Wes Anderson embarque Chalamet, Murray, McDormand, Del Toro et Swinton à Angoulême

Posté par vincy, le 2 décembre 2018

Le 10e film de Wes Anderson est en tournage à .... Angoulême. Le cinéaste américain a débuté les prises de vues le 26 novembre, et le maire de la ville en a profité pour lui faire inaugurer les illuminations de Noël avec Tilda Swinton. It's not a joke.

Outre Tilda Swinton, le casting de The French Dispatch comprend Timothée Chalamet, Benicio del Toro, Jeffrey Wright et quelques habitués du cinéaste tels Swinton, Bill Murray et Frances McDormand. Il y aura sans doute quelques ajouts au générique. Les rumeurs évoquent Léa Seydoux, Natalie Portman et Brad Pitt.

Le tournage va durer jusqu'en mars. On ne sait pas grand chose de cette production à 15-20M€. Ce n'est pas un musical et il y aurait trois histoires principales qui se dérouleraient dans un journal américain basé à Paris, après la seconde guerre mondiale.

Wes Anderson, qui réside à Paris, tourne ainsi son premier film dans son pays d'adoption.

Benicio del Toro chez Oliver Stone

Posté par vincy, le 19 août 2018

Benicio del Toro sera la tête d'affiche du prochain film d'Oliver Stone, White Lies. Ce drame new yorkais sera une production modeste et apolitique, qui marque un virage dans la filmographie du cinéaste.

L'histoire couvrira trois générations d'une famille. Jack, incarné par Del Toro répète les erreurs de ses parents divorcés dans son propre mariage et avec son fils. Se sentant piégé, il se décide à prendre le large pour se libérer de ses démons. De plus en plus perdu, il rencontre une femme est exactement à l'opposé de la sienne. Ce sera le début de sa renaissance.

Le tournage est prévu pour le printemps prochain. Del Toro a déjà tourné avec Stone, dans Savages (2012). Il était récemment à l'affiche de Avengers: Infinity War, Star Wars: The Last Jedi et Sicario 2 et est attendu dans la série de Ben Stiller pour Showtome, Escape At Dannemora cet automne.

Cannes 2018: Benicio del Toro président du jury Un Certain Regard

Posté par vincy, le 4 avril 2018

L'acteur américano originaire de Porto Rico Benicio del Toro présidera le jury Un Certain Regard au prochain Festival de Cannes. Il avait déjà été membre du jury de la Compétition, celui de Tim Burton, en 2010. Il avait reçu un prix d’interprétation cannois pour son incarnation de Che Guevara dans le diptyque Che de Steven Soderbergh, un rôle qu’il a porté pendant 7 ans.

"Artiste sans frontière, amoureux fou de Jean Vigo et Charlie Chaplin, qui aurait rêvé de rencontrer Bela Lugosi, Lon Chaney, Toshiro Mifune ou Humphrey Bogart", comme le définit le communiqué du Festival, il est un ardent cinéphile. "A 20 ans, il découvre Les 400 Coups puis les univers infinis de Fellini, Eisenstein, Bergman, Eustache, Kurosawa... L’Île nue de Kaneto Shindô devient son film de chevet."

Comédien caméléon, remarqué pour ses performances charismatiques, pouvant être doux comme brutal, il a souvent fait sensation dans des films très éclectiques, tournant avec Brian Synger (Usual Suspects, 1995, en séance spéciale à Cannes), Abel Ferrara (Nos funérailles, 1996), Julian Schnabel (Basquiat, 1997), Terry Gilliam (Las Vegas Parano, 1998, en compétition à Cannes), Guy Ritchie (Snatch, 2000), Steven Soderbergh (Traffic, 2001, Ours d'argent du meilleur acteur à Berlin et Oscar du meilleur second rôle), Sean Penn (The Pledge, 2001, en compétition), Alejandro Gonzalez Inarritu (21 Grammes, 2003), William Friedkin (Traqué, 2003), Robert Rodriguez, Frank Miller et Quentin Tarantino (Sin City, 2005, en compétition), Sofia Coppola (Somewhere, 2010), Oliver Stone (Savages, 2012), Arnaud Desplechin (Jimmy P., 2013, en compétition à Cannes), Paul Thomas Anderson (Inherent Vice, 2014), et Denis Villeneuve (Sicario, 2015, en compétition). A Cannes, on l'a aussi entendu comme voix du Serpent dans Le Petit Prince de Mark Osborne.

Benicio del Toro est aussi un personnage récurrent de l'univers Marvel en incarnant Taneleer Tivan / le Collectionneur dans Les Gardiens de la Galaxie et le prochain Avengers: Infinity War, en plus d'un caméo dans Thor : Le Monde des ténèbres. Le grand public l'a vu récemment en DJ dans Star Wars : Épisode VIII, Les Derniers Jedi de Rian Johnson. Et il est attendu dans la suite de Sicario, réalisée par Stefano Sollima.

Il a également accompagné sa première réalisation, El Yuma, l’un des segments de 7 Jours à la Havane, œuvre collective sélectionnée au Certain Regard, en 2012.

Star Wars donne un titre à l’épisode VIII

Posté par vincy, le 23 janvier 2017

star wars the last jediCe sera l'événement cinématographique de cette fin d'année. Star Wars, épisode VIII (en salles en France le 15 décembre) s'intitulera Le dernier Jedi (The Last Jedi).

Réalisé et écrit par Rian Johnson à qui l'on doit Une arnaque presque parfaite et  Looper, le film, 8e de la saga donc, se déroule logiquement après Le Réveil de la Force qui était signé J.J. Abrams et qui en reste producteur exécutif. A priori, ce dernier Jedi est bien entendu Luke Skywalker, incarné par Mark Hamill (et qu'on voit lors du dernier plan de l'épisode VII, en haut d'une île loin de tout). Mais peut-être qu'il s'agir de Rey (Daisy Ridley) qui vient à sa rencontre et dont le lien avec Luke va être l'un des moments clés de l'histoire. De ce que l'on sait, Rey, Finn (Boyega) et Poe (Isaac) seront au centre du récit qui explorera leurs motivations diverses.

Carrie Fisher sera de l'aventure puisqu'elle avait tourné ses scènes avant son décès survenu fin décembre. En revanche, elle devait aussi apparaitre dans l'épisode IX et George Lucas a confirmé que l'actrice ne serait pas recréée numériquement.On retrouvera également Adam Driver, Domhnall Gleeson, Oscar Isaac, Lupita Nyong'o, Andy Serkis et John Boyega. Parmi les nouveaux venus, il y aura Benicio Del Toro, Laura Dern et Kelly Marie Tran.

Star Wars, Episode VIII: Un tournage sous haute surveillance

Posté par cynthia, le 24 février 2016

Le tournage de Star Wars VIII vient de débuter aux Studios Pinewood près de Londres. Réalisé et écrit par Rian Johnson, cet épisode continuera le récit de Rey, qui après avoir fait ses premiers pas dans Star Wars: Le Reveil De La Force, poursuivra son voyage épique et intergalactique en compagnie de Finn, Poe (pas de blague sur les télétubbies) et Luke Skywalker.

De nouveaux venus au casting tu payeras

Pour le moment intitulé Star Wars: Episode VIII, dont le tournage a débuté le lundi 15 février, on y retrouvera Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Lupita Nyong’o, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Gwendoline Christie et Andy Serkis. Ils seront rejoints par les nouveaux venus Benicio Del Toro, Laura Dern (Jurassic Park II, Sailor et Lula) et la jeune Kelly Marie Tran venue du petit écran.

Plus protégé qu'un sommet du G20 tu seras

Si vous êtes un fan de la série à sensation Game of thrones, vous serez ravis d'apprendre que les caméras s'installeront ensuite à Dubrovnik, qui n'est autre que le Port Royal de la dernière saison. Produit par Kathleen Kennedy , Ram Bergman. J.J. Abrams, Jason McGatlin et Tom Karnowski, ce deuxième volet est placé sous haute surveillance puisqu'un dispositif de sécurité impressionnant (600 patrouilles dans les rues ainsi que des drones) encadre les zones de tournage.

Des spin-off pour faire patienter tu produiras

En attendant ce nouveau volet prévu pour le 15 décembre 2017, les fans de la saga pourront se délecter devant le spin-off intitulé Rogue One et consacré à un escadron de l'Alliance Rebelle le 14 décembre prochain, avec au casting Felicity Jones, Diego Luna, Forest Whitaker et Mads Mikkelsen...rien que ça!!

Une suite pour Sicario

Posté par vincy, le 23 septembre 2015

benicio del toro sicarioS'il y avait bien une suite qu'on n'attendait pas, c'était celle de Sicario. Le thriller autour du trafic de drogue entre le Mexique et les Etats-Unis signé Denis Villeneuve, et en compétition au dernier festival de Cannes, ne s'arrêtera pas là où on le croyait.

Lionsgate développe actuellement une suite centrée sur l'un des personnages, le plus énigmatiques du film sans aucun doute, celui incarné par Benicio del Toro, au passé trouble et à l'avenir mystérieux, une fois sa vengeance accomplie.

Taylor Sheridan, scénariste du premier film, est impliqué dans ce projet, tout comme Villeneuve, même si on ignore ses intentions en tant que cinéaste.

L'annonce a été faite après la sortie américaine du film, qui a emballé la critique américaine depuis sa présentation à Cannes au point de voir Emily Blunt parmi les finalistes dans la catégorie de l'Oscar de la meilleure actrice. En salles depuis vendredi, ce Traffic sauce 2015, presque un film de guerre, a impressionné les experts hollywoodiens avec plus de 400000$ de recettes dans six cinémas, soit la plus grosse moyenne par copie de l'année.

Lionsgate ne vise pas seulement l'Oscar de la meilleure actrice puisque le studio fera campagne pour que le film soit nommé dans plusieurs catégories, dont film, réalisateur, image (pour Roger Deakins, douze nominations et zéro statuette), musique, acteur principal et second-rôle masculin.

Le film sort en France le 7 octobre.

L’instant Glam’: entre brillances, selfies et embouteillages

Posté par cynthia, le 20 mai 2015

Septième jour du Festival de Cannes (bonté divine que ça passe vite) et les stars se font toujours aussi nombreuses et clinquantes. Robes, talons (oui il y en a malgré la polémique), nibards et autres selfies (interdites), retour sur une montée des marches étincelante malgré la pluie battante.

Embouteillage et autres contrariétés

Ce soir, la première célébrité à nous avoir tapé dans l’œil est la belle Golshifteh Farahani. Terminé le temps où il lui était interdit de porter des robes "européennes". La belle s'est rebellée et elle a bien fait! L'Iranienne arborait un décolleté très prononcé mais sans pour autant être vulgaire. De toute beauté, elle a rayonné sur la croisette. Prochainement à l'affiche de Pirates des Caraïbes 5 (oui encore un épisode), l'actrice a expliqué son choix en affirmant qu'il était important de faire les deux : films indépendants et films tout publics. Nous sommes entièrement d'accord avec elle, il n'y a qu'à voir les stars du moment qui concilient à la perfection blockbusters et films indépendants : Jennifer Lawrence, Shailene Woodley ou encore Emma Stone.

Outre la jolie brune qui ne compte pas pour des prunes (d'accord je sors...) nous avons remarqué le papa de Michael Jackson qui est arrivé avec toute sa clique sur le tapis et s'est lancé dans une pluie interminable de selfies (on a dit que c'était interdit!!). Cela a provoqué un embouteillage digne de la A4 à 18h. Voilà pourquoi il faut éviter les selfies sur le tapis rouge. Une montée de 30 min se transforme en une montée de 1h45. Au moment où l'embouteillage s'est estompé, Doutzen Kroes est arrivée et a accentué la meute : la faute aux photographes qui l'appelaient de tous les côtés. Quelque chose nous dit qu'elle en a fait craquer, des bas de smoking.

Une autre en a fait baver plus d'un : Cate Blanchett. Toujours sublime, l'actrice est apparue en noir et a laissé l'assemblée bouché bée de par sa beauté. Juste derrière elle, nous avons aperçu Xavier Dolan toujours aussi sexy, que ce soit sur un tapis rouge ou à côté d'un GROS Magnum juteux, mais aussi Sami Nacéri qui a pris un sacré coup de vieux et Antonio Banderas accompagné d'un mannequin botoxé (sa femme?).

Pendant ce temps les fans cassaient de la voix: "Emily Emily Emilyyyyyyyyyyy". C'est qu'ils ont du coffre sur la croisette ! Et cela n'a pas laissé indifférente l'actrice Emily Blunt venue présenter Sicario de Denis Villeneuve. La belle est restée longuement avec ses fans à signer des autographes et à prendre des photos. Sublime en argentée, Emily brillait sur la croisette telle une boule à facette. Aux côtés de la belle Britannique, deux mâles en puissance : Benicio Del Toro et Josh Brolin. Tout sourire et presque hilares, les deux acteurs ont mis du swing sur les marches. Autant vous dire que nous étions de bonne humeur pour le reste de la soirée (et pourquoi pas de la nuit)... en attendant les aventures de demain.

L’instant Glam’: un dimanche habituel à Cannes

Posté par cynthia, le 17 mai 2015

Grosse paire de seins,  flashs insistants et encore et toujours des traînes, le dimanche à Cannes est loin de ressembler à un dimanche habituel.

Un dimanche habituel: Vous vous levez la tête dans un étau (il faut se remettre la soirée de la veille), partez faire votre jogging de la semaine au parc afin de vous déculpabiliser de la part de gâteau supplémentaire d'hier, vous prenez une douche en deux secondes, sortez boire un verre avec des amis, reprenez le métro où vous êtes compressez comme une paire de testicule dans un string, vous rentrez chez vous gaiement jusqu'à ce qu'un vieillard édenté vous fasse la cour puis vous poursuivez votre journée devant les téléfilms de RTL 9 en pyjama avec un pot de glace presque vide.

Nous sommes bien loin d'un dimanche à la croisette et pour cause ce dimanche a été lumineux...

Un dimanche au Festival de Cannes: Vous vous levez avec un grand sourire (malgré les soirées arrosées de la veille), cheveux au vent vous vous la jouez Alerte à Malibu et partez faire votre jogging sur la Croisette avant de sauter sous la douche et de vous préparer pour une séance matinale en attendant d'arpenter le tapis rouge en fin de journée. Alors, vêtu de votre plus belle tenue (ça vient de Zara mais vous dites à tout le monde que c'est signé Oscar De La Renta), vous vous rendez au palais des festivals. Vous croisez Benicio Del Toro, sexy et fringué comme un membre des blues brothers et répondant aux journalistes avec ferveur "je rêverai d'être Alain Delon" au détour d'une question. Benicio Delon... cela donnerait un sacré mélange! Mais vous avez à peine le temps d'imaginer la chose, qu'une horde de mannequins arrivent sur la croisette: une robe qui ne cache rien, un kimono... un kimono??? On aura tout vu...

Vous avancez timidement vers le tapis rouge et là vous apercevez Salma Hayek. Et Dieu qu'il y a du monde au balcon... trop de monde! La belle s'affiche aux bras de son époux, sponsor du Festival, avec un décolleté qui laisse peu de place à l'imagination. Même ce pauvre Didier Allouch a été perturbé "il y avait son mari, j'ai fait attention de ne pas regarder!" Oh Didier, fais-toi plaisir, tu bosses dur toute l'année. Salma est sexy, il ne faut pas se mentir et ce n'est pas le brailleur derrière vous qui va vous contredire. "SALMAAAAAAAAAAAA"!!! Serait-ce un appel ou un orgasme? Avec les photographes cannois on ne sait jamais.

En continuant votre balade cannoise vous croisez Manuel Valls, une femme vêtue d'une robe couverte de pellicule (on ne sait pas de quel film cela provient... Vu son tour de taille ça doit être un court-métrage). Eva Longoria sublime, Mélanie Thierry radieuse qui se fait hurler dessus par un photographe qui trouve qu'elle ne se place pas bien sur le tapis rouge "La face...LA FACE...". Vous croisez aussi Rossy De Palma qui manque de spoiler le dernier Woody Allen, Jake Gyllenhaal qui vous fait exploser un ovule sur son passage, mais aussi Sienna Miller bras dessus bras dessous avec Xavier Dolan... Sienna tu nous files ta place ???

Avec tout ce monde vous ne savez même plus pour quel film vous êtes sur le tapis... Ah oui Carol! Ce film au casting quatre étoiles que vous attendiez depuis la montée des marches prévécdentes (Mon Roi). D'ailleurs l'équipe du film arrive enfin: Todd Haynes et son noeud de papillon de travers (à la mode à Hollande), Cate Blanchett et sa robe graphique, couleur de nuit, aussi impressionnante que sa prestation dans Carol et enfin Rooney Mara en robe blanche et fluide, virginale et rayonnante. Le matin au Photocall, elles avaient aussi joué sur le contraste: Cate en noir et Rooney en immaculée conception.

Et dire que tout ça ce passe en moins d'une heure! Il n'y a pas à dire le dimanche à Cannes c'est plus palpitant que le dimanche chez la belle-famille!

Encore un casting hollywoodien pour le prochain thriller de Denis Villeneuve

Posté par vincy, le 7 juin 2014

denis villeneuve

Le réalisateur québécois oscarisé pour Incendies, Denis Villeneuve, poursuit son fabuleux destin américain. Après Prisoners (122M$ dans le monde) avec Hugh Jackman et Jack Gyllenhaal et Enemy (qui sort en France fin aôut), avec Jake Gyllenhaal (again) et Mélanie Laurent, il va réaliser un nouveau thriller, Sicario.

Josh Brolin, toujours en négociation, Emily Blunt (actuellement à l'affiche de Edge of Tomorrow) et Benicio del Toro incarneront les rôles principaux de cette histoire où un flic de Tucson en Arizona part au Mexique avec deux mercenaires afin de mettre la main sur un baron de la drogue.

Le tournage devrait se dérouler cet été. Après quoi, Villeneuve s'attaquera à un film de Science-fiction, Story of Your Life, avec, a priori Amy Adams comme vedette principale. Le film ne devrait pas se tourner avant 2015.

Benicio del Toro sera l’indien d’Arnaud Desplechin

Posté par vincy, le 15 juin 2012

Arnaud Desplechin a choisi Benicio del Toro pour le rôle principal de Jimmy Picard, du nom de l'indien Blackfoot qu'il interprétera. Il s'agit d'un récit d'aventures autour d'un amérindien marginal, vivant sous l'emprise de l'esprit de ses ancêtres et souffrant de troubles psychiques. Picard entamera une psychanalyse au lendemain de la seconde Guerre Mondiale. Le scénario est l'adaptation de Psychothérapie d'un Indien des plaines, livre (1951) de Georges Devereux, un des fondateurs de l'ethnopsychanalyse.

Il s'agit d'une histoire vraie. Desplechin débutera son tournage le lundi, aux Etats-Unis. Aux côtés de Del Toro, on retrouvera également Mathieu Amalric et Gina McKee (Coup de foudre à Notting Hill, Les Borgias).