Matt Damon fait équipe avec le réalisateur de Spotlight

Posté par vincy, le 19 juillet 2019

Matt Damon qu'on verra cet automne dans Ford v. Ferrari, aux côtés de Christian Bale, a choisi son prochain film. Stillwater sera réalisé par Tom McCarthy à qui l'on doit le film oscarisé Spotlight. L'acteur relègue ainsi de nombreux projets à des dates indéterminées.

Stillwater suit un dur à cuire travaillant pour l'industrie pétrolière de l'Oklahoma qui se rend à Marseille en France pour rendre visite à sa fille, qui est en prison, pour un meurtre qu'elle prétend ne pas avoir commis. Confronté à des barrières linguistiques, à des différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill se donne pour mission personnelle d'exonérer sa fille. Ce faisant, il noue des liens d'amitié avec une femme de la région et sa jeune fille et se lance dans un voyage personnel de découverte qui vont l'ouvrir à un sentiment d'appartenance au monde qu'il n'imaginait pas.

Le scénario est coécrit par le réalisateur, Thomas Bidegain, scénariste de Jacques Audiard et réalisateur des Cowboys, et Noé Debré, qui a notamment écrit Le brio et Le monde est à toi.

Barbie : Greta Gerwig et Noah Baumbach écriront le scénario du film porté par Margot Robbie

Posté par wyzman, le 16 juillet 2019

C’est désormais officiel : le couple formé par Greta Gerwig et Noah Baumbach a été engagé par Warner Bros. pour donner vie sur le papier à la poupée la plus célèbre de la planète.

Projet d’envergure

Depuis qu’il a passé un accord avec Mattel Films pour distribuer Barbie en janvier dernier, le studio Warner Bros. était à la recherche d’une ou deux personnes capables de transposer pour le grand écran les aventures d’une poupée aussi iconique que celle-ci. Greta Gerwig pourrait réaliser Barbie mais aucun accord n'a encore été conclu. Si l’on en croit Variety, la marque qui vient de fêter ses 60 ans peut se targuer d’avoir écouler pour plus de 3 milliards de poupées. L’impact culturel et financier de Barbie est si grand qu’outre ses propres films et sa série Barbie Dreamhouse Adventures désormais disponible sur Netflix, Barbie fait également partie des personnages secondaires de la saga Toy Story.

En plus de prêter son corps à un personnage qu’il n’est plus nécessaire de présenter, Margot Robbie devrait également produire Barbie par le biais de sa société LuckyChap Entertainment. Après avoir marqué les esprits grâce à ses rôles dans Le Loup de Wall Street, Tarzan, Suicide Squad et Moi, Tonya, Margot Robbie a fait sensation plus tôt cette année dans Marie Stuart, Reine d’Ecosse. Cet été, on pourra à nouveau la retrouver aux côtés de Leonardo DiCaprio dans Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino.

Après avoir écrit le scénario de l’hilarante comédie dramatique Frances Ha de son mari, Greta Gerwig s’est véritablement fait un nom à Hollywood avec Mistress America et Lady Bird (5 nominations aux Oscars 2018) qu’elle a également réalisé. L’année prochaine, elle marquera à nouveau l’awards season avec Little Women, l’adaptation des Quatre Filles du docteur March dans lequel elle a réuni Laura Dern, Saoirse Ronan, Emma Watson, Eliza Scanlen, Florence Pugh, Timothée Chalamet, James Norton, Louis Garrel mais également Meryl Streep. Le film est attendu pour le 8 janvier 2020 dans les salles obscures.

De son côté, Noah Baumbach devrait faire les gros titres cet automne au moment de dévoiler son nouveau film sur Netflix. Toujours sans titre, le film du réalisateur de The Meyerowitz Stories est pourtant porté par Adam Driver et Scarlett Johansson.

Austin Butler incarnera Elvis Presley dans le biopic de Baz Luhrmann

Posté par wyzman, le 15 juillet 2019

Deadline révèle aujourd’hui que le réalisateur de Moulin Rouge a enfin trouvé l’acteur qui tiendra le rôle principal de son biopic encore sans titre sur le King Elvis Presley.

Le rôle de toute une vie

D’après les informations du média américain, le réalisateur Baz Luhrmann a choisi de confier le premier rôle de son nouveau projet à Austin Butler. L’acteur américain de 27 ans s’est fait connaître en incarnant le love interest de la jeune Carrie Bradshaw dans The Carrie Diaries, la série prequel de Sex and the City. Par la suite, on l’a vu dans 3 épisodes d’Arrow avant qu’il ne devienne la star de la série fantastique Les Chroniques de Shannara. Avant de donner la réplique à Brad Pitt et Leonardo DiCaprio dans Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino, Austin Butler a fait une apparition dans The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch et participé à Yoga Hosers de Kevin Smith.

L’an dernier, il a fait ses débuts à Broadway dans la pièce Le marchand de glace est passé d’Eugene O’Neill revisitée par George C. Wolfe. Méconnu du grand public, Austin Butler fait régulièrement la Une des tabloïds en raison de sa relation amoureuse avec Vanessa Hudgens (Spring Breakers, Sucker Punch). Le biopic d’Elvis Presley doit marquer un tournant dans sa carrière. Pour le rôle, d’autres acteurs plus populaires ont également fait un essai : Ansel Elgort, Miles Teller, Harry Styles, etc.

Un réalisateur aux anges

Tourné au début de l’année prochaine en Australie, le biopic en question s’intéressera à l’ascension du chanteur, passé d’artiste pauvre à icône mondiale. Son parcours sera raconté à travers le prisme de sa relation tumultueuse avec son manager, le « Colonel » Tom Parker, sur deux décennies. Le « Colonel » sera pour l'occasion joué par Tom Hanks. Le scénario sera co-écrit par Baz Luhrmann et son collaborateur de longue date Craig Pearce. Warner Bros. distribuera le film dans le monde entier.

Concernant le choix d’Austin Butler, Baz Luhrmann n’a pas caché sa joie d’avoir trouvé un tel acteur aux multiples talents. Dans son communiqué officiel, le réalisateur de Roméo + Juliette et Gatsby le Magnifique explique : "Je savais que je ne pourrais pas faire ce film si le casting n'était pas tout à fait correct, et nous avons cherché un acteur capable d'évoquer le mouvement naturel et singulier et les qualités vocales de cette star hors pair, mais aussi la vulnérabilité intérieure de l'artiste."

"Tout au long du processus de casting, ce fut un honneur pour moi de rencontrer une telle diversité de talents. J'avais entendu parler d'Austin Butler dans son rôle de premier plan face à Denzel Washington dans Le marchand de glace est passé à Broadway, et après des testés caméra et musique poussés, je savais sans équivoque que j'avais trouvé quelqu'un qui pouvait incarner l'esprit de l'une des figures musicales les plus iconiques du monde" conclut Baz Luhrmann.

James Bond 25 : Lashana Lynch succède à Daniel Craig dans le rôle de 007

Posté par wyzman, le 15 juillet 2019

Ce week-end, le tabloïd britannique Daily Mail a révélé que le prochain James Bond actuellement en tournage entre l’Italie, la Norvège, la Jamaïque et le Royaume-Uni devrait être marqué par l’introduction d’un nouvel agent 007 incarné par l’actrice britannique Lashana Lynch.

Un remplacement logique

Si pendant des années la possibilité que James Bond soit joué par un acteur noir (pensez Idris Elba), c’était sans compter sur la remarquable audace de la scénariste Phoebe Waller-Bridge. Déjà à l’œuvre sur ses propres séries Crashing, Fleabag et Killing Eve, Phoebe Waller-Bridge a été appelée à la rescousse pour participer à la réécriture du scénario de James Bond 25.

Si l’on en croit la source du Daily Mail, Lashana Lynch n’a pas été engagée pour faire suite à Daniel Craig et devenir le visage de la franchise mais bien pour lui succéder en tant que 007 pendant que celui-ci profite d’une retraite largement méritée. Après tout s'il n'y a qu'un James Bond, le matricule 007 peut être incarné par n'importe qui (pensez Docteur Who).

Rappelé par M (Ralph Fiennes), Daniel Craig sera rapidement confronté tôt dans le film à sa "remplaçante", celle qui porte désormais son matricule.

La source en question précise que James Bond tentera sans surprise de séduire Lashana Lynch et que le terme "Bond girls" est désormais interdit sur le plateau et au niveau de la production de la saga. Il est désormais fait mention de "Bond women" pour être plus précis.

L’effet d’une bombe ?

Si pour beaucoup l’annonce d’un nouveau 007 incarné par une femme a un arrière-goût de féminisation d’une franchise qui reposait jusque-là sur la virilité et la masculinité de son héros, Phoebe Waller-Bridge a déjà clarifié son point de vue sur la saga : "On a beaucoup parlé de la pertinence de Bond à cause de qui il est et de la façon dont il traite les femmes. Je pense que c'est des c*******s. Je pense qu'il est absolument pertinent maintenant. [La franchise] doit juste grandir. Il faut que ça évolue, et l'important, c'est que le film traite bien les femmes. Il n'a pas à le faire. Il doit être fidèle à son caractère.»

De son côté, concernant le casting de Lashana Lynch sur James Bond 25, la source du Daily Mail est également très claire : "Lashana est absolument géniale et le scénario de Phoebe est aussi précis et drôle que vous pouvez vous y attendre. Ce Bond rend hommage avec beaucoup d'humour à certains des films précédents. C'est un Bond pour l'ère moderne qui séduira la jeune génération tout en restant fidèle à ce que nous attendons tous d'un film Bond. Il y a des séquences de course-poursuites et des combats spectaculaires, et Bond est toujours Bond, mais il doit apprendre à gérer le monde de post-#MeToo."

A 31 ans, Lashana Lynch pourrait bien avoir décroché le rôle qui va marquer un tournant dans sa carrière. Née à Londres, on a déjà pu la voir dans la mini-série de la BBC The 7.39, dans la série sud-coréenne Doctors ou en tête d'affiche de Still Sar-Crossed, une série produite par Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Scandal). Cette année, elle jouait la meilleure amie perdue de vue de Carol Danvers (Brie Larson) dans Captain Marvel.

Après une mise en route particulièrement lente, le remplacement de Danny Boyle par Cary Joji Fukunaga à la réalisation, des incidents et la blessure à la cheville de Daniel Craig, le film, déjà deux fois reporté, est pourtant toujours attendu pour le 8 avril 2020. Et on a appris avec délectation que Christoph Waltz reprenait son personnage de Blofeld, qui finissait défiguré et arrêté (mais pas mort) dans SPECTRE.

De même on retrouvera (sans doute plus fugacement) Léa Seydoux. Ben Whishaw et Ralph Fiennes sont aussi de retour. Rami Malek devrait être le vilain de l'histoire. David Dencik, Ana de Armas, Billy Magnussen, Jeffrey Wright, Rory Kinnear et Dali Benssallah sont aussi au générique.

Sherlock Holmes : deux films en préparation

Posté par vincy, le 13 juillet 2019

Sherlock Holmes continue d'être l'un des héros littéraires qui passionnent le plus les studios hollywoodiens. Sherlock Holmes 3, avec Robert Downey Jr qui va reprendre le costume du détective, est sur les rails. On sait désormais que Dexter Fletcher (Rocketman) réalisera le troisième opus de la franchise initiée par Guy Ritchie (Sherlock Holmes en 2009 ; Sherlock Holmes: Jeu d'ombres en 2011). Le premier avait récolté 524M$ dans le monde, et sa suite avait empoché 545M$ dans le monde.

Jude Law devrait être de nouveau le Professeur Watson. Le scénario est écrit par Chris Brancato (la série "Narcos").

Warner Bros prévoit de sortir le film en décembre 2021, dix ans après le précédent. Il faut dire que le projet a longtemps été repoussé pour cause de planning surchargé de l'acteur qui incarnait jusqu'à récemment Iron Man.

Un autre Sherlock Holmes est en préparation, mais cette fois-ci ce ne sont pas les romans d'Arthur Conan Doyle qui en sont l'inspiration. Enola Holmes est l'adaptation de la série de livres jeunesse de Nancy Springer autour de la jeune sœur de Sherlock.

Celui-ci sera incarné par Henry Cavill. Millie Bobby Brown (Stranger Things) interprètera Enola, investigatrice intrépide, et Henela Bonham-Carter la mère de la tribu.

Le film sera réalisé par Harry Bradbeer (la série "Fleabag") et écrit par Jack Thorne (la série "Skins"). Le tournage doit débuter cet été pour une sortie en 2020.

Blanche Gardin chez Kervern et Delépine

Posté par vincy, le 12 juillet 2019

Blanche Gardin semble vouloir percer au cinéma après avoir brillé sur scène. La comédienne et humoriste avait déjà été choisie par Bruno Dumont pour son prochain film, Par ce demi-clair matin.

Cet été, elle tournera dans la région d'Arras le nouveau film de Gustave Kervern et Benoît Delépine. Elle sera entourée de Denis Podalydès, Corinne Masiero, la fidèle Yolande Moreau et Benoît Poelvoorde.

Effacer l'historique sera le dixième film du duo, dont le dernier film, I feel good, est sorti en septembre dernier. Le film sera aussi tourné aux Etats-Unis et à l'ïle Maurice.

Selon La Voix du Nord, il s'agira de l’histoire de gens simples, largués par les outils numériques, mais bien décidés à se rebeller.

Benoît Poelvoorde retrouve Jean-Pierre Améris

Posté par vincy, le 10 juillet 2019

Ce sera le troisième film ensemble. Jean-Pierre Améris retrouve Benoît Poelvoorde pour Profession du père, adaptation du roman éponyme de Sorj Chalandon.

L'acteur avait été dirigé par le réalisateur dans Les émotifs anonymes et Une famille à louer. Le tournage à Lyon s'achève la semaine prochaine, après 7 semaines de prises de vues.

Audrey Dana et Jules Lefebvre complètent le casting. La production est assurée par Curiosa Films et la distribution sera assurée par Ad Vitam.

Profession du père, publié en 2015 chez Grasset (Prix du Style), a été déjà adapté en bande dessinée en 2018 chez Futuropolis par Sébastien Gnaedig. C'est la première fois qu'un roman de Sorj Chalandon, journaliste au Canard Enchaîné, est transposé au cinéma.

L'histoire de déroule dans les années 1960. Le jeune Emile subit le comportement lunatique de son père, qui s'imagine parachutiste, pasteur, agent secret américain ou conseille de De Gaulle. La mère reste indifférente. Le fils voit en son père un héros malgré les mauvais traitements qu'il lui infligent et la folie dans laquelle il l'entraîne. Un jour, son père se réveille en étant persuadé qu'il doit tuer le général de Gaulle. Il enrôle son fils dans son organisation secrète.

Benoît Poelvoorde a été vu récemment dans Deux fils, où il avait également des rapports compliqués en tant que père avec ses progénitures, Blanche comme Neige , Raoul Taburin, Venise n'est pas en Italie. On l'attend aussi dans Adoration de Fabrice du Welz.

Jean-Pierre Améris n'a rien tourné depuis 2017 avec Je vais mieux. Profession du père est son douzième long métrage depuis 1993.

La Bonne Epouse : Martin Provost réunit Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky

Posté par wyzman, le 29 juin 2019

© Didier Crasnault

Selon les informations du Film français, le tournage du nouveau film de Martin Provost débutera la semaine prochaine.

Gros casting

Pour son 7e long-métrage, Martin Provost n’a pas fait les choses à moitié. En effet, si l’on en croit nos confrères, le tournage de La Bonne Epouse doit débuter la 3 juillet et durer jusqu’au 30 août en Île-de-France mais également en Alsace. Avec ce projet, le cinéaste breton déjà auteur de Sage femme souhaite embarquer le spectateur dans les années 1960, à la découverte des écoles ménagères, ce lieu où de jeunes femmes apprenaient à devenir de "bonnes femmes au foyer".

Juliette Binoche campera Paulette Van der Beck, présidente d'un établissement alsacien, Yolande Moreau sera sa belle-soeur Gilberte et Noémie Lvovsky sa soeur Marie-Thérèse. A la veille des événements de mai 1968, Paulette va voir son quotidien bousculer par le retour dans sa vie du premier homme qu’elle a aimé. Pour camper ce personnage de sa comédie, Martin Provost a fait appel à Edouard Baer tandis que François Berléand est annoncé dans le rôle du mari de Paulette.

Si le script est écrit par Séverine Werba, La Bonne Epouse dispose d’un budget de 7 millions d’euros et est produit par Les Films du Kiosque. Ses partenaires financiers ne sont autres que Canal+, France 3 Cinéma et Mémento (déjà distributeur de Sage Femme).

La Petite Sirène : Melissa McCarthy en négociation pour incarner Ursula

Posté par wyzman, le 29 juin 2019

MAJ du 03/07/19 : Une fois de plus, c'est Variety qui a révélé en premier et il y a quelques instants que Disney avait (enfin) trouvé son Ariel ! Et si les noms de Lindsay Lohan et Zendaya ont longtemps circulé, c'est finalement sur la chanteuse et actrice de 19 ans Halle Bailey que le choix de la production s'est porté. Très impliqué dans la recherche de l'actrice qui allait porter ce rôle important, Rob Marshall, le réalisateur de La Petite Sirène, a déjà déclaré : "Après de longues recherches, il était évident que Halle possédait cette combinaison rare d'esprit, de cœur, de jeunesse, d'innocence et de substance - plus une voix glorieuse - toutes les qualités intrinsèques nécessaires pour jouer ce rôle iconique".

Membre du duo Chloe x Halle, Halle Bailey et sa soeur ont été révélées au grand public grâce aux reprises qu'elles publiaient sur YouTube. Jusque-là toujours accompagnée de Chloe, Halle Bailey a pu être aperçue dans le film de Beyoncé Lemonade ainsi que dans la série Grown-ish. A noter que la musique de Chloe x Halle a d'ores et déjà été utilisée sur les bandes originales de Dear White People et Un raccourci dans le temps.

-----

MAJ du 02/07/19 : Comme premièrement reporté par Kris Tapley, Jacob Tremblay et Awkwafina viennent de rejoindre le casting de La Petite Sirène. Selon les informations de Variety, l’acteur de 12 ans déjà vu dans Room de Lenny Abrahamson, Wonder de Stephen Chobsky et Ma Vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan incarnera ici Polochon, le courageux poisson qui fait office de meilleur ami d’Ariel. De son côté, Awkwafina (Ocean’s 8Crazy Rich Asians) a été engagée pour prêter sa voix à Eurêka, la mouette un peu excentrique à qui Ariel demande régulièrement des conseils sur les humains.

-----

La nouvelle est tombée il y a peu : Melissa McCarthy a entamé des négociations avec Disney afin d’incarner le personnage de la sorcière Ursula dans le live-action de La Petite Sirène.

Rôle important

Si l’on en croit la magazine américain Variety, les négociations ont débuté mais sont loin d’être terminées. Eh oui, Disney prépare sa version en live-action des aventures sous-marines de la jeune Ariel depuis plusieurs années maintenant et tient à composer le meilleur casting possible. Selon le média, l’entreprise américaine tend à effectuer « des choix de casting contemporains et convaincants » tout en ravivant la nostalgie des spectateurs qui auraient vu la version précédente.

A l’heure actuelle,  le projet est entre les mains de Rob Marshall. Le nom du réalisateur engagé est sur toutes les lèvres depuis le carton critique et public du Retour de Mary Poppins. Comme pour les autres live-action de Disney, La Petite Sirène devrait comporter les chansons originales de la version de 1989 ainsi que de nouvelles productions signées Alan Menken et Lin-Manuel Miranda. Si l’on ne connaît pas encore le reste du casting, notez que c’est le scénariste du Retour de Mary Poppins et de L’Odyssée de Pi, David Magee, qui s’est vu confier l’écriture du scénario de La Petite Sirène.

Connue pour son passage iconique dans la série Gilmore Girls et ses comédies pour adultes (Spy, La Reine de la fête, Carnage chez les Puppets), elle s’est également fait un nom grâce à des comédies plus grand public (Mes meilleures amies, Les Flingueuses, SOS Fantômes). Cette année, elle s’est retrouvée nommée aux Oscars pour sa performance dans Les Faussaires de Manhattan. De son côté, Disney n’est plus à un succès près. Au cours des 8 mois derniers, la firme américaine a dévoilé coup sur coup Ralph 2.0, Le Retour de Mary Poppins, Dumbo, Penguins, Aladdin et Toy Story 4.

Le fait de puiser dans des oeuvres déjà adaptées est régulièrement critiqué mais cette attitude s’est avérée payante jusque-là. Bien que Dumbo n’ait rapporté "que" 351 millions de dollars au box-office mondial, Cendrillon (543M$), Le Livre de la Jungle (966M$) et La Belle et la Bête (1,2Md$) ont tous été de véritables cartons. Quant à Aladdin, le film de Guy Ritchie que tout le monde voyait déjà flopper, il cumule à l’heure actuelle à 821 millions de dollars de recettes dans le monde ! En attendant une date de sortie pour La Petite Sirène, il ne fait aucun doute que ce projet devrait booster a carrière déjà bien remplie de Melissa McCarthy.

Enola Holmes : Henry Cavill incarnera Sherlock aux côtés de Millie Bobby Brown et Helena Bonham Carter

Posté par wyzman, le 27 juin 2019

Après avoir marqué les esprits en incarnant Superman dans Man Of Steel, Batman v Superman et Justice League, Henry Cavill s’est trouvé un nouveau rôle à la mesure de son talent (et de sa carrure) !

Projet ambitieux

Selon les informations de Deadline, Henry Cavill incarnera Sherlock Holmes dans l’adaptation des Enquêtes d’Enola Holmes de Nancy Springer. C’est la star de Stranger Things, Millie Bobby Brown qui devrait tenir le rôle principal, avec Helena Bonham Carter dans le rôle de sa mère.

Harry Bradbeer a été engagé pour réaliser le film tandis que le scénario est écrit par Jack Thorne, déjà à l’oeuvre sur Wonder. Les Enquêtes d’Enola Holmes, saga littéraire lancée en 2006, est centrée sur Enola, la soeur cadette de Sherlock et Mycroft Holmes. Comme ces derniers, Enola s’avère être une détective particulièrement compétente.

Pour rappel, on retrouvera prochainement Henry Cavill en chasseur de monstres dans The Witcher, la série de Netflix directement adaptée de la saga littéraire polonaise Sorceleur écrite par Andrzej Sapkowski.