2016 mai 06 » Le Blog d'Ecran Noir

Edito: La caravane et les migrants

Posté par redaction, le 6 mai 2016

Dernier week-end avant Cannes (et ironiquement notre une est sur le Lion d'or de Venise, comme une manière de boucler le cycle 2015). L'équipe du festival est déjà sur la Croisette. Les premiers accrédités vont arriver ce week-end. Mais le gros de la migration se fera mardi et mercredi. Une caravane migratoire qui fait chaque année le même trajet, qu'importe s'il pleut ou si le soleil est au rendez-vous.

Cannes est un fantasme de cinéphile: orgie de films matin midi et soir, une grande bouffe (et on en redemande) de cinéma ; fêtes à gogo pour dormir le moins possible et tels des marathoniens mettre notre corps à rude épreuve (et se dire "we dit it!") ; métabolisme défié avec peu de nourriture, beaucoup d'alcool, trop de visages à qui dire bonjour, gérer un planning inhumain ; etc...

Pour nous ce sera notre vingtième voyage. 20 Cannes dans les pattes. On espère encore découvrir des films qui nous marqueront, on rêve toujours de vous enthousiasmer avec les films qui nous plairont, et on saura une fois de plus que c'était "the place to be". En avion, en train, en voiture, on se délocalise chaque année vers la Riviera française, persuadés, à raison, que le meilleur du 7e art nous y donne rendez-vous. Un rendez-vous speed, orgasmique, intense, dont les rares séquelles sont un mal de dos pénible et une fatigue réjouissante.

Le carré d’as du prochain film d’Arnaud Desplechin

Posté par vincy, le 6 mai 2016

arnaud desplechinSelon nos informations, Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg, Louis Garrel et le fidèle Mathieu Amalric seront au générique du prochain film d'Arnaud Desplechin, dont le titre provisoire est Le fantôme d'Ismaël. La confirmation du casting et du titre devraient avoir lieu dans les prochains jours au Marché du film de Cannes. Wild Bunch distribuera le film.

Desplechin filmera son 11e long métrage en juillet et août, dans sa région natale de Roubaix, un an après Trois souvenirs de ma jeunesse, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et César du meilleur réalisateur. Ce drame psychologique est l'histoire d'un réalisateur, Ismaël, tourmenté quand il retrouve son amour de jeunesse à la veille d'un tournage.

Si on n'en sait pas beaucoup plus sur cette production Why Not, le film devrait être un des titres les plus sollicités à Cannes (où Cotillard est deux fois en compétition, avec Mal de Pierres de Nicole Garcia et Juste la fin du monde de Xavier Dolan).

Assurément, le producteur misera sur une avant-première mondiale l'année prochaine sur la Croisette. Palme d'or l'an dernier avec Dheepan, Why Not présente quatre films à Cannes cette année: Baccalauréat de Cristian Mungiu et Moi, Daniel Blake de Ken Loach, tous deux en compétition, La tortue rouge de Michael Dudok de Wit à Un certain regard et Blood Father de Jean-François Richet hors compétition.