[On va tous au cinéma] Mort sur le Nil (7 octobre)

Posté par redaction, le 19 juin 2020

Le pitch: Au cours d’une luxueuse croisière sur le Nil, ce qui devait être une lune de miel idyllique se conclut par la mort brutale de la jeune mariée. Ce crime sonne la fin des vacances pour le détective Hercule Poirot. A bord en tant que passager, il se voit confier l’enquête par le capitaine du bateau. Et dans cette sombre affaire d’amour obsessionnel aux conséquences meurtrières, ce ne sont pas les suspects qui manquent ! S’ensuivent une série de rebondissements et de retournements de situation qui, sur fond de paysages grandioses, vont peu à peu déstabiliser les certitudes de chacun jusqu’à l’incroyable dénouement !

Le cast: Réalisé par Kenneth Branagh, avec Kenneth Branagh et Gal Gadot, Armie Hammer, Annette Bening, Letitia Wright, Ali Fazal et Sophie Okonedo

L'atout: 350M$ de recettes dans le monde, 1,5 million d'entrées en France. Le crime de l'Orient-Express par Branagh avait ressuscité Agatha Christie et Hercule Poirot en 2017. On poursuit une franchise atemporelle, cette fois-ci en Egypte, et avec la star de Wonder Woman. Gal Gadot, star de l'automne? Sans aucun doute. D'autant que Mort sur le Nil est l'une des valeurs sures de l'enquête policière et qu'un an après le succès d'A couteaux tirés, le genre est en pleine forme au box office.

[Pas de bande annonce pour l'instant]

[On va tous au cinéma] Effacer l’historique (26 août)

Posté par redaction, le 18 juin 2020

Le pitch: Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller. Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...

Le cast: Réalisé par Benoit Délépine et Gustave Kervern, avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero, Vincent Lacoste, Benoit Poelvoorde et Bouli Lanners.

L'atout: Le film devait sortir en avril, puis en août, puis en décembre, puis finalement, sélectionné à Angoulême où Délépine et Kervern sont présidents du jury, il sortira fin août. La comédie sociale un brin décalée qui fait le style du duo a en bonus un Ours d'argent à Berlin pour assurer sa promo. Et surtout un sujet très contemporain, qui, à défaut de changer le monde, apportera sa pierre à l'édifice d'un monde d'après...

[On va tous au cinéma] Kajillionaire (30 septembre)

Posté par redaction, le 17 juin 2020

Le pitch: La vie d'Old Dolio est chamboulée le jour où ses parents, escrocs professionnels, préparent leur plus gros coup avec un étranger.

Le cast: Réalisé par Miranda July , avec Evan Rachel Wood, Gina Rodriguez, Richard Jenkins et Debra Winger.

L'atout: Après 9 ans d'absence en tant que réalisatrice, l'artiste pluridisciplinaire Miranda July (Caméra d'or en 2005 à Cannes) revient avec une nouvelle comédie décalée, produite par Brad Pitt et présentée en janvier dernier à Sundance. Si désormais ce genre de films ne peut séduire que s'il y a un consensus critique et une bonne diffusion, on peut espérer que le ton et le style singuliers de July séduira au milieu des comédies françaises et grosses productions américaines.

[On va tous au cinéma] Mon cousin (30 septembre)

Posté par redaction, le 16 juin 2020

Le pitch: Pierre est le PDG accompli d’un grand groupe familial. Sur le point de signer l’affaire du siècle, il doit régler une dernière formalité : la signature de son cousin Adrien qui détient 50% de sa société. Ce doux rêveur idéaliste qui enchaine gaffes et maladresses est tellement heureux de retrouver Pierre, qu’il veut passer du temps avec lui et retarder la signature.

Le cast: Réalisé par Jan Kounen, avec Vincent Lindon, François Damiens et Pascale Arbillot

L'atout: Cela fait plus de dix ans que Vincent Lindon n'est pas apparu dans une comédie.  En soi, c'est presqu'un événement pour cet acteur désormais sacré à Cannes et aux César. Non seulement, il laisse provisoirement tombé les rôles coup de gueule / grande gueule, mais en plus il participe au scénario. Il y a du Veber dans le pitch, du Pierre Richard dans le rôle de Damiens. Ça peut marcher.

PS: le film sera présenté dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 juin, à minuit, dans les cinémas Pathé Gaumont.

[On va tous au cinéma] The King’s Man : Première Mission (23 septembre)

Posté par vincy, le 15 juin 2020

Le pitch: Lorsque les pires tyrans et génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans. Découvrez les origines de la toute première agence de renseignement indépendante.

Le cast: Réalisé par Matthew Vaughn, avec Ralph Fiennes, Aaron Taylor-Johnson, Gemma Arterton, Matthew Goode, Stanley Tucci, Daniel Brühl, Djimon Hounsou, Harris Dickinson, Tom Hollander, Charles Dance, Rhys Ifans et Alexandra Maria Lara.

L'atout: Deux films qui ont attiré 3,3 millions de spectateurs à eux d'eux: la Fox n'allait pas échapper cette nouvelle franchise (box office mondial 835M$ tout de même). Le risque est bien sûr le changement de cast auxquels les spectateurs se sont attachés, puisqu'il s'agit d'un prequel. L'avantage c'est le nouveau cast, diablement sexy et cosmopolite.

[On va tous au cinéma] Blackbird (23 septembre)

Posté par redaction, le 14 juin 2020

Le pitch: En phase terminale, Lily, une mère de famille, rassemble tous ses proches pour un dernier week-end avant son suicide...

Le cast: Réalisé par Roger Michell, avec Kate Winslet, Susan Sarandon, Mia Wasikowska et Sam Neill.

L'atout: Remake du film danois Silent Heart, multi-récompensé, ce nouveau film du réalisateur de Coup de foudre à Notting Hill est promis à faire pleurer (et sourire). Evidemment, on sera surtout intrigué par la rencontre au sommet de Sarandon et Winslet dans ce mélo confiné...

[On va tous au cinéma] Sans un bruit 2 (9 septembre)

Posté par redaction, le 12 juin 2020

Le pitch: Après les événements mortels survenus dans sa maison, la famille Abbot doit faire face au danger du monde extérieur. Pour survivre, ils doivent se battre en silence. Forcés à s’aventurer en terrain inconnu, ils réalisent que les créatures qui attaquent au moindre son ne sont pas la seule menace qui se dresse sur leur chemin.

Le cast: Réalisé par John Krasinski, avec Emily Blunt, Cillian Murphy et Millicent Simmonds.

L'atout: Fort de 650000 entrées pour le premier opus et de la cote d'amour pour Emily Blunt, la suite a de grandes chances de séduire, si elle est réussie. D'autant plus qu'il y a peu de concurrences en film de genre à cette période.

[On va tous au cinéma] Police (2 septembre)

Posté par redaction, le 11 juin 2020

Le pitch: Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.

Le cast: Réalisé par Anne Fontaine, avec Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois et Payman Moaadi .

L'atout: Le casting en est un. Une sélection à Venise pourrait en être un autre. Et même si Anne Fontaine sort de deux échecs (public et critique), elle a signé 8 films ayant attiré plus de 400000 entrées. Mais Police est surtout attendu parce qu'il croise les feux de l'actualité: la police, le racisme, les migrants. De quoi en faire un film politique à la rentrée.

[On va tous au cinéma] Petit pays (26 août)

Posté par redaction, le 10 juin 2020

Le pitch: Dans les années 1990, un petit garçon vit au Burundi avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite soeur. Il passe son temps à faire les quatre cents coups avec ses copains de classe jusqu'à ce que la guerre civile éclate mettant une fin à l'innocence de son enfance.

Le cast: Réalisé par Eric Barbier, avec Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Isabelle Kabano et Delya De Médina.

L'atout: Adapté du premier roman (brillant) du rappeur Gaël Faye (qui a obtenu le Prix du roman Fnac, le Prix Goncourt des lycéens et le Prix du roman des étudiants France Culture-Télérama entre autres), ce récit puissant sur le génocide des Tutsis au Rwanda et les conséquences sur une famille franco-burundaise ne laisse pas indemne.

[On va tous au cinéma] The Perfect Candidate (12 août)

Posté par redaction, le 8 juin 2020

Le pitch: Maryam est médecin dans la clinique d'une petite ville d'Arabie saoudite.Alors qu'elle veut se rendre à Riyad pour candidater à un poste de chirurgien dans un grand hôpital, elle se voit refuser le droit de prendre l’avion. Célibataire, il lui faut une autorisation à jour signée de son père, malheureusement absent. Révoltée par cette interdiction de voyager, elle décide de se présenter aux élections municipales de sa ville. Mais comment une femme peut-elle faire campagne dans ce pays ?

Le cast: Réalisé par Haifaa Al Mansour, avec Mila Alzahrani, Nourah Al Awad, Khalid Abdulrhim

L'atout: en compétition à Venise l'an dernier, le film est signée de la première cinéaste saoudienne, déjà auteure du très remarqué Wadjda il y a sept ans. Une fois de plus elle s'attaque aux inégalités homme-femme et aux injustices qui frappent les saoudiennes.