Dinard Film Festival 2018 : une vingtaine de films « british », Agatha Christie et un sorcier de Poudlard dans le jury

Posté par vincy, le 31 août 2018

Du 26 au 30 septembre, le 29e Dinard Film Festival, anciennement Film du festival britannique, posera déroulera son tapis rouge et déploiera les Union jacks dans la ville bretonne. Le jury, présidé par l'italienne Monica Bellucci, sera composé d'Emmanuelle Bercot, Kate Dickie, grande chouchou du Festival, Sabrina Ouazani, Rupert Grint, loin de Poudlard, Ian Hart, Thierry Lacaze et Alex Lutz.

Les vedettes seront aussi nombreuses à l'écran avec plusieurs des films britanniques de la saison, même si on peut regretter l'absence du Mike Leigh, en compétition à Venise cette semaine. Ainsi les festivaliers pourront voir des films avec Emily Mortimer, Bill Nighy, Andrew Garfield, Claire Foy, Max Irons, Glenn Close, Gillian Anderson, Terence Stamp, Tom Wilkinson, Forest Whitaker, Eric Bana, Paddy Considine, Jodie Whitaker, Billy Zane, Sam Claflin, Toby Jones, Paul Bettany, Judi Dench, Maggie Smith, Eileen Atkins, Luke Evans, Kelly Reilly...

Outre les films qui seront présentés, Dinard rendra hommage à Agatha Christie avec 6 adaptations dont le récent Crooked House, de Gilles Paquet-Brenner, et une conférence sur l'écrivaine. D'autres événements sont prévus: une rencontre accompagnée d'une série de courts métrages sur l'état actuel du Royaume Uni, des masterclasses sur la série Peaky Blinders, sur les héros de la classe ouvrière dans le cinéma social britannique, sur les "Teen-series), la traduction de films, sur John Lunn, qui a travaillé à la Hammer et surtout signé la série "Downtown Abbey", et une rencontre professionnelle sur la place des femmes dans la programmation du festival.

La compétition pour le Hitchcock d'or est composée de six films.
- Funny Cow d'Adrian Shergold (Prix du public à Dinard en 2006), avec Maxine Peake, Paddy Considine et Stephen Graham.
- The Happy Prince de Rupert Everett, avec Everett, Colin Firth et Emily Watson. Premier film de l'acteur, présenté à Sundance et Berlin.
- Jellyfish de James Gardner, avec Liv Hill, Sinead Matthews et Cyril Nri. Double prix d'interprétation à Edimbourgh cet été, après avoir été présenté au Festival de Tribeca.
- Old Boys de Toby MacDonald, avec Alex Lawther, Pauline Etienne et Denis Ménochet. Le film a fait son avant-première à Edimbourgh.
- Pin Cushion de Deborah Haywood, avec Lily Newmark et Joanna Scanlan. Prix du public à Créteil, trois fois nommé aux British Independent Film Awards et en sélection à Venise l'an dernier.
- Winterlong de David Jackson, avec Francis Magee, Carole Meyers et Doon Mackichan. Premier film présenté en avant-première à Edimbourgh.

Parmi les avant-premières, on notera The Bookshop d'Isabel Coixet, Breathe d'Andy Serkis, Forgiven de Roland Joffé, Journeyman de Paddy Considine, le docu Nothing Like a Dame de Roger Mitchell ou encore Outfall de Suzi Ewing.

Hercule Poirot embarque sur le Nil

Posté par vincy, le 24 novembre 2017

Le crime de l'Orient-Express (Lire notre critique) à peine sorti sur les écrans (en France, ce sera pour le 13 décembre), la Fox confirme que le détective belge d'Agatha Christie Hercule (sans s) Poirot reprendra du service. C'était attendu, et pour une fois on se réjouira d'une suite. D'une part, le film a déjà rapporté 160M$ au box office mondial, soit trois fois son budget, faisant un joli carton en Chine, au Royaume Uni et en Australie. D'autre part, le polar de Kenneth Branagh se termine sur un Poirot appelé en urgence du côté du Nil pour résoudre un meurtre crapuleux d'une jeune épouse, aussi belle que riche.

Mort sur le Nil sera ainsi, logiquement, le prochain film que vient de confirmer la 20th Century Fox. Le livre d'Agatha Christie a été publié en 1937, trois ans après Le Crime de l'Orient-Express. C'est l'une des 33 aventures du détective Poirot. Il a déjà été adapté au cinéma. Si Albert Finney incarnait Poirot dans Le crime de l'Orient-Express de Sidney Lumet en 1974, c'est Peter Ustinov qui a repris le rôle quatre ans plus tard, pour Mort sur le Nil, réalisé par John Guillermin, avec Bette Davis, Mia Farrow, Maggie Smith, Angela Lansbury, George Kennedy, Jane Birkin, Jack Warden et David Niven. Ustinov a d'ailleurs endosser le costume du détective deux autres fois, dans Meurtre au soleil en 1982 et dans Rendez-vous avec la mort en 1988.

La Fox tiendrait peut-être là une nouvelle franchise. Le studio a engagé le scénariste du Crime de l'Orient-Express, Michael Green, et a commencé à négocier avec Kenneth Branagh pour qu'il reprenne son personnage et la réalisation.

Mort sur le Nil tourne autour du meurtre de Linnet Ridgeway. Cette héritière tombe amoureuse de Simon Doyle, le fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline de Bellefort. Elle l'épouse et les jeunes mariés partent en voyage de noces, poursuivis par la jeune femme délaissée jusqu'en Égypte, où ils séjournent dans un hôtel où se trouve également Hercule Poirot. Le détective, les jeunes mariés et leur harceleuse, ainsi que divers clients de l'hôtel seembarquent tous pour une croisière à bord du vapeur S.S. Karnak, où Linnet se fait assassiner.

Kenneth Branagh embarque Daisy Ridley, Johnny Depp et Judi Dench à bord de l’Orient-Express

Posté par wyzman, le 1 octobre 2016

On vous le disait en novembre dernier, c'est l'irlandais Kenneth Branagh qui a été choisi par la  Fox pour incarner sur grand écran le célèbre détective Hercule Poirot dans l'adaptation du Crime de l'Orient-Express (alias le plus gros succès d'Agatha Christie). Et comme si cela ne suffisait, c'est également lui qui réalisera le film. Dès lors, le comédien de 55 an s'est fait plaisir au niveau du casting.

Produit par Ridley Scott et Mark Gordon et scénarisé par Michael Green, le projet a le mérite d'attirer moult stars. Et pas n'importe lesquelles puisqu'il s'agit de celles de la liste A. Il y a quelques heures, le magazine Variety a ainsi révélé que la star de la pièce Hamilton, Leslie Odom Jr. serait de la partie et qu'il serait loin d'être seul. En pleine traversée du désert (si l'on omet Strictly Criminal), la superstar Johnny Depp viendra jouer les renforts et les mentors pour Daisy Ridley, la nouvelle icône de toute une génération depuis sa participation à Star Wars : Episode 7 - Le Réveil de la Force.

Et parce que plus on est de fous, plus on rit, c'est avec beaucoup de plaisir que l'on retrouvera Judi Dench dans un rôle encore inconnu. S'ajoutent ensuite Michelle Pfeiffer et Michael Pena, l'acteur passé par End of Watch, Fury et Ant-Man. En pleine promotion de Sing Street, l'actrice Lucy Boynton devrait faire un malheur dans cette nouvelle adaptation de Crime de l'Orient-Express.

Dans le reste de la distribution, on notera la participation du beau Tom Bateman (Da Vinci's Demons) et de l'incontournable Derek Jacobi (Vicious). Atypique et hétérogène, ce casting est l'assurance d'un public large au moment de la sortie du film. En effet, il faudrait être fou pour louper le nouveau film de Daisy Ridley et Lucy Boynton. Surtout si Johnny Depp et Judi Dench sont de la partie !

Avec Kenneth Branagh devant et derrière la caméra, nous pouvons d'ores et déjà nous attendre à de beaux fous rires. Car si Warner Bros. a son Sherlock Holmes, le réalisateur de Thor, The Ryan Initiative et Cendrillon pourrait bien livrer à la FOX sa prochaine saga !

Kenneth Branagh réalisera Le crime de l’Orient-Express

Posté par vincy, le 22 novembre 2015

Le meurtre de l'orient express

Deux ans après avoir acquis les droit d'adaptation (lire notre actualité du 15 décembre 2013), la 20th Century Fox lance enfin la pré-production pour transposer le roman le plus populaire d'Agatha Christie, Le Crime de l'Orient Express. Kenneth Branagh a été engagé pour réaliser cette adaptation, en plus d'incarner le détective mythique Hercule Poirot (qui rappelons-le est belge et un peu rondouillard à l'origine).

Produit par Branagh, Ridley Scott, Mark Gordon et Simon Kinberg, il reste à s'offrir le casting du siècle pour rivaliser avec la version certes un peu désuète mais délicieusement vintage de 1974.

Le scénario a été confié à Michael Green (Green Lantern, Blade Runner 2).

Kenneth Branagh a toujours aimé les "classiques": outre ses premiers films, tous adaptés des pièces de William Shakespeare, il s'est attaqué à Frankenstein, Thor et Cendrillon.

Le Crime de l'Orient Express
, publié en 1934, est l'une des 33 enquêtes d'Hercule Poirot. Entre Istanbul et Londres, dans le fameux train, M. Ratchett, un riche américain, est tué au milieu de la nuit. Il examine le corps avec l’aide du docteur Constantine. Il a été tué de douze coups de couteau. Mais en enquêtant, le détective s'aperçoit qu'il avait beaucoup d'ennemis dans ce train...

Le film a été adapté une fois sur grand écran et deux fois pour le petit (en 2001 et 2010). En 1974, Sidney Lumet, avec Albert Finney dans le rôle d'Hercule Poirot, réussit surtout l'exploit de réunir un casting affolant Lauren Bacall, Jacqueline Bisset, Michael York, Sean Connery, Vanessa Redgrave, Jean-Pierre Cassel, Ingrid Bergman, Anthony Perkins, John Gielgud et Richard Widmark. Le film récolte un Oscar pour Ingrid Bergman (second-rôle féminin) et cinq nominations (acteur, scénario, musique, costumes, image), trois BAFTA pour John Giegul et Ingrid Bergman (seconds-rôles) et la musique, avec sept nominations en plus (film, réalisateur, acteur, direction artistique, image, montage, costumes). La Directors Guild of America Awards nomine également comme meilleur réalisateur Sidney Lumet.

Si en France le film n'a attiré que 550 000 spectateurs dans les salles, ses multiples rediffusions à la télé en ont fait "un classique". Aux Etats-Unis, en revanche, ce fut un énorme succès (36M$ de recettes à l'époque), le classant 11e dans le box office annuel.

Le crime de l’Orient-Express : le cinéma revient toujours sur le lieu de ses crimes

Posté par vincy, le 15 décembre 2013

Le meurtre de l'orient express

Le célèbre roman d'Agatha Christie, Le crime de l'Orient-Express, déjà plusieurs fois adapté au cinéma et  la télévision, va reprendre du service. La Fox est en voie d'obtenir les droits pour faire un remake du film de Sidney Lumet, qui date de 1974. Ridley Scott, Mark Gordon et Simon Kinberg produiraient ce film en attente d'un scénariste et d'un réalisateur selon les informations du magazine Variety.

La plus célèbre aventure d'Hercule Poirot bénéficiait il y a 40 ans d'un casting chic et choc. Albert Finney interprétait le détective belge qui recherchait le(s) mystérieux assassin d'un milliardaire américain survenu dans ce train mythique Paris-Istanbul, dont les suspects étaient incarnés par Lauren Bacall, Ingrid Bergman, Jacqueline Bisset, Colin Blakely, Jean-Pierre Cassel, Sean Connery, John Gielgud, Anthony Perkins, Vanessa Redgrave et Michael York. L'action se déroule en 1935.

Le film fut un gros succès public et récolta six nominations aux Oscars (Ingrid Bergman l'obtint en second-rôle féminin) en plus d'être retenu parmi les 10 meilleurs films de cette année-là par le National Board of Reviews.

Neil LaBute adapte Agatha Christie

Posté par vincy, le 24 mai 2011

Casting très classe pour une nouvelle adaptation d'Agatha Christie, Crooked House (La Maison biscornue). Neil LaBute a engagé Julie Andrews (Mary Poppins, Victor Victoria, Il était une fois...), Gemma Arterton (Tamara Drewe, Prince of Persia, Le choc des Titans), Matthew Goode (A Single Man, Watchmen, Match Point) et Gabriel Byrne (The Usual Suspects, la série En analyse).

La maison biscornue, publié en 1949, est l'un des livres favoris de l'écrivaine et, paradoxalement, l'un des rares à n'avoir jamais été adapté. Le scénario a été rédigé par Julian Fellowes (Gosford Park, The Young Victoria, The Tourist) et Tim Rose Price (Le baiser du Serpent).

On est d'ailleurs très proche de Gosford Park du côté de l'intrigue. Un millionnaire âgé est retrouvé mort, empoisonné par un médicament. Chaque excentrique de sa famille a une raison de l'avoir tué.  L'enquête est dirigée par un commissaire de Scotland Yard et son neveu, qui est en passe de se marier avec la petite fille de la victime.

Le tournage de ce film à 16 millions d'euros commencera cet été.

Actuellement, Neil LaBute met en scène au théâtre à Londres In a Forest Dark and Deep, avec Olivia Williams et Matthew Fox. Il a réalisé de nombreuses comédies de moeurs comme In the Company Men, Entre amis et voisins, Nurse Betty.

Jennifer Garner rajeunit Miss Marple

Posté par vincy, le 29 mars 2011

Après Sherlock Holmes, ... Miss Marple. L'héroïne de la douzaine de romans policiers signés par la prêtresse du genre Agatha Christie va prendre un coup de jeune au cinéma. Walt Disney transforme la vieille détective en jeune femme pleine de ressources. Une Adèle Blanc-sec qui aura les traits de la star de la série "Alias", Jennifer Garner.

L'actrice a récemment été vue dans Juno, Valentine's Day, Le Royaume et sera bientôt à l'affiche du remake Arthur un amour de milliardaire et de la comédie Butter, avec Hugh Jackman. Elle tourne actuellement le film fantastique de Peter Hedges, The Odd life of Timothy Green.

Le scénario est signé Mark Frost à qui on doit le bon (Twin Peaks) comme le pire (Les 4 Fantastiques).

Miss Marple, avec Hercule Poirot, est le personnage de l'écrivaine le plus adapté sur le petit écran. Une série a même été réalisée l'an dernier au Royaume Uni, avec Julia McKenzie dans le rôle principal. L'oeuvre de Christie est principalement transposée à la télévision : Hollywood s'y est surtout intéressé dans les années 70. Le fonds qui gère les droits de l'auteure a décidé il y a quelques années de relancer les livres d'Agatha Christie en les traduisant dans de nouvelles langues. Le projet de Disney participe à cette politique financière.

De là à transformer Miss Marple en Wonder Woman...

Frankreich checkpoint

Posté par vincy, le 9 février 2008

Pub Lucky Luke

Dès l'avion, la délégation française s'amène en force. Le directeur d'un gros distributeur, le patron d'une grande chaîne de radio, ...puis on croise rapidement celui des acquisitions de TF1, un vétéran de la critique... Dans la presse professionnelle, quotidienne, des pages entières de pub vantent (pour leurs ventes) Jean Dujardin en Lucky Luke (très beau travail de casting pour Jolly Jumper), Audrey Tautou en Coco ("before Chanel"), les 10 petits nègres d'Agatha Christie, version Bonitzer, avec casting intello-chic et affiche à la Resnais.

amfriedrichsain.jpg

Et déjà Cannes en ligne de mire. MK2 qui retire les projections au marché du prochain film d'Olivier Assayas, pour ne pas gâcher ses chances d'une sélection. Barbet Shroeder (Inju) qui ne se cache pas d'être choisi par Thierry Frémeaux. Ca va se bousculer puisqu'on y pressent déjà Desplechin, Jaoui, Chéreau...

Mais pas Ozon, qui vient de signer le deal le plus improbable du moment. Changement de producteur (il passe chez Claudie Ossard, l'heureuse productrice d'Amélie Poulain), confiance renouvellée à Jean Labadie (ex-Mars, désormais boss de la société Le Pacte), et un script qui mélangerait réalisme social, horreur, suspens, science fiction (effets spéciaux de Buf), comédie et conte de fée. On prend peur surtout lorsqu'on voit l'étrange attelage à l'affiche : Sergi Lopez et Alexandra Lamy (qui n'a pas voulu jouer Jolly Jumper, regrettable).

On reportera nos espoirs sur Eric Zonca, premier film français en compétition à la berlinale. Julia, film anglophone, repose sur la grande Tilda Swinton, récompensée aujourd'hui par un Teddy Bear spécial (l'Ours d'or de la communauté cinéphile gay).