Nicole Kidman fêtera le Noël du Printemps

Posté par vincy, le 3 novembre 2017

nicole kidmanMardi 7 novembre à 17 heures, il risque d'y avoir foule sur les Grands boulevards. En effet, Nicole Kidman, à l'affiche cette semaine de Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos, inaugurera les vitrines de Noël du grand magasin Printemps, l'éternel rival des Galeries Lafayette. Il est rare qu'une star internationale se prête au jeu, et on n'ose pas demander le montant du cachet pour ce "ménage".

Le Printemps sera cette année sous le signe de "Noël, l'extraordinaire voyage des cadeaux" avec six univers "sponsorisés" par des partenaires. Les Grands magasins du boulevard Haussmann accueillent chaque année sur leurs trottoirs plus de 10 millions de curieux fidèles aux léchages de vitrines événementielles pour les Fêtes.

Une heure plus tard, le grand rival, les Galeries Lafayette, se la jouera moins glam mais plus rock avec l'inauguration de "Spectacular Spectacular", l'illumination du mythique sapin sous la Coupole et un showcase de Beth Ditto. Quant à Lily Rose Depp elle aura l'honneur d'illuminer les Champs-Elysées le 22 novembre à 18h45.

Mon premier festival 2017 couronne Agatha, ma voisine détective

Posté par MpM, le 3 novembre 2017

Comme tout festival qui se respecte, Mon premier festival s'est achevé par la proclamation du palmarès lors d'une séance de clôture placée sous le parrainage du grand Jacques Tati. Le jeune jury constitué d’enfants de 7 à 11 ans a choisi de récompenser Agatha, ma voisine détective, film d’animation de Karla von Bengtson (distribué par Les Films du Préau, sortie nationale le 7 février 2018).

Le choix du public s'est lui porté sur Belle et Sébastien 3 : l e dernier chapitre, de Clovis Cornillac (distribué par Gaumont, sortie nationale le 14 février 2018). Certains jeunes cinéphiles auraient préféré voir triompher La Révolte des jouets, le très beau programme de courts métrages d'Hermina Tyrlova et Bretislav Pojar :  ils ont donc découvert en même temps les joies et les déceptions de la démocratie.

Cette 13e édition s'est ensuite achevée par un ciné-concert inédit créé par le groupe Diallèle pour le film de Jacques Tati, Jour de fête. Une musique résolument rock (batterie et guitare électrique en tête) qui cohabite très finement avec le son réel et les voix du film, surtout celle de Tati, que les musiciens voulaient à tout prix préserver. Les compositions de Diallèle se marient à la perfection avec les séquences les plus rythmées, notamment les scènes d'exposition et la tournée-express de la fin, et font souffler sur le film un vent de modernité bienvenu. Ainsi transfiguré en opéra-rock survitaminé, Jour de fête a conclu avec panache cette semaine consacrée à l'amour et à la découverte de tous les cinémas.