Jean-Jacques Annaud, Patrick Dempsey, Ben Schnetzer embarquent pour La Vérité sur l’affaire Harry Quebert

Posté par wyzman, le 16 août 2017

La nouvelle est tombée il y a quelques heures : le roman de Joêl Dicker La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera prochainement adapté pour la télévision, par la société de production MGM. Accompagnés de Damon Wayans Jr et Virginia Madsen, les deux acteurs de Grey's Anatomy et La Voleuse de livres interpréteront les rôles-titres de cette mini-série événement de 10 épisodes.

Produite par MGM, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera diffusée sur Epix, la chaîne câblée fraîchement rachetée pour la somme d'un milliard de dollars par la société qui nous amenés les récents Everything, Everything et How to Be Single. Tous les épisodes de la série La Vérité sur l'affaire Harry Quebert seront réalisés par Jean-Jacques Annaud, le cinéaste français auteur du Dernier Loup et de L'Amant.

Pour rappel, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert est un roman policier publié en 2012 et lauréat du grand prix du roman de l'Académie. A la fin de l'été 1975, l'adolescente Nola Kellergan disparaît d'un village du New Hampshire. Par la suite, une vieille dame ayant vu un homme poursuivre l'adolescente jusque dans la forêt est tuée. En 2008, un jeune auteur tente de trouver l'inspiration auprès de son vieil ami écrivain Harry Quebert dans le New Hampshire. De retour à New York, le jeune Marcus Goldman est alerté : Harry a été arrêté par la police après que le corps de Nola a été retrouvé dans le jardin de son ami.

Cécile de France manipule Edouard Baer pour Emmanuel Mouret

Posté par redaction, le 12 août 2017

cécile de france casse tete chinoisLe 28 août, Emmanuel Mouret finalise la préparation de son prochain film, Mademoiselle de Joncquières, qui devrait commencer à être tourné entre Paris et Le Mans fin août. Pour ce neuvième marivaudage, il a réunit Cécile de France et Edouard Baer.  Ce sera la première fois qu'ils se donnent la réplique. Alice Isaaz (Rosalie Blum, Elle, Espèces menacées) est aussi de la partie.

La particularité du film de Mouret est qu'il s'agit d'un film en costumes. Le cinéaste a librement adapté un épisode de Jacques le fataliste et son maître de Jacques Diderot. Le film est l'histoire d'une veuve délaissée par son amant. Elle décide de se venger en le jetant dans les bras d’une courtisane.

Le film peut-être un prétendant cannois. Pyramide le distribuera.

Cécile de France a récemment été vue dans la série The Young Pope et dans Django; Elle sera bientôt à l'affiche de Ôtez-moi d'un doute, film présenté à la Quinzaine.

Mel Gibson tourne « Dragged Across Concrete » de S. Craig Zahler

Posté par redaction, le 11 août 2017

On vous le disait en février. Avec le succès et les nominations aux Oscars de Tu ne tueras point, Mel Gibson avait retrouvé les faveurs des studios.

L'un de ses projets, le thriller Dragged Across Concrete vient de débuter son tournage à Vancouver sous la direction de S. Craig Zahler. On savait que Vince Vaughn (qui faisait parti du casting de Tu ne tueras point et qui a joué devant la caméra de Zahler dans Brawl in Cell Block 99) était le partenaire de Gibson dans ce polar autour de la brutalité policière.

Le duo doit incarner deux flics suspendus, l'un vieille garde, l'autre très "volatile", quand une vidéo révèle leurs méthodes violentes. Ils vont alors s'introduire dans le milieu criminel pour réaliser leur vengeance.

Le casting s'est élargit avec l'arrivée de Don Johnson, ancien Flic à Miami, Jennifer Carpenter (Dexter, Limitless), qui sont tous deux également à l'affiche de em>Brawl in Cell Block 99, Michael Jai White (Black Dynamite, Arrow/em>) et Tattiawna Jones (The Handmaid's Tale).

Brawl in Cell Block 99 sera présenté à Venise et Toronto.

Vous allez entendre parler de Danielle Macdonald

Posté par redaction, le 9 août 2017

La jeune Australienne Danielle Macdonald a le vent en poupe. Depuis la présentation de Patti Cake$ à Sundance et à la Quinzaine des réalisateurs (il sort en salles le 30 octobre), les projets s'accumulent pour la comédienne. Dernier en date, le premier rôle de White Girl Problems, adaptation du best-seller de Babe Walker (inédit en France). Cela fait quatre ans que le projet est en développement.

Le film sera réalisé par Lauren Palmigiano, dont ce sera le premier long métrage de cinéma après de nombreux courts et réalisations pour la télévision. L'histoire est une fausse biographie d'une jeune femme accro aux réseaux sociaux qui, en une après midi, dépense beaucoup trop sur Internet. Elle part en clinique pour se faire soigner, et décide d'écrire ses Mémoires.

Danielle Macdonald a tourné ces derniers mois Lady Bird de Greta Gerwig, avec Saoirse Ronan, qui sera présenté au festival de Toronto. Elle a aussi été filmée par Jay Lowi pour la comédie Extracurricular Activities.

Enfin, elle a été choisie pour être l'héroïne de Dumplin', d'Anne Fletcher, avec Jennifer Aniston. Il s'agit de l'adaptation du roman de Julie Murphy, Miss Dumplin. Macdonald incarnera Willowdeen, ado plutôt ronde mais surtout pas complexée par ses formes. Jusqu'au jour où elle rencontre le charmant Bo. Pour prouver au monde entier, et surtout à elle-même, que les filles comme elles ne doivent pas être cantonnées aux seconds rôles, elle s'inscrit alors au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme.

Un scénario de Damien Chazelle trouve son réalisateur

Posté par redaction, le 8 août 2017

Un scénario de Damien Chazelle, The Claim, va être porté sur grand écran par Ericson Core à qui on doit le remake de Point Break et le film Invincible avec Mark Wahlberg (inédit en France). Il avait été auparavant chef opérateur de films comme Fast and Furious, Payback et Daredevil.

Le scénario de ce thriller est sur la Black List d'Hollywood (les meilleurs scénarios jamais produits) depuis 2010. Le récit se concentre sur un père célibataire qui doit découvrir ceux qui ont kidnappé sa fille tandis qu'un autre clame que c'est la leur.

Damien Chazelle a été deux fois nommé pour l'Oscar du meilleur scénario, avec La La Land et Whiplash. Ce dernier avait aussi fait partie de la Black List. Il prépare actuellement le tournage de First Man, biopic sur Neil Armstrong, incarné par Ryan Gosling. Mais pour ce film, prévu en salles en octobre 2018, pour la première fois, il n'a pas écrit le scénario.

Bécassine en tournage

Posté par redaction, le 7 août 2017

Ça y est: Bruno Podalydès tourne ce mois-ci sa version de Bécassine, l'héroïne de BD la plus bretonne. Le défi est grand de lui rendre une certaine dignité tant son nom est synonyme de stupidité.

112 ans après sa création par Joseph-Porphyre Pinchon et Jacqueline Rivière, elle est devenue une star passant du périodique à l'album BD (plus de 50 volumes au total entre 1913 et 2005), et même consacrée par une chanson affreuse de Chantal Goya.

Chiche?

Le tournage de la "comédie poétique", selon les termes du cinéaste, a lieu en Ile de France et en Normandie durant trois mois. Egalement scénariste, Bruno Podalydès va sans doute proposer une version moins ringarde et moins dépassée de cette "bonne - détective". Emeline Bayart a la responsabilité de rendre crédible le personnage en l'incarnant. Elle est entourée de Karine Viard, Michel Vuillermoz, Vimala Pons et Josiane Balasko.

La sortie est prévue l'année prochaine (généralement les Podalydès sortent en juin).

Cela fait longtemps que les ayant-droits veulent réhabiliter Bécassine. Le cinéma lui a donné vie deux fois: en 1939 dans un film de Pierre Caron, avec Paulette Dubost, et en 2001, en dessin animé, Bécassine et le Trésor viking.

Albator au cinéma en 2020

Posté par redaction, le 6 août 2017

Après Nicky Larson par la bande à Fifi (on ne s'en remet toujours pas), voici qu'on s'attaque à Albator. Olivier Van Hoofstadt, à qui l'on doit le déjanté Dikkenek va donner corps au corsaire de l'espace.

Olivier Van Hoofstadt a annoncé sur Facebook en postant la capture d'écran d'Imdb Pro qu’il allait adapter Albator, en prises de vues réelles, pour le cinéma.

Luc Brunschwig, scénariste de bande dessinée (Bob Morane Renaissance parus en 2015 et 2016 chez Le Lombard), écrira le scénario d'après le manga de Leiji Matsumoto, créateur du Captain Harlock, dont les tomes de la série sont publiés en France chez Kana.

Albator est apparu en 1969 dans le manga Dai-kaizoku Harlock. Il apparaît dans 49 tomes de 13 mangas ou séries.
Les séries animées ont propagé le héros à travers le monde dès 1978. Six autres séries dérivées de l'univers ont été produites. (Albator 78) et Albator 84 diffusées sur Antenne 2 dans les années 1980. Il y a déjà eu trois adaptations animées pour le cinéma dont la plus récente, Albator, corsaire de l'espace, en 2013, a attiré 725000 spectateurs en France.

Reste à savoir qui sera le Corsaire. Le film est prévu pour sortir en 2020.

Isabelle Huppert dans une série du créateur de « Mad Men »

Posté par vincy, le 5 août 2017

Isabelle Huppert va tourner pour la télévision. Elle sera dans le nouveau projet de Matthew Weiner, le créateur de la série Mad Men. The Romanoffs a été commandé pour être diffusé sur Amazon.

L'actrice française profite de sa notoriété post-Oscars. D'autant que la série de Weiner est forcément attendue: il n'a rien fait depuis la fin de Mad Men en 2015.

Pour The Romanoffs, Huppert sera accompagnée de Christina Hendricks et John Slattery (tous deux issus de la série Mad Men), Jack Huston, Amanda Peet et la grande Marthe Keller. Jon Hamm pourrait les rejoindre.

Amazon coproduit la série avec The Weinstein Company.

Pour le pitch, rien à voir avec un "drama" en costumes d'époque. Cela se passe de nos jours. Plusieurs personnes croient descendre de la dynastie russe. On n'en sait pas beaucoup plus si ce n'est que Weiner réalisera quatre des huit épisodes, qui, particularité, n'ont rien en commun. Le tournage est prévu dans plusieurs pays et la diffusion devrait commencer au printemps 2018.

Kev Adams sur tous les fronts

Posté par vincy, le 4 août 2017

kev adamsOui nous parlons bien de Kev Adams. Même s'il a subit un écrasant bide avec Gangsterdam en mars dernier avec seulement 370000 spectateurs, l’acteur reste encore "bankable".

Il a trois projets en route, dont une comédie d'action américaine. The Spy who Dumped Me, réalisé par Susanna Fogel réunira deux meilleures amies, interprétées par Mila Kunis et Kate McKinnon (SOS Fantômes, #Pire soirée), qui se retrouvent, malgré elles, piégées dans une conspiration internationale lorsque l’une des deux découvre que son ex est un espion. Justin Theroux, Gillian Anderson, Hasan Minhaj et Ivanna Sakhno, en plus de Kev Adams, sont au générique de ce film programmé pour une sortie le 6 juillet 2018.

Après ce tournage, au printemps 2018, l'acteur tournera l'adaptation de Kid Paddle, la bande dessinée créée par Midam en 1993. Il vient d'achever l'écriture du scénario avec Jean Luc Cano et David Soussan. Selon Le Film Français, le comédien jouera dans le film. Sortie prévue en 2019.

Rappelons que Kid Paddle est le héros de 14 albums, en plus des 15 volumes de la série Game Over. Dans le film, le héros affrontera Maxine "Max" Lapointe, une canadienne au caractère bien trempé lors d’un concours de jeu vidéo en réalité virtuelle. Face à elle, il perd tous ses moyens, et de star de son collège, il va se retrouver au bas de l’échelle. Tout l'enjeu est de redevenir le meilleur joueur...

Et puis enfin, depuis le début de la semaine il tourne la suite des Nouvelles aventures d'Aladin (son plus gros succès avec 4,4 millions d'entrées en 2015), intitulée Alad 2. Tourné en France et au Maroc, réalisé par Lionel Steketee (qui remplace Arthur Benzaquen), le film ajoutera un autre humoriste de marque, Jamel Debbouze, en plus de Vanessa Guide, Éric Judor et Ramzy Bedia, déjà du premier film.

Le pitch est assez simple: le prince Aladin s'ennuie en son palais. Nostalgique de son ancienne vie, illégitime dans sa tête de monarque, il doit se confronter à l'affreux dictateur Shah Zaman (Debbouze), qui veut épouser la princesse et s’empare donc de Bagdad et du palais. Aladin doit s’enfuir et va chercher son ancien Génie. Mais à son retour, rien ne se passe comme prévu: la Princesse a des doutes et Shah Zaman a de sérieux atouts dans sa manche.

Ce sera l'un des plus gros budgets de l'année. Le film sortira début octobre 2018.

Ce que l’on sait de James Bond 25

Posté par vincy, le 30 juillet 2017

daniel craig james bond 007 spectre

Le 25e James Bond a été confirmé cette semaine. Faisons un point sur ce que l'on sait de cet épisode très attendu.

La date. Eon et MGM, les deux producteurs de la franchise, ont réservé le créneau américain du 8 novembre 2019 pour la sortie du nouvel épisode. James Bond devra donc ferrailler contre un film Warner/DC Comics inconnu (1er novembre), une adaptation d'un Disney en prises de vues réelles (le même jour que lui), puis dans les semaines qui suivent sa sortie une comédie de Noël avec Melissa McCarthy (Margie Claus, 15 novembre), un Marvel de la Fox (X-Men ou 4 Fantastiques) le 22 novembre, la suite de la Reine des Neiges (27 novembre) et enfin Wonder Woman 2 (13 décembre).

L'acteur. Malgré tout, Daniel Craig rempilera. Il avait signé pour 4 films. Ce sera sans doute son dernier, définitivement (pour cause d'âge et de lassitude pour l'acteur). Sans compter qu'il coûte de plus en plus cher : grâce à lui, les box office des 007 ont explosé, ce qui l'amène à renégocier à la hausse chacun de ses contrats. Les producteurs ont laissé à Craig un peu de répit pour qu'il retrouve la foi. Il a enchaîné les tournages (Logan Lucky et Kings sont prêts à sortir en salles) et se prépare à tourner dans deux séries Comrade Detective et Purity. Une fois ces deux derniers contrats achevés, il pourra endosser de nouveau son smoking d'agent de sa Majesté, pour un tournage qui devrait s'étaler de mi-2018 à début 2019. Il n'a aucun autre projet en cours, ce qui conforte son retour à la tête du 25e James Bond.

Jamais plus jamais pour Daniel Craig?

Le réalisateur. Plusieurs noms apparaissent dans la short-list pour remplacer Sam Mendès qui ne rempilera pas. Les producteurs sont focalisés sur ce poste primordial pour la franchise. Désormais, avoir un cinéaste qui a son ton, son style, son univers est une priorité. En tête, Yann Demange. Ce qui serait une agréable surprise. Le réalisateur, né à Paris, de l'excellent '71 et de White Boy Rick (qui doit sortir en janvier 2018) maîtrise aussi bien l'action que le drame. Selon la presse professionnelle américaine, il est clairement le favori dans une liste de finalistes qui comprend Denis Villeneuve (Premier contact, Blade Runner 2049) et David Mackenzie (Les poings contre les murs, Comancheria). Villeneuve a cependant un problème de calendrier avec la préparation du reboot de Dune. Quant à Mackenzie, il a trois projets en pré-production: deux téléfilms, Damnation et Gemstone, en plus de son prochain film, Outlaw King, avec Chris Pine et Aaron Taylor-Johnson. Une autre possibilité est de confier la caméra à Christopher Nolan, qui s'est dit intéressé. Mais celle-ci est hautement improbable tant Eon productions veut garder le contrôle artistique de la série.

Le distributeur. Le contrat avec Sony, qui a fait un formidable boulot depuis des années vu le box office des années 2000 de l'espion britannique, est arrivé à son terme. Tous les studios en rêvent. Apparemment, c'est la Warner qui tient la corde face à Sony, la Fox et Universal. Nolan peut donc espérer un jour réaliser un James Bond si c'est Warner Bros emporte le morceau, qui s'ajouterait à ses franchises DC Comics, Harry Potter, Godzilla et Lego. En revanche, ce serait un coup très dur pour Sony, qui n'aurait plus que Spider-Man pour rassurer les actionnaires sur ses sorties à venir.

Les scénaristes. C'est d'eux que naîtra le prochain pitch - intrigue, méchant, pays visités, ... - et qui déterminera le casting. Pour un épisode anniversaire, il va falloir déployer les grands moyens (jusqu'au choix de la chanson: il faut une star catégorie A). Neal Purvis et Robert Wade vont donc assurer la continuité et anticiper la défection de Daniel Craig. Ils ont écrit Casino Royale, Quantum of Solace, Skyfall et Spectre, où l'on revenait aux origines de 007 et où l'on passait le relais de Judi Dench à Ralph Fiennes pour M. Il faudra aussi savoir ce qu'il advient du personnage incarné par Léa Seydoux, qui partait aux bras de Daniel Craig, à la fin de Spectre. Enfin, quid de Christoph Waltz, premier méchant à ne pas être tué à la fin d'un épisode. D'un point de vue scénaristique, ce James Bond pourrait être le plus singulier... Les paris sont ouverts.