2014 juillet » Le Blog d'Ecran Noir

Après Ray Charles, Jamie Foxx veut incarner Mike Tyson

Posté par vincy, le 31 juillet 2014

En incarnant Ray Charles, il avait gagné un Oscar. Jamie Foxx est prêt à endosser un deuxième personnage mythique de l'Amérique contemporaine : Mike Tyson. La boxe et Hollywood c'est une grande histoire d'amour. Raging Bull, Rocky, Million Dollar Baby, Cinderella Man, Ali, Nous avons gagné ce soir, Marqué par la haine, La dernière chance, The Fighter... tous les acteurs rêvent d'un rôle de boxeur.

Jamie Foxx est donc prêt à monter sur le ring selon les informations de Variety pour un biopic écrit par Terence Winter (Broadwalk Empire, Le Loup de Wall Street).

Pour l'instant, le comédien porte le projet à bout de bras, sans studio derrière lui. Nul ne doute qu'avec un film autour d'une légende des années 80/90, à la fois champion exceptionnel et personnalité controversée, violeur condamné à six ans de prison et homme dévasté par la mort de sa fille, devrait intéresser Hollywood. Aujourd'hui, il fait des One Man Show, a publié ses Mémoires, passe au cinéma dans quelques caméos.

Jamie Foxx, récemment à l'affiche du deuxième Amazing Spider-Man en Electro, sera dans les salles avec Horrible Bosses 2 en novembre et l'adaptation de la comédie musicale Annie pour les fêtes.

Locarno 2014: Giannini, Léaud et Polanski à l’honneur

Posté par vincy, le 30 juillet 2014

Comme chaque année, le Festival de Locarno s'offre une multitude de stars... mais pas forcément attachées à des films en sélection. La compétition pointue du Festival ne permet généralement pas un tapis rouge prestigieux. Pour y remédier, Locarno multiplie donc les hommages.

On savait déjà que Juliette Binoche (Excellence Award Moët & Chandon), Armin Mueller-Stahl (Lifetime Achievement Award - Parmigiani) et Mia Farrow (Leopard Club Award) allaient venir récupérer un trophée. Qu'Agnès Varda et Victor Erice (Léopard d'honneur), Nansun Shi (prix Raimondo Rezzonico) et le créateur de la Steadicam®, Garrett Brown (prix Vision) seraient honorés.

Le 67e Festival de Locarno (6-16 août) a décidé d'ajouter trois noms à sa liste.

L’acteur et réalisateur italien Giancarlo Giannini sera l’un des invités d’honneur de la rétrospective Titanus et recevra un Excellence Award Moët & Chandon. Après plusieurs succès au théâtre sous la direction de Zeffirelli et à la télévision, Giancarlo Giannini fait ses débuts au cinéma en 1965 avec I criminali della metropoli de Gino Mangini. Il a joué devant les caméras de Luchino Visconti, Mario Monicelli, Dino Risi, Alberto Lattuada, Rainer Werner Fassbinder et Martin Scorsese. Le public international l'a surtout croisé dans des films comme Les vendanges de feu, Hannibal et Casino Royale.

Autre acteur honoré, Jean-Pierre Léaud. Le "double" de François Truffaut recevra un prix pour l'ensemble de sa carrière, qui a traversé la nouvelle vague mais aussi le cinéma le plus en marge du cinéma français. Les Quatre Cents Coups, L'Amour en fuite (1979), Masculin féminin de Jean-Luc Godard qui lui valu un prix d'interprétation à Berlin, mais aussi les films de Philippe Garrel, Jean Eustache (La maman et la putain), Jerzy Skolimowski, Bernardo Bertolucci (Le dernier Tango à Paris), Pasolini, Jacques Rivette, Luc Moullet, Pupi Avati, Benoît Jacquot, Agnès Varda, Raoul Ruiz, Josiane Balasko, Bertrand Blier, Bertrand Bonello, Olivier Assayas, Tsai Ming-liang, Noémie Lvovsky et surtout Aki Kaurismäki (Le Havre, La vie de Bohême-.

Enfin, last but not least, Roman Polanski va se risque de nouveau en Suisse. Après sa mésaventure au Festival de Zurich (où il avait été contraint de ne pas bouger du territoire suite à uen réclamation judiciaire américaine), le cinéaste, qui prépare la mise en scène du Bal des Vampires au Théâtre Mogador et son film sur l'affaire Dreyfus, va venir faire une Leçon de cinéma le 15 août. Il recevra simultanément un prix spécial. Carlo Chatrian, Directeur artistique du Festival, est enthousiaste : “Je suis particulièrement fier que Polanski ait accepté de participer aux initiatives de formation du Festival. Car le cinéma est aussi une transmission de savoirs: aux grands maîtres nous ne demandons pas des leçons qui tombent du ciel, mais un partage d’expériences. Je suis certain que la rencontre avec un cinéaste qui refuse tout dogmatisme constituera l’un des moments les plus forts de ces dernières éditions.

Comic Con 2014: 8 événements qu’il ne fallait pas rater

Posté par cynthia, le 29 juillet 2014

Le Comic-Con de San Diego vient de s'achever après avoir fait vibrer les fans. l'événement BD est de plus en plus la rampe de lancement de blockbusters hollywoodiens (SF, super héros, fantasy) devenant un Festival spécialisé à part entière, avec ses stars et ses révélations.

Retour sur les nouveautés de cet événement.

Qu'est-ce que la Comic-con de San Diego?

Si vous ne savez pas ce qu'est le Comic-Con de San Diego c'est que soit vous avez été kidnappé par des Aliens il y a 60 ans puis relâchez aujourd'hui, soit vous vivez dans une grotte isolée en Islande... mais bon au cas où voici une petite explication de cette événement exceptionnel.

Le Comic-Con de San Diego, en Californie, est l'une des manifestations les plus importantes consacrées aux bd, mangas et comics et à leurs divers produits dérivés. Du 23 au 27 juillet, il vient de rassembler plus de 150 000 visiteurs (certains estiment même 200 000). Depuis sa fondation par Shel Dorf en 1970, présentant à l'origine essentiellement des bandes dessinées, le Comic-Con s'est élargi au fil des années pour s'ouvrir à une frange plus large allant des séries TV, aux films en passant par les cartoons.  Il n'est donc pas étonnant de croiser Benedict Cumberbatch au détour du même couloir que Daniel Radcliffe (qui cette année a troqué sa tenue de Quidditch pour le costume de Spiderman à l'occasion de la Comic-Con).

Vous l'avez compris, les styles et les goûts se mélangent. Super-héros, dragons, rebelles et autres seigneurs d'un autre temps, cette année, la Comic- Con a une nouvelle fois tapé fort. Attention risque de spoilers!

wonder woman dans batman vs superman1) Batman et Xena...euh Wonder Woman pardon

La Comic-Con a dévoilée les toutes premières images de Ben Affleck en Batman, dans Batman vs Superman: Dawn of justice. Si les fans sceptiques ont été quelque peu rassurés sur le choix de l'acteur, cela fut l'effet inverse pour son acolyte Wonder Woman. L'apparition de Gal Gadot en Wonder Woman a créé beaucoup d'émoi. Et pour cause... bye bye le short étoilé et le lasso, cette nouvelle héroïne est sanglée dans une tenue de cuir et porte une épée en mode Xena (photo) qui part à l'assaut du trône de fer. Pourtant c'est bien dans Batman vs Superman qu'elle apparaîtra et non dans la suite de 300. Et même si on est perplexe, elle rejoint tout de même Ben Affleck (Batman), Henry Cavill (Superman) et Amy Adams (Loïs Lane) dans un casting qui doit viser le milliard de dollars de recettes en 2016. Patience.

2) Les nouveaux personnages de Game of Thrones

On ne sait pas combien de temps ils vont survivre mais en tout cas les nouveaux acteurs, fraîchement débarqués dans la série la plus regardée et buzzée du moment, Game of Thrones, se sont dévoilés le temps d'une vidéo sur le net. Très excités, ils se sont présentés auprès de leur fans en décrivant quel personnage ils allaient interpréter. C'est ainsi que nous découvrons la famille d'Oberyn Martell (légèrement cabossé durant la saison 4) composée de son frère et de plusieurs de ses filles. Côté Tagaryen, on découvre un nouvel esclave aux côtés de la belle Khalessi.

Ont-ils signé pour plusieurs saisons ou vont-ils nous quitter aussi vite qu'ils sont arrivés? George R.R. Martin adore tuer ses héros après tout. Affaire à suivre...

3) L'arrivée en trombe de l'équipe d'Avengers

Si vous étiez d'une humeur maussade, il fallait passer du côté Avengers pour avoir le moral. L'équipe (presque) au grand complet et venue présentée les premières images d' Avengers 2: Age of Ultron (prévu en salles au printemps 2015) est arrivée avec classe et en chanson sur un tube de Mickael Jackson. Robert Downey Jr a ouvert le bal avec un pas de danse dont lui seul à le secret, suivit de très près par Jeremy Renner, Samuel L Jackson, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Cobie Smulders et Chris Evans qui a agité son joli popotin à la joie de l'assemblée. Mais l'événement de ce jour (non ce n'était pas l'absence remarquée de Scarlett Johansson, immobilisée pour cause de grossesse) était sans nul doute la présentation des deux nouveaux membres de l'équipe Aaron-Taylor Johnson et Elizabeth Olsen.

Les deux acteurs, mariés dans la dernière version de Godzilla, incarnent ici des frères et sœurs aux pouvoirs dévastateurs. "Nous jouons un frère et sa sœur et […] nous avons essayé de changer notre dynamique par rapport à celle que nous avions dans Godzilla, où nous étions mari et femme" confie l'acteur Aaron-Taylor Johnson. On ne sait pas encore si l'alchimie sera aussi fulgurante qu'elle a été bien promue, mais une chose est sûre ces deux personnages sont autant attendus au tournant que les deux qui vont suivre...

4) Un calendrier chargé pour Marvel

Disney et Marvel ont fait une OPA sur le calendrier des sorties en salles des 5 prochaines années.

On savait déjà certaines de ces dates. En 2015, The Avengers: Age of Ultron est prévu pour le 1er mai et Ant-Man pour le 17 juillet. En 2016, Captain America 3 débarque le 6 mai et Doctor Strange le 8 juillet. En 2017, un Marvel surprise sera dans les salles le 5 mai (on pense évidemment à Iron Man 4), la suite des Gardiens de la Galaxie le 27 juillet et un autre film pour l'instant inconnu le 3 novembre. A priori Thor 3 tient la corde. Marvel a également bloqué le 6 juillet 2018 et le 2 novembre 2018 ainsi que le 3 mai 2019. Un spin-off avec la Veuve noire, un troisième Avengers, un quatrième Captain America, une suite à Doctor Strange ou AnMan (en fonction de leur box office) sont envisageables/interchangeables.

Pendant ce temps Sony a décalé Spider-Man 3 de deux ans (désormais calé à 2018) et a remplacé son créneau de 2016 (le 10 juin) par Uncharted, l'adaptation du jeu vidéo avec comme héros Nathan Drake. Sony en profite aussi pour développer la franchise Spider-Man avec deux spin-off: Venom et Sinister Six, déjà calé au 11 novembre 2016.

5) Hunger Games 3: La Révolte Partie 1 se dévoile légèrement

La première bande annonce de Hunger Games - La révolte Partie 1 a été révélé à San Diego (quand on vous dit que c'est l'événement de l'année). On y retrouve Jennifer Lawrence en une Katniss plus dévastée que jamais qui va devoir mener la révolte à son apogée. Pas de trace de Peeta (chers compatriotes lecteurs vous savez pourquoi) mais nous retrouvons le tristement regretté Philip Seymour Hoffman dans un de ses derniers rôles, ainsi que Natalie Dormer (The Tudors, Game Of Thrones) dans le rôle de Margaery Tyrell, et Julianne Moore récemment récompensée à Cannes.

6) Mad Max, la nouvelle version

Courses endiablées dans le désert, explosions et machines futuristes alimentent le remake de Mad Max: Fury Road, dont la sortie est prévue en 2015. Là encore, la bande annonce a été révélée lors du Comic-Con. Tom Hardy et Charlize Theron feront-ils oublier le duo Mel Gibson/Tina Turner? Réponse en suspend. Mais ça déménage...

7) Mais qui va mourir dans Les Simpsons?

C'est le stress du mois, de l'année et même du siècle pour des millions de fans à travers le monde. L'équipe de la série la plus connue à travers le monde, Les Simpsons, est venue présenter la prochaine saison... et quelle saison! Les scénaristes ont révélé qu'un personnage allait mourir. Comble du comble, ils ont laissé en émois les fans avec un teaser dévoilant un Homer Simpson souffrant. Le papa le plus chou et drôle de la TV va-t-il tirer sa révérence? Préparons nos mouchoirs mais en attendant on se ronge les ongles jusqu'au sang! On parie plutôt pour un rôle secondaire, genre le voisin ou un pilier de bar.

8) et la cerise sur le gâteau : Interstellar

Christopher Nolan et Matthew McConaughey sont venus présentés un teaser inédit d'Interstellar et dialoguer avec les fans. Là nous n'aurons besoin d'attendre que novembre pour découvrir le film.

Comic Con 2014: Hayao Miyazaki entre au Hall of Fame

Posté par vincy, le 28 juillet 2014

hayao miyazakiC'est sans doute là qu'on attendait le moins la présence d'un immense cinéaste au Comic Con. Car on a pris l'habitude de voir les studios organiser les conférences avec Spielberg, Lucas, Nolan, Snyder, Singer... La plus grande manifestation américaine dédiée au 9ème art est devenue en quelques années le rendez-vous incontournable du cinéma et du jeu vidéo. Le triomphe au box office des adaptations de Marvel et DC Comics ont conduit le Comic Con de San Diego à devenir LE festival des blockbusters hollywoodiens dès lors qu'il s'agit de super-héros, de science-fiction ou de fantasy. Il lance les bande annonce des films de fin d'année, fait venir les stars de Los Angeles, qui ne sont qu'à une heure de jet privé, et allume les fans avec extraits et révélations sur les prochains films du genre des années suivantes.

Il restait un domaine où l'audiovisuel et le ludique n'avait pas vraiment leur place : les prix Will Eisner, les Oscars de la BD, décernés chaque année lors de la manifestation. Bien sûr, parmi les primés on trouve toujours un lien avec le 7ème art.

Mais le Hall of Fame, le Temple des célébrités, est plutôt dédié aux géants de la BD, du Comics et du Manga. Ironiquement, cette année, un cinéaste entre dans ce Hall of Fame. Choisi par le public qui plus est. Hayao Miyazaki, avant de réaliser ses films légendaires, était un mangaka. Il a commencé à dessiné à l'adolescence avant de dessiner les images clés des films du studio Toei, ces plans qui permettent le mouvement et la fluidité des scènes. Parallèlement, il écrit plusieurs livres : Le peuple du désert, Le voyage de Shuna, L'âge des bateaux volants, Diner dans les airs et bien entendu le roman graphique fondateur de son oeuvre Nausicaä de la vallée du vent, publié en 7 tomes entre 1982 et 1994, devenu classique du cinéma d'animation en 1984.

C'est donc en tant que mangaka que Miyazaki entre au panthéon du9ème art "américain". Si ce n'est pas la première fois qu'un auteur étranger y entre (Jean Giraud alias Moebius y est depuis 1998, Hergé depuis 2003, Goscinny et Uderzo et Hugo Pratt depuis 2005, Katushiro Otomo depuis deux ans...), c'est bien inédit d'y voir un homme de cinéma. Mais le réalisateur, l'auteur et le dessinateur Miyazaki sont indissociables. En ce sens c'est un sacre évident et porteur pour l'avenir qui récompensera de plus en plus des auteurs de BD qui travailleront pour différents supports (web, TV, ciné, édition...).

6 choses à retenir sur le carton de Lucy aux Etats-Unis

Posté par vincy, le 28 juillet 2014

lucy

Lucy, produit par EuropaCorp, réalisé par Luc Besson, et incarnée par Scarlett Johansson (double féminin de Luc?), a dominé largement le box office nord-américain ce week-end, lors de sa sortie. 44 millions de dollars c'est aussi un chiffre peu banale pour une production française (certes anglophone).

1. Un film rentabilisé (si l'on ne compte pas les frais liés au marketing) en trois jours. Et ça fait toujours du bien quand on vit une saison morose côté recettes. Lucy a coûté 40 millions de $. Il devrait récolté rien qu'en Amérique du nord 100 millions de $. Le film entrerait alors dans Top 12 historique des films d'action avec pour héros une héroïne. Il est déjà assuré d'être le troisième succès le plus important de l'année pour le distributeur Universal.

2. Le deuxième meilleur démarrage nord-américain pour EuropaCorp derrière Taken 2 (49M$). Désormais 13 des 20 plus importantes recettes du cinéma français aux Etats-Unis est un film EuropaCorp.

3. Jeu égal avec des productions hollywoodiennesLucy fait un moins bon score que Mr & Mrs Smith et Lara Croft : Tomb Raider et un peu moins bien que Wanted mais bien mieux que Salt, si on prend en compte les films avec Angelina Jolie, l'actrice spécialisée dans les films d'action (mais pas seulement) la mieux payée d'Hollywood.

4. C'est évidemment et de très loin le meilleur démarrage pour un film réalisé par Luc Besson : trois fois mieux que Malavita l'an dernier, 2,5 fois mieux que Le cinquième élément. Cependant, si on tient compte de l'inflation du prix du billet, Lucy devra rapporter plus de 113M$ pour battre les recettes finales du Cinquième Elément. En revanche, en trois jours, il a surclassé Léon (38M$ en tenant compte de l'inflation), Malavita (37M$ et Jeanne d'Arc (23M$).

5. Scarlett Johansson entre donc dans le panthéon des femmes d'action, avec Angelina Jolie et Jennifer Lawrence. Lucy est le 4e meilleur démarrage de sa carrière, mais surtout le meilleur pour un film où elle ne partage pas l'affiche avec d'autres héros (Avengers, Iron Man 2 et Captain America 2, où elle incarne dans les trois la Veuve noire). Lucy est donc son plus gros succès personnel, déjà parti pour être dans son top 5 en terme de recettes cumulées et d'entrées (il est 10ème en trois jours, 12ème en nombre d'entrées). Avec le carton de Captain America 2, et les succès critique pour ses performances singulières d'Her et  d'Under the Skin, elle signe sans aucun doute sa plus belle année.

6. Les femmes prennent le pouvoir : Jennifer Lawrence avec Hunger Games et le dernier X-Men, Shailene Woodley dans Divergent, Angelina Jolie en Maléfique. Les dominatrices et femmes puissantes, sachant tenir un flingue ou mettre K.O. des mâles orgueilleux, réussissent désormais à s'imposer face aux hommes. Sur les douze derniers mois, Hunger Games, La Reine des neiges, Gravity, Maléfique, auxquels on doit ajouter Captain America 2 et X-Men : Days of Future past, sont parmi les 10 films les plus lucratifs du box office nord-américain (avec un podium 100% féminin). Terminé le temps de la malédiction où les studios pensaient qu'une femme ne pouvait pas tenir un flingue et séduire les spectateurs.

Wild Bunch et Senator, un mariage franco-allemand dans le cinéma européen

Posté par vincy, le 27 juillet 2014

Vendredi 25 juillet, la société française Wild Bunch et la société allemande Senator Entertainment ont annoncé leur mariage pour former un groupe européen de production et de distribution de films. A elles deux, les sociétés couvrent plusieurs pays (France, Allemagne, Espagne, Italie, Bénelux).

Le nouveau groupe aura son propre nom, basé à Berlin et côté à Francfort. Autant dire que Wild Bunch devient plutôt allemand. L'ensemble pèsera 185 millions d'euros. La direction comprendra les trois fondateurs de Wild Bunch, Vincent Grimond qui en sera le P-DG, Vincent Maraval le directeur des contenus et Brahim Chioua, directeur des opérations. Les finances seront réservées à l'Allemand Max Sturm.

Les deux catalogues fusionnés représenteront plus de 2200 titres. L'objectif est d'être présent sur tous les canaux de diffusion. Rappelons que Wild Bunch possède notamment la plateforme de VàD/SVàD FilmoTV.

Wild Bunch a distribué des films comme The Artist, Le discours d'un roi, La vie d'Adèle, Des hommes et des Dieux, Polisse, 9 mois ferme, le dernier Astérix et récemment Les vacances du petit Nicolas et Sous les jupes des filles. Elle produit actuellement le nouveau film d'Emanuelle Bercot, La tête haute, et les prochains films de Roschdy Zem (Boydbuilder) et Jérôme Bonnell (A trois on y va), tout comme le dernier Ken Loach (Jimmy's Hall) ou le Hazanavicius (The Search), tous deux à Cannes cette année.

Senator Entertainment a distribué en Allemagne des films comme Mandela, The Reader, Le discours d'un roi, De l'autre côté du périph', Happiness Therapy, Intouchables, et de nombreux films d'auteurs ou comédies et polars germaniques. Depuis 1987, elle a développé trois unités de production et coproduction en Allemagne et possède déjà à parité une filiale avec Wild Bunch, Central Film Verleih.

Angelina Jolie et Brad Pitt mariés… dans un prochain film

Posté par vincy, le 26 juillet 2014

angelina jolie brad pitt 2014Nombreux spéculaient sur leur mariage. C'est en fait le cinéma qui, logiquement, les réunira aux yeux de tous. Brad Pitt et Angelina Jolie vont se retrouver à l'écran, neuf ans après s'être rencontrés sur le tournage de Mr & Mrs Smith.

Selon The Hollywood Reporter, le couple hollywoodien le plus célèbre du monde va tourner By the Sea. Le coup était tentant pour n'importe quel studio : les deux comédiens ont récemment signé leur plus gros succès personnel avec World War Z pour lui l'an dernier et Maléfique pour elle cet été.

Universal a acquis les droits mondiaux de ce film écrit par Angelina Jolie et qui sera également réalisé par elle. On ne sait rien sur l'histoire hormis qu'il joueront un couple marié (un comble pour eux sans aucun doute). Ce sera la troisième réalisation de l'actrice. Son prochain film, Unbroken doit sortir à la fin de l'année.

Les deux jurys du 71e Festival de Venise

Posté par vincy, le 25 juillet 2014

On savait déjà qu'Alexandre Desplat présiderait le jury de la compétition (lire notre actualité) et qu'Ann Hui serait en charge de celui d'Orizzonti. mais on ne connaissait pas encore les autres membres du jury.

C'est chose faite.

Pour décerner le Lion d'or et les autres prix de la compétition, le compositeur de musique de film français sera entouré de l'actrice chinoise Joan Chen, du réalisateur allemand Philip Groning, de la réalisatrice autrichienne Jessica Hausner, du romancier indien Jhumpa Lahiri, de al costumière britannique Sandy Powell, du comédien et réalisateur britannique Tim Roth, du réalisateur palestinien Elia Suleiman et de l'acteur et réalisateur italien Carlo Verdone.

Pour la sélection Orizzonti, la cinéaste hong-kongaise Ann Hui sera accompagne de l'actrice israélienne Moran Atias, de l'actrice et réalisatrice suédoise Pernilla August, du réalisateur et scénariste américain David Chase, du réalisateur tchadien Mahamat-Saleh Haroun, du réalisateur italien Roberto Minervini et du critique turc Alin Tasciyan.

On ajoutera le jury pour le prix du meilleur premier film, le prix Luigi de Laurentiis, qui sera jugé par la cinéaste italienne Alice Rohrwacher (récent Grand prix du jury à Cannes), la réalisatrice argentine Lisandro Alonson, le réalisateur canadien Ron Mann, la réalisatrice et productrice chinoise Vivian Qu et le scénariste et réalisateur roumain Razvan Radulesci.

Le Festival se déroulera du 27 août au 6 septembre.

Les films en sélection
Compétition
Hors-compétition
Orizzonti

[Bande annonce] Fifty Shades of Grey se dévoile (un peu)

Posté par vincy, le 24 juillet 2014

Le marketing est essentiel pour un tel film. L'adaptation du best-seller mondial (100 millions d'exemplaires et toujours dans les meilleures ventes de livres en France) Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey) sera l'un des premiers films à faire l'événement début 2015.

Initialement le film devait sortir en août 2014 (lire notre actualité). Mais un changement de casting inattendu a retardé le tournage, et donc la sortie.

Le film de Sam Taylor-Johnson, avec Jamie Dornan, ex-mannequin (lire le portrait), Dakota Johnson, Jennifer Ehle et Marcia Gay Harden, sera dans les salles pour la Saint Valentin (le 11 février en France, le 13 février aux Etats-Unis).

La bande annonce a été annoncée sur le compte instagram de Beyoncé dimanche dernier. Logique, la diva signe la chanson du film. En elle-même cette "trailer", diffusée depuis ce jeudi, ne révèle pas grand chose de l'histoire. C'est davantage un "teaser" qui s'achève sur les accessoires "clés" du roman "sulfureux" (menottes, bandeau, cravache...). La luxure n'est donc là que pour nous allumer. Pour le reste, ce sont surtout les signes extérieurs de richesse de Grey, croisement entre Largo Winch et Catherine Tramell (Basic Instinct), et son torse nu qui nous sont dévoilés.

On restera donc sur notre faim. Voire un peu surpris quand on lit la phrase "Le phénomène mondial prend vie". Comme si un livre était moins "réel" qu'un film... Comme si un film était la vie...

Venise 2014 : Delépine/Kervern, Hong Sangsoo, Dupieux, Makhmalbaf côté Orizzonti

Posté par vincy, le 24 juillet 2014

affiche venise 2014
C'est sans doute là qu'il faut voir le plus d'originalité, formelle, et de diversité, géographique. La sélection Orizzonti (Horizons), l'équivalent d'Un Certain regard à Cannes, se paye quelques audaces : le retour de Makhmalbaf, Houellebecq chez Delépine/Kervern, Dupieux toujours décalé, le prolifique Hong Sangsoo, l'adaptation shakespearienne par Almereyda, ... il y a de quoi assouvir les curieux. Mais avant tout, c'est aussi là que le cinéma asiatique (au sens très large, d'Azerbaïdjan à la Jordanie, d'Inde à la Corée du sud, en passant par la Georgie) réduit la domination européenne et américaine. Ce qui souligne également que le cinéma d'Amérique latine et d'Afrique est quasiment absent de cette 71e Mostra.

Theeb, Naji Abu Nowar
Line of Credit, Salome Alexi
Cymbeline, Michael Almereyda
Senza Nessuna Pieta, Michele Alhaique
Near Death Experience, Benoit Delépine & Gustave Kervern
Le Vita Oscena, Renato De Maria
Realité, Quentin Dupieux
I Spy/I Spy, Veronika Franz & Severin Fiala
Hill of Freedom, Hong Sangsoo
Bypass, Duane Hopkins
The President, Moshen Makhmalbaf
Your Right Mind, Ami Canaan Mann
Belluscone, una storia siciliana, Franco Maresco
Nabat, Elchin Musaoglu
Heaven Knows What, Josh & Ben Safdie
These Are the Rules, Ognjen Svilicic
Court, Chaitanya Tamhane