2014 juin 08 » Le Blog d'Ecran Noir

Quand Hunger Games inspire les manifestants thaïlandais…

Posté par vincy, le 8 juin 2014

Parfois la culture envahit l'espace politique. Non, il ne s'agit pas d'une manifestation d'intermittents. Ici on parle d'une révolution (pas si) tranquille en Thaïlande. Là bas, le bras est tendu, les trois doigts du milieu sont joints, l'auriculaire est replié. Cela ne vous rappelle rien?

Bien sûr si vous n'avez pas lu ou vu The Hunger Games, vous ignorez que ce salut symbolise la protestation du peuple opprimé contre l'élite tyrannique. Dans la trilogie imaginée par Suzanne Collins, les personnes qui s'exposent ainsi sont menacées d'exécution.

Pour démontrer que le récent Coup d'Etat thaïlandais n'était pas à leur goût, les manifestants ont décidé de faire le même signe de ralliement. Dans le film c'est un symbole de rébellion contre la dictature.

Dans l'ancien royaume de Siam, c'est devenu un symbole de liberté. C'est d'autant plus courageux qu'une loi martiale a été imposée empêchant tout regroupement de plus de cinq personnes. Depuis la prise du pouvoir par l'armée, après des mois de crises entre royalistes et démocrates, l'armée a mis un couvercle sur la libre expression.

Les manifestants thaïlandais demandent d'ailleurs l'abrogation de cette loi martiale et le retour d'un gouvernement civil. Cela n'a pas freiné la police, qui a arrêté une femme pour avoir brandit trois doigts dans la rue, si l'on en croit le Bangkok Post.