2016 janvier 25 » Le Blog d'Ecran Noir

Marjane Satrapi a choisi son casting pour L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa

Posté par vincy, le 25 janvier 2016

Si on savait déjà que le fameux Fakir du romancier Romain Puértolas serait incarné par la star bollywoodienne Dhanush (lire notre article du 20 mai 2015), on ignorait qui pourrait être les autres personnages dans l'adaptation du best-seller réalisée par Marjane Satrapi. Il était temps des les annoncer puisque TF1 International doit commencer les pré-ventes au prochain marché du film de Berlin.

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa aura donc à son générique Uma Thurman (qu'on ne présente plus malgré sa destruction plastique du visage, et qui, on imagine, devrait jouer le personnage de la star de cinéma; dans le livre le Fakir rencontre Sophie Marceau à Rome), Alexandra Daddario (San Andreas, la saison 1 de True Detective et la dernière saison de American Horror Story), Barkhad Abdi (nommé à l'Oscar pour Capitaine Phillips et bientôt à l'affiche de Opération Eye in the Sky de Gavin Hood), Laurent Lafitte (de la Comédie française), Gemma Arterton (Tamara Drewe, Gemma Bovery, The Voices - de Marjane Satrapi -, Prince of Persia), Abel Jafri (Dans la tourmente, Timbuktu) et Seema Biswas (La reine des bandits).

Produit par Brio films, Vamonos Films, Little Red Car (Inde) et Paco Cinematografica (Italie), le film devrait séduire les distributeurs du monde entier puisque le roman a été traduit dans plus de 35 langues. Le scénario est co-écrit par le romancier, le producteur Luc Bossi et Jon Goldman (réalisateur de courts métrages, et notamment Diplomacy primé 8 fois dans le monde).

Le film doit se tourner cette année pour une sortie en 2017.

Jennifer Lawrence en espionne de la CIA et maîtresse de Fidel Castro

Posté par cynthia, le 25 janvier 2016

jennifer lawrence american hustleNommée à l'Oscar de la meilleure actrice pour la quatrième fois de sa carrière, Jennifer Lawrence incarnera prochainement à l'écran Marita Lorenz, ex-compagne de Fidel Castro, qui aurait été engagée par la CIA en 1960 afin d'empoisonner l'ancien président cubain. Elle avait témoigné devant le Congrès lors de l'enquête parlementaire sur l'assassinat de JFK, faisant sensation lorsqu'elle a évoqué un complot mêlant la CIA, des complices cubains et Lee Harver Osswald.

Le producteur québécois André Rouleau (Starbuck, Le magasin des suicides) a ce projet en tête depuis 2013. Il coproduira Marita pour Sony avec Scott Mednick, Matt Tolmach, et Jennifer Lawrence herself! Après une dure bataille aux enchères entre studios, Sony a acquis les droits sur la vie de Marita Lorenz et a le synopsis de Eric Warren Singer (American Bluff).  Il s'est librement inspiré de l'autobiographie de Lorenz, Marita: One Woman's Extraordinary Tale of Love and Espionage front Castro to Kennedy (Marita, Robert Laffont, 1994), ainsi que d'une deuxième livre de Mémoires qu'elle a écrit, Lieber Fidel - Mein Leben, meine Liebe, mein Verrat (Cher Fidel, Archipel, 2001).

Marita Lorenz, née en 1939 en Allemagne, a été envoyée au camps de concentration de Bergen-Belsen durant la guerre. Une fois libérée, elle voyage dans le monde entier avec son père, qui travaillait dans la marine. En 1959, elle fait escale à Cuba, et se fait remarquée par Fidel Castro qui en tombe amoureux. Elle y reste plusieurs mois, tombe enceinte, mais, sous la pression, doit avorter. Elle rejoint alors les activistes de l'opposition en Floride. En 1960, missionnée pour empoisonner Castro, elle revient sur l'ile mais refuse de tuer son amant. Son histoire reste remplit de mystères et de faits non vérifiés.

Même si le film n'a toujours pas de réalisateur, sa sortie est prévue pour l'année prochaine.

D'ici là Jennifer Lawrence sera à l'affiche de X-Men: Apocalypse, de Passengers, face à Chris Pratt, et des prochains films de Darren Aronofsky et de Steven Spielberg (It's What I Do).