2013 mai 14 » Le Blog d'Ecran Noir

Cannes 2013 : Catherine Deneuve ne sera pas là pour l’hommage aux Parapluies de Cherbourg

Posté par vincy, le 14 mai 2013

Catherine Deneuve sera la grande absente jeudi au Festival de Cannes lorsque Agnès Varda, Michel Legrand, Rosalie Varda et Mathieu Demy monteront les marches de la salle du Soixantième pour découvrir la version restaurée des Parapluies de Cherbourg, Palme d'or 1964, qui fera l'ouverture prestigieuse de Cannes Classics.

Mais la star a une bonne raison : elle tourne son septième film avec André Téchiné, L'homme que l'on aimait trop, avec Guillaume Canet. Téchiné et elle c'est évidemment Hôtel des Amériques, Le Lieu du crime, Ma saison préférée, Les Voleurs, Les Temps qui changent, La Fille du RER. Une liaison unique dans le cinéma français. Le Lieu du crime et Ma saison préférée avaient d'ailleurs été en sélection officielle à Cannes.

Le film est inspiré d’un fait divers des années 1970, l’affaire Le Roux, l'histoire d'une héritière mystérieusement disparue. Les soupçons se tournent alors vers son amant, Jean-Maurice Agnele, qui fut condamné à vingt de prison en 2006 alors qu'il clamait son innocence…

Ironiquement, le tournage a lieu à quelques kilomètres de Cannes, où Deneuve fut révélée au monde avec le film de Demy il y a bientôt 50 ans. Canet, de son côté, est attendu, hors-compétition pour son film Blood Ties, présenté lundi.

Cannes 2013 : Né quelque part, avec Jamel Debbouze, s’ajoute en séance spéciale

Posté par vincy, le 14 mai 2013

Jamel debbouze dans né quelque partLe Festival de Cannes a ajouté un film en séance spéciale, en dernière minute. Né quelque part, le premier film de Mohamed Hamidi, sera projeté dans le cadre de la séance réservée aux lycéens de la Région PACA le 21 mai dans la salle du Soixantième, succédant ainsi au Magasin des suicides de Patrice Leconte l'an dernier. Mais cette année, la presse aura le droit à sa projection "privée" pour découvrir le film qui met en vedette Jamel Debbouze, aux côtés de Tewfik Jallab, Malik Bentalha et Fatsah Bouyahmed. Jamel accompagnera le réalisateur à l'occasion de la projection.

Né quelque part raconte l'histoire de Farid, jeune Français de 26 ans, qui doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n’a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d’une galerie de personnages étonnants dont l’humour et la simplicité vont profondément le toucher. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France...

Le film sort le 19 juin en France.

Dujardin et Lellouche connectés dans La French

Posté par vincy, le 14 mai 2013

Ils sont en train de devenir un duo de cinéma. Après Les petits mouchoirs et Les infidèles, Jean Dujardin et Gilles Lellouche seront de nouveau réunis dans La French.

La réalisation est confiée à Cédric Jimenez, qui a cosigné le scénario avec Audrey Diwan (journaliste, scénariste et bientôt réalisatrice). Le tournage débutera en août et le film devrait sortir en octobre 2014.

Le film retracera l’histoire du juge Michel assassiné en 1981. Le juge, grand opposant au trafic de drogue dans Marseille, a démantelé 6 laboratoires de transformation de l'héroïne (source : Wikipédia), et arrêté plus de 70 trafiquants en 7 ans. Il est à l'origine du démantèlement de la French Connection et sera abattu par deux tueurs associés à ce réseau.

Dujardin incarnera le juge et Lellouche le caïd Gaëtan "Tany" Zampa, soupçonné d'avoir commandité l'assassinat, et qui se suicidera plus tard en prison. "Le film racontera ces deux hommes avec leurs forces et leurs faiblesses, mais aussi leurs caractères complexes, dans Marseille en pleine French Connection. Le juge Michel était la face solaire de la ville et Gaëtan Zampa, sa face sombre. Mon père, qui possédait alors un bar-restaurant à la Pointe-Rouge qui faisait boîte de nuit, m’en a tellement parlé que j’ai eu beaucoup d’informations pour nourrir notre scénario" a déclaré le réalisateur Cédric Jimenez au Parisien.fr. Les deux comédiens ont commencé à travailler sur leurs rôles en rencontrant des personnes impliquées.

Producteur de Scorpion et Bangkok Renaissance, Jimenez a réalisé son premier film l'an dernier, Aux yeux de tous, avec Mélanie Doutey et Olivier Barthelemy.

Le film est une grosse production de 18 millions d'euros.