2018 août 02 » Le Blog d'Ecran Noir

Eve : Jessica Chastain produira et jouera dans le prochain film de Matthew Newton

Posté par wyzman, le 2 août 2018

Plus productive que jamais, Jessica Chastain a décidé de prendre (plus ou moins) les commandes d'Eve, le prochain film du réalisateur australien Matthew Newton.

Un film fait sur-mesure

Selon les informations recueillies par Deadline, la société de production de Jessica Chastain, Freckle Films, s'est associée à Voltage Pictures pour produire Eve, un film d'action centré sur le rôle-titre, lui-même incarné par l'actrice nommée deux fois aux Oscars. Bien que les détails concernant le script soient encore inconnus, le média américain précise que le scénario sera écrit par son réalisateur, Matthew Newton.

Jessica Chastain et Kelly Carmichael, les fondatrices de Freckle Films, n'ont d'ailleurs pas caché leur excitation au moment d'annoncer ce nouveau projet. "Matthew est merveilleusement apte à façonner des personnages complexes et auxquels on peut s'identifier. Nous sommes fans de son travail et nous sommes ravis de collaborer avec lui et Voltage sur Eve" a déclaré la première. Tout cela avant que la seconde en précise : "Matt Newton a écrit un nouveau personnage merveilleux avec Eve et Jessica Chastain va de nouveau livrer une performance incroyable."

De son côté, le réalisateur de Who Are We Now et From Nowhere est tout aussi impatient à l'idée de commencer à travailler avec l'équipe."J'ai toujours admiré le travail de Jessica Chastain. Alors, quand j'ai écrit Eve, un personnage intelligent, fort et incroyablement compétent, elle a été mon premier choix pour la faire vivre. Je suis humble et ravi de collaborer avec Jessica et Voltage sur le film", a t-il déclaré. Aucune date de début de production n'a été donnée pour le moment mais cela ne saurait tarder.

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Disney ne devrait pas réembaucher James Gunn

Posté par wyzman, le 2 août 2018

Voilà maintenant près de deux semaines que les fans des Gardiens de la Galaxie retiennent leur souffle : après que des blogueurs conservateurs américains ont fait remonter d'anciens tweets de James Gunn, Disney a tout simplement décidé de renvoyer le scénariste. Il ne réalisera pas Les Gardiens de la Galaxie, Vol. 3.

Scandale politique

Lors du dernier Comic-Con, Warner Bros. a tout donné. Côté séries, l'entreprise américaine a joué des coudes pour être le centre d'attention des médias, annonçant l'arrivée prochaine sur The CW de Batwoman, une série centrée sur l'héroïne lesbienne. Et si côté cinéma, le studio a pu compter sur les panels d'Aquaman, Shazam! ou encore Les Animaux fantastiques 2, c'est finalement de Disney dont on a le plus parler. En effet, durant l'événement annuel le plus important des fans de pop culture, le géant de l'entertainment a tout simplement décidé de virer James Gunn, le co-scénariste et réalisateur des deux premiers Gardiens de la Galaxie.

Mais pourquoi cela ? La raison est simple. Des blogueurs conservateurs pro-Trump (dont l'adepte des théories du complot Mike Cernovich) ont fait remonter d'anciens tweets du réalisateur. Ces tweets, particulièrement nauséabondes dataient parfois de 10 ans. The Verge les a compilés pour l'occasion. Sans doute écrits avec un humour loin de faire l'unanimité, on peut lire sur certains : "La meilleure chose à propos d'être violé, c'est quand vous avez fini d'être violé et vous êtes en mode 'Ca sent bon de ne plus être violé !'" ou encore "Je fais une grande adaptation hollywoodienne de L'Arbre généreux avec une fin heureuse - l'arbre repousse et fait une fellation à l'enfant." Plus qu’inappropriés, d'autres tweets du même acabit mentionnaient le Sida, l'Holocauste ou encore le 11 septembre. Bref, des sujets particulièrement sensibles pour l'opinion publique américaine. Et d'autant plus pour Disney, une entreprise bâtie sur le thème de la famille et dont les valeurs morales peuvent différer des autres studios.

Pour certains, Disney a tout simplement été piégé par la droite conservatrice américaine. Après avoir rédigé un billet de blog intitulé "Les 50 super-héros avec lesquels tu aurais le plus envie de baiser", James Gunn avait dû présenter des excuses publiques. Nous étions fin 2012 et le réalisateur avait écrit dans ledit billet qu'il était possible de "transformer" Batwoman en hétérosexuelle et que Batgirl était une fille "facile". L'ayant déjà placé aux commandes Gardiens de la Galaxie, Disney a choisi de croire qu'il avait changé (comme le reste du casting) mais s'est retrouvé malgré tout sous le feu des critiques au cours des deux dernières semaines.

Le casting s'engage

Poussé par les fans et des membres du tournage, les acteurs principaux des Gardiens de la Galaxie (Chris Pratt, Zoe Saldana, Vin Diesel, Dave Bautista, Karen GillanBradley Cooper, Sean Gunn, Michael Rooker et Pom Klementieff) ont rédigé une lettre ouverte appelant Disney à revenir sur sa décision. Disponible sur les réseaux sociaux, la lettre a obtenu plus de 2 millions de likes. A côté, une pétition a été lancée par les internautes. Au moment où nous écrivons ces lignes, celle-ci a recueilli plus de 362.000 signatures. Un joli score qui ne semble pas faire de différence puisque Disney et Marvel semblent bien partis pour camper sur leur position : ne pas réembaucher James Gunn. Un pari risqué dès lors que l'on sait que James Gunn est l'âme des Gardiens de la Galaxie.

C'est en effet lui qui a su insuffler aux personnages de la saga le grain de folie qui les rend si attrayants aux yeux d'un public qui, pour la grande majorité, n'en avait jamais entendus parler avant 2014. Si le casting semble pour le moment uni du côté du réalisateur, les acteurs ont malheureusement les mains liées. En effet, le casting principal est d'ores et déjà sous contrat avec Disney et Marvel pour Les Gardiens de la Galaxie, Vol. 3. Tout manquement à l'appel au moment du début du tournage se solderait pas des poursuites judiciaires aux conséquences désastreuses pour la carrière de chacun et chacune.

La direction ne lâche rien

Selon les informations recueillies par Variety, Disney ne semble pas prêt à revoir sa décision concernant James Gunn. S'il se murmure depuis quelques jours que l'entreprise chercherait un remplaçant au réalisateur, le futur ou la future chanceux.se ne devrait pas être u.e habitué.e du studio. En effet, Jon Favreau (Iron Man), Taika Waititi (Thor: Ragnarok) et les frères Russo (Avengers : Infinity War) sont d'ores et déjà engagés sur d'autres projets et ne pourront pas prendre part aux Gardiens de la Galaxie, Vol. 3 si la phase de production débute bien au cours du premier semestre 2019. De plus, il convient de rappeler que le renvoi de James Gunn a été approuvé par Alan Horn, le président de Walt Disney Studios Entertainment. Une décision soutenue par Bob Iger, le président-directeur général de la Walt Disney Company. Si les porte-paroles n'ont pas souhaité répondre aux questions de Variety, une source proche du studio aurait tout de même déclaré au média : "Je ne vois pas Disney le réembaucher. Ces tweets étaient si horribles et Disney a un standard différent des autres studios."

Bien qu'il ait présenté des excuses publiques, James Gunn se retrouve au beau milieu d'un scandale à un très mauvais moment. Depuis le début du mouvement #MeToo et l'avalanche d'accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles, Hollywood se voit régi par une tolérance zéro. Des personnalités telles que Harvey Weinstein, Kevin Spacey, Terry Richardson, Jeffrey Tambor, Ed Westwick, ou encore Charlie Sheen en savent quelque chose. Ils ont été blacklistés de l'usine à rêves et leurs projets mis de côté. A moins d'un miracle, on voit donc difficilement comment James Gunn pourrait réintégrer l'équipe des Gardiens de la Galaxie ou retrouver du travail chez Disney prochainement...