2017 août 16 » Le Blog d'Ecran Noir

Jean-Jacques Annaud, Patrick Dempsey, Ben Schnetzer embarquent pour La Vérité sur l’affaire Harry Quebert

Posté par wyzman, le 16 août 2017

La nouvelle est tombée il y a quelques heures : le roman de Joêl Dicker La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera prochainement adapté pour la télévision, par la société de production MGM. Accompagnés de Damon Wayans Jr et Virginia Madsen, les deux acteurs de Grey's Anatomy et La Voleuse de livres interpréteront les rôles-titres de cette mini-série événement de 10 épisodes.

Produite par MGM, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert sera diffusée sur Epix, la chaîne câblée fraîchement rachetée pour la somme d'un milliard de dollars par la société qui nous amenés les récents Everything, Everything et How to Be Single. Tous les épisodes de la série La Vérité sur l'affaire Harry Quebert seront réalisés par Jean-Jacques Annaud, le cinéaste français auteur du Dernier Loup et de L'Amant.

Pour rappel, La Vérité sur l'affaire Harry Quebert est un roman policier publié en 2012 et lauréat du grand prix du roman de l'Académie. A la fin de l'été 1975, l'adolescente Nola Kellergan disparaît d'un village du New Hampshire. Par la suite, une vieille dame ayant vu un homme poursuivre l'adolescente jusque dans la forêt est tuée. En 2008, un jeune auteur tente de trouver l'inspiration auprès de son vieil ami écrivain Harry Quebert dans le New Hampshire. De retour à New York, le jeune Marcus Goldman est alerté : Harry a été arrêté par la police après que le corps de Nola a été retrouvé dans le jardin de son ami.

Locarno 2017 : Wang Bing et Mrs. Fang remportent le Léopard d’or

Posté par wyzman, le 16 août 2017

Présidé par Olivier Assayas, le jury du 70e Festival de Locarno (Suisse). Accompagné de Miguel Gomes, Jean-Stéphane Bron, Christos Konstantakopoulos et Birgit Minichmayr, le réalisateur de Sils Maria et Personal Shopper a attribué le Léopard d'or à Mrs. Fang de Wang Bing. Ce film documentaire chinois suit Fang Xiuying, une septuagénaire en fin de vie atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Dans le reste du palmarès, on note que le prix du jury est allé à Les Bonnes manières (As Boas Maneiras) de Marco Dutras et Juliana Rojas, le Léopard de la meilleure réalisation à F. J. Ossang pour 9 doigts, le prix de la meilleure interprétation féminine à Isabelle Huppert pour Madame Hyde et son penchant masculin à Elliott Crosset Hove pour Vinterbrodre.

6 événements de la rentrée à ne pas rater: Goscinny, Astérix et le cinéma

Posté par vincy, le 16 août 2017

Exposition Goscinny et le cinéma
4 octobre 2017 - 4 mars 2018
Cinémathèque française (Paris)

On devine déjà que cette expo pluridisciplinaire sera un carto(o)n. Pour les 40 ans de la disparition du plus génial des scénaristes de BD français, la Cinémathèque a décidé de relier 9e art et 7e art. Et en bonus, le 19 octobre, un nouvel Astérix (Astérix et la Transitalique) va inonder les librairies du monde entier (5 millions d'exemplaires prévus pour le premier tirage international).

"Je crois qu’il faut écrire pour la bande-dessinée comme il faut écrire pour le cinéma" expliquait René Goscinny. Pas étonnant qu'Astérix, Lucky Luke, Le Petit Nicolas aient connu d'immenses succès dans les salles, une fois adapté. Pas surprenant non plus que le cinéma soit souvent invité sous forme de clins d'œil ou de références explicites dans les cases de ses BD. Avec tout Lucky Luke John Ford n'est jamais loin et avec Astérix et Obélix on a une version bien gauloise de Laurel et Hardy, etc...

Outre l'expo très attendue, la Cinémathèque proposera un cycle de films: Lucky Luke et le Western, Cléopâtre vue par le cinéma, Le Viager, seul scénario écrit pour le cinéma par l'auteur, les adaptations de ses BD pour le jeune public... Des ateliers, des conférences (dont un dialogue avec Alain Chabat) et même une exposition au Musée d'art et d'histoire du judaïsme"René Goscinny - Au-delà du rire", qui débutera le 27 septembre et portera sur un regard plus "politique" de son œuvre.

Enfin, le catalogue comprendra des essais sur l'art de la parodie des genres les plus populaires (burlesque, péplum, western) et des focus sous forme de fiches pour les films les plus importants, des entretiens inédits avec Albert Uderzo, Alain Chabat et Patrice Leconte, un texte sur l'histoire des Studio Idefix et un éclairage sur la fabrication d'un dessin animé. En bonus, le livre réunit pour la première fois les BD scénarisées par Goscinny et dessinées par ses amis du magazine Pilote sur le thème du cinéma, soit Jean Giraud, Alexis, North et Mulatier.