matt Spicer pour Ingrid Goes West

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE

Thimios Bakatakis pour Mise à mort du cerf sacré

Elisha Christian pour Columbus

Hélène Louvart pour Beach Rats

Sayombhu Mukdeeprom pour Call Me by Your Name

Joshua James Richards pour The Rider

MEILLEUR MONTAGE

Ronald Bronstein, Benny Safdie pour Good Time

Walter Fasano pour Call Me by Your Name

Alex O’Flinn pour The Rider

Gregory Plotkin pour Get Out

Tatiana S. Riegel pour I, Tonya

MEILLEURE ACTRICE

Salma Hayek dans Beatriz at Dinner

Frances McDormand dans Three Billboards outside Ebbing, Missouri

Margot Robbie dans I, Tonya

Saoirse Ronan dans Lady Bird

Shinobu Terajima dans Oh Lucy!

Regina Williams dans Life and nothing more

MEILLEUR ACTEUR

Timothée Chalamet dans Call Me by Your Name

Harris Dickinson dans Beach Rats

James Franco dans The Disaster Artist

Daniel Kaluuya dans Get Out

Robert Pattinson dans Good Time

MEILLEUR ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

Holly Hunter dans The Big Sick

Allison Janney dans I, Tonya

Laurie Metcalf dans Lady Bird

Lois Smith dans Marjorie Prime

Taliah Lennice Webster dans Good Time

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

Nnamdi Asomugha dans Crown Heights

Armie Hammer dans Call Me by Your Name

Barry Keoghan dans Mise à mort du cerf sacré

Sam Rockwell dans Three Billboards outside Ebbing, Missouri

Benny Safdie dans Good Time

PRIX ROBERT ALTMAN

Mudbound

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

The Departure de Lana Wilson

Visages, Villages de  Agnés Varda & JR

Last Men in Aleppo de Feras Fayyad

Motherland de Ramona S. Diaz

Quest de Jonathan Olshefski

MEILLEUR FILM ETRANGER

120 battements par minute (France) de Robin Campillo

Une femme fantastique (Chili) de Sebastián Lelio

I Am Not a Witch (Zambie) de Rungano Nyoni

Lady Macbeth (Royaume-Uni) de William Oldroyd

Faute d'amour (Russie) de Andrey Zvyagintsev

« Three Billboards Outside Ebbing, Missouri » triomphe à Toronto

Posté par vincy, le 17 septembre 2017

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri a remporté le très convoité prix du public au festival de Toronto qui s'est achevé ce dimanche 17 septembre. Il succède ainsi à 12 Years A Slave, Le discours d'un roi, Slumdog Millionaire, American Beauty, tous oscarisés, ou La La Land, Room, The Imitation Game, Happiness Therapy, Precious et Tigre et Dragon, tous finalistes aux Oscars.

Une semaine après son Prix du scénario à Venise, le film de Martin McDonagh s'était aussi fait remarqué pour l'interprétation de Frances McDormand, qui semble être promise de nouveau à être nommée à un Oscar (dix ans après sa nomination pour L'affaire Josey Aimes et 20 ans après avoir gagné cette statuette pour Fargo). Woody Harrelson et Sam Rockwell sont aussi au générique de ce polar, programmé pour le 17 janvier 2018 en France. Il raconte l'histoire d'une femme qui déclare la guerre à la police raciste et corrompue de sa ville suite au meurtre de sa fille.

Les deux autres films plébiscités par le public torontois sont I, Tonya, biopic sur la patineuse Tonya Harding, incarnée par Margot Robbie, réalisé Craig Gillespie et Call Me By Your Name, de Luca Guadagnino, avec Armie Hammer et Timothée Chalamet. Cette romance entre un jeune homme de 17 ans et un ami de ses parents lors de vacances d'été sur la Riviera italienne avait été l'un des films les plus remarqués à Sundance en janvier et à Berlin en février.

Côté documentaires, le public torontois a choisi Visages, Villages d'Agnès Varda et JR, présenté hors compétition au dernier Festival de Cannes.

Parmi les autres prix, Les affamés du québécois Robin Aubert, avec Marc-André Grondin, et Luk'Luk'I de Wayne Wapeemukwa ont remporté respectivement le prix du meilleur film canadien et du meilleur premier film canadien. Le prix FIPRESCI de la critique internationale dans la section découverte a été décerné à l'iranien Ava de Sadaf Foroughi, et dans la section Présentations spéciales à El autor (The Motive) de Manuel Martín Cuenca, d'après le roman de Javier Cercas. Le film est en compétition au prochain festival de San Sebastian.

L'Australien Sweet Country, autre film récompensé à Venise (Prix du jury), a été distingué du prix du jury de la sélection Platform.

Cannes 2017: Qui est Esther Garrel ?

Posté par cynthia, le 18 mai 2017

Dans la famille Garrel, je voudrais la fille... Être "une fille de" au sein d'une famille de cinéma ne facilite pas forcément la tâche. Ce n'est pas parce que l'on tombe dans la marmite du septième art que tout est facile, la preuve avec la jolie Esther Garrel, en vedette du film de son père L'amant du jour, présenté cette année à la Quinzaine des réalisateurs.

Petite-fille de Maurice Garrel, fille du réalisateur Philippe Garrel et de la comédienne Brigitte Sy, sœur de l'acteur Louis Garrel, Esther est la digne descendante d'une longue lignée d'artistes du grand et petit écran. N'allez pas croire que la douce brunette a fait ça par facilité: au contraire elle a dû se battre pour s'imposer dans le métier: "C'est à la fois tellement génial au quotidien et tellement dur à porter. À un moment donné, j'étais obsédée par ça!" confiait-elle à un magazine français.

L'actrice de 26 ans a tracé sa route seule avec ce poids sur les épaules. Même si ses premiers pas furent derrière la caméra de son père, c'est en solitaire qu'elle crève l'écran en 2011 dans L'Apollonide: Souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello, en compétition à Cannes, en 2011. Cela fait déjà plus de dix ans qu'elle tourne. Pour son père, dans un court de son frère mais aussi avec des petits rôles dans La belle personne de Christophe Honoré, qu'elle a obtenu grâce au directeur de casting Richard Rousseau qui l'a contactée sur Myspace, Un chat un chat de Sophie Fillières, un téléfilm de Marion Vernoux (Rien dans les poches) et un court de Valeria Golino.

Une envie de s'affranchir

C'est d'ailleurs à partir de 2011 que tout s'enchaîne. Cette année là, on la croise aussi à Cannes pour17 filles de Delphine Coulin et Muriel Coulin ("C'est la première fois que je me suis sentie aussi à l'aise sur un plateau") et l'année suivante, à la Quinzaine, dans Camille redouble de Noémie Lvovsky. Elle y revient avec La Jalousie, signé de son père, puis en compétition avec Marguerite et Julien de Valérie Donzelli. Elle tourne aussi pour sa mère (L'Astragale), Romain Goupil (Les Jours venus). Esther, entre quelques courts métrages (dont Après Suzanne, en compétition à Cannes l'an dernier et nommé aux César cette année), fait confiance aux cinéastes de demain comme Caroline Deruas (L'indomptée, sorti en février), Luca Guadagnino (dans le film italo-américain Call Me By Your Name, présenté à Sundance et Berlin cet hiver) ou Nathan Silver (dans le film indé américain Thirst Street, qui vient d'être projeté à Tribeca).

A petits pas, elle se construit son propre itinéraire, fait de curiosités et d'audaces, sans frontières et s'éloignant progressivement de l'envahissant patronyme. Dans Clap Mag, elle avouait à propos de sa filiation : "En fait, je ne sais pas vraiment en quoi ça m'a aidé. Je pense que ça m'a plutôt pas mal desservi."

C'est d'ailleurs, peut-être, sans doute, pour cela que son plus beau personnage est celui de Jeunesse, de Justine Malle, une autre fille de, celle du cinéaste Louis Malle. Dans une interview, elle expliquait: "Dès la première lecture de ce scénario, tout m'est apparu fluide et évident. J'aimais la manière qu'avait Justine de parler d'une première expérience amoureuse au cœur d'un drame. Et je me suis vite trouvé beaucoup de points communs avec mon personnage. Comme elle, j'ai un grand frère et une petite sœur, un père cinéaste. Comme elle, je connais ce désir de se sortir de cet atavisme familial."