2016 mai 30 » Le Blog d'Ecran Noir

Charles Tesson nommé Président de la Commission des Aides au Cinémas du Monde

Posté par vincy, le 30 mai 2016

Frédérique Bredin, Présidente du CNC, et Bruno Foucher, Président de l'Institut français, ont nommé Charles Tesson comme nouveau Président de la commission des aides aux cinémas du monde. Il succède au cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako. Le délégué général de la Semaine de la critique au festival de Cannes et auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, prend ainsi la tête d’une commission "qui est le symbole du rapport particulier qu’entretient le cinéma français avec les auteurs du monde entier, dans le cadre d’une politique volontariste de promotion de la diversité culturelle."

L’aide aux cinémas du monde (ACM), cogérée par le CNC et l’Institut français, est une aide sélective aux films de long métrage réalisés par des cinéastes de toutes nationalités, dans le cadre d‘une coproduction avec la France. Créée en 2012, elle a d’ores et déjà permis de soutenir 208 films de 72 nationalités différentes, dont Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan (Palme d’Or à Cannes en 2014), The Lunchbox de Ritesh Batra, Le procès de Viviane Amsalem de Ronit et Shlomi Elkabetz, Mustang de Deniz Gamze Ergüven (nommé à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 2016 et César du meilleur premier film), The Lobster de Yorgos Lanthimos (Prix du jury à Cannes 2015), Ixcanul de Jayro Bustamante (Ours d’Argent à Berlin en 2015) et Les délices de Tokyo de Naomi Kawase. On peut aussi y ajouter les films de Nanni Moretti, Carlos Reygadas, Amat Escalante, et quelques films récemment sélectionnés à Cannes comme Cristi Puiu (Sieranevada), Mohamed Diab (Clash), Davy Chou (Diamond Island), Boo Junfeng (The Apprentice), Bogdan Mirica (Dogs), Pablo Larrain (Neruda) et Shahrbanoo Sadat (Wolf and Sheep). Au total, 12 films étaient présents dans les différentes sélections du festival de Cannes en 2016.

78 films soutenus par l’ACM (soit plus de la moitié des films tournés à ce jour) ont été sélectionnés dans l’un des trois festivals internationaux les plus prestigieux (Cannes, Berlin, Venise).

La commission siège en deux collèges, l’un ouvert aux premiers et seconds films, l’autre aux projets portés par des réalisateurs confirmés. L’examen des projets s’organise en plusieurs étapes : comité de lecture, commission plénière, comité de chiffrage et décision des présidents du CNC et de l’Institut français. Le budget total de l’aide s’élève, en 2015, à 6 millions d’euros (maximum: 250000 euros par film). Chaque année, 4 sessions sont organisées et une cinquantaine de projets ainsi soutenus.

La prochaine session aura lieu mi-juillet.

Une adaptation 100% japonaise pour Fullmetal Alchemist

Posté par vincy, le 30 mai 2016

Alors la version en prises de vues réelles de Ghost in the Shell est désormais entré en post-production et que celle d'Akira est toujours en développement, le manga Fullmetal Alchemist va être transposé au cinéma pour une sortie prévue en 2017.

Le réalisateur Fumihiko Sori (Ping Pong, et producteur d'Appleseed) s'apprête à tourner cette adaptation, composée d'un casting entièrement japonais. Le cinéaste souhaite que son film soit le plus fidèle au manga d'origine. L'histoire se déroulera en Europe et le tournage aurait lieu tout l'été en Italie.

Le manga prend place dans un pays imaginaire, Amestris, pays où l'Alchimie est élevée au rang de science universelle, qui mixe la culture allemande et l'époque de la révolution industrielle britannique. Deux frères, Edward et Alphonse Elric parcourent le monde à la recherche de la légendaire pierre philosophale dans le but de retrouver leurs corps. Car, en voulant faire revenir leur mère décédée à la vie, ils bravent la loi qui interdit formellement la transmutation humaine: Edward y perd sa jambe gauche et Alphonse perd son corps tout entier. Et pour couronner le tour, Ed sacrifiera son bras droit en scellant l'âme de son petit frère Alphonse dans une armure. Edward décide alors de s'engager dans l'armée à l'âge de 12 ans en tant qu'Alchimiste d'État, réussit l'examen haut la main et obtient son nom d'alchimiste, le Fullmetal Alchemist.

Best-seller mondial, le manga, 27 volumes parus en 2002 et 2010, a déjà été adapté en deux séries animés et deux longs métrages animés.

Le rôle principal d'Edouard Elric sera incarné par la star de la J-POP Ryosuke Yamada (qui a aussi été la tête d'affiche de Assassination Classroom). Il sera entouré de Dean Fujioka (Roy Mustang), Tsubasa Honda (Winry Rockbell), Ryûta Satô (Maes Hughes), Yasuko Matsuyuki (Lust), Kanata Hong (Envy), Shinji Uchiyama (Gluttony), Yo Oizumi (Shou Tucker), Fumiyo Kohinata (Général Hakuro), Misako Renbutsu (Riza Hawkeye), Natsuna (Maria Ross), Natsuki Harada (Gracia Hughes), Jun Kunimura (Doctor Marco) et Kenjiro Ishimaru (Père Cornello).

Warner Bros Japan qui distribuera le film vient de lancer le site internet et les comptes de réseaux sociaux.