2018 janvier 13 » Le Blog d'Ecran Noir

Mark Wahlberg « rend » l’argent des reshoots d’All the Money In the World

Posté par wyzman, le 13 janvier 2018

Contrairement à ce que l'on peut dire, certaines procédures vont très vite à Hollywood. C'est en tout cas ce que le scandale autour de Mark Wahlberg laisse à penser.

Des reshoots qui coûtent chers

Plus tôt cette semaine, le journal USA Today a révélé que l'acteur de Deepwater et Traque à Boston aurait touché pas moins de 1,5 million de dollars pour effectuer les reshoots d'All the Money In the World dues à la suppression de Kevin Spacey du montage et à son remplacement par Christopher Plummer. Une somme folle lorsque l'on sait que le re-tournage de ces quelques scènes n'a pas pris plus de 10 jours et que Michelle Williams aurait perçu moins de 1000$.

Moqué par de nombreuses célébrités (Jessica Chastain, Olivia Munn, Amber Tamblyn, etc.), Mark Wahlberg et son équipe ont très rapidement fait marche arrière. Aux Golden Globes de dimanche dernier, les stars s'étaient déjà mobilisées et avaient fièrement apporté leur soutien à Time's Up. Le nouveau mouvement qui veut lutter contre le harcèlement sexuel au travail compte déjà plus de 300 femmes de Hollywood en son sein parmi lesquelles Shonda Rhimes, Gloria Steinem, Reese Witherspoon ou encore Oprah Winfrey.

Marche arrière

Il y a quelques minutes, Mark Wahlberg a ainsi annoncé qu'il reverserait l'intégralité de l'argent perçu pour les reshoots au mouvement Time's Up. Dans un communiqué officiel, il écrit ainsi : "Au cours des derniers jours, ma paie pour les reshoots d'All the Money In the World est devenue un sujet de conversation important. Je soutiens à 100% la lutte pour l'égalité des salaires et je donne 1,5 million de dollars au Fonds de défense juridique Time's Up au nom de Michelle Williams."

L'agence qui le représente, William Morris Endeavor, versera également 500.000$ à Time's Up. Un représentant de WME ajoute : "La conversation actuelle est un rappel que ceux d'entre nous dans une position d'influence ont la responsabilité de lutter contre les inégalités, y compris l'écart salarial entre les sexes."

Si ce geste est avant tout symbolique, il permet de rappeler que Mark Wahlberg fait régulièrement partie des trois acteurs les mieux payés au monde et qu'il aurait touché pas moins de 68 millions de dollars l'an dernier selon Forbes. En outre, le reversement de ses gains permet à Mark Wahlberg permet de déplacer la conversation. En effet, depuis quelques jours, il se murmure que le contrat de l'acteur incluait un droit de regard sur le choix des autres acteurs et qu'il aurait demandé une hausse de salaire pour que les reshoots puissent se faire avec Christopher Plummer, acteur dont il ne serait pas particulièrement fan.

Tarantino choisit DiCaprio

Posté par vincy, le 13 janvier 2018

Finalement ce sera Leo. Brad Pitt et Tom Cruise peuvent aller choisir un autre rôle. Quentin Tarantino a jeté son dévolu sur Leonardo DiCaprio pour incarner un acteur vieillissant et au chômage dans son prochain film sur Charles Manson. Margot Robbie est toujours en tête de liste pour jouer le personnage de Sharon Tate.

Ce sera le premier film de la star depuis The Revenant qui lui a valu l'Oscar du meilleur acteur et le deuxième film avec Quentin Tarantino depuis Django Unchained en 2012.

Le cinéaste cherche désormais à convaincre Al Pacino d'être au casting de ce film, qui sera le premier Tarantino sous bannière Sony depuis que celui-ci a abandonné son producteur-distributeur historique Weinstein (pour les raisons que l'on sait).

Le tournage doit commencer cet été pour une sortie prévue le 9 août 2019, jour du 50e anniversaire du carnage meurtrier causé par Manson et qui tua l'actrice Sharon Tate, épouse alors de Roman Polanski.

Ce ne sera pas un biopic ou une reconstruction historique mais plutôt une interprétation de l'époque et des faits.

Leonardo DiCaprio, qui n'a rien tourné depuis 2015, est toujours engagé sur deux autres films: Killers of the Flower Moon de Martin Scorsese, avec qui il prévoit aussi un biopic sur Theodore Roosevelt, et The Black Hand.