2012 avril » Le Blog d'Ecran Noir

Cannes 2012 : Philip Kaufman, Alexandre Desplat et Norman Lloyd animeront chacun une leçon de cinéma

Posté par MpM, le 30 avril 2012

C'est une tradition bien ancrée dans les rouages du festival de Cannes : chaque année, des personnalités du cinéma animent une "leçon de cinéma" (d'acteur, de musique...) leur permettant d'évoquer leur métier et leur carrière. Par le passé, Quentin Tarantino, Lalo Schiffrin ou encore Catherine Deneuve se sont ainsi prêtés à l'exercice.

Cette année, ce sont le réalisateur Philip Kaufman (L'Etoffe des héros, L'Insoutenable légèreté de l'être... voir notre actualité du 19 avril), le producteur-réalisateur-acteur Norman Lloyd (Alfred Hitchcock présente) et le compositeur Alexandre Desplat (Le discours d'un roi, The Ghost Writer...) qui relèvent le défi. A noter que Philip Kaufman présentera également hors compétition son dernier film, Hemingway and Gellhorn, qui réunit notamment Nicole Kidman et Clive Owen.

Cannes 2012 : sept films rejoignent la sélection officielle

Posté par MpM, le 30 avril 2012

Cannes 2012 affiche poster marilyn monroeDès le 19 avril, jour de la conférence de presse lançant l'édition 2012, la direction du Festival de cannes avait annoncé que de nouveaux films étaient susceptibles de rejoindre la Sélection officielle.

C'est désormais chose faite avec notamment un film sur Auguste et Jean Renoir en clôture d'Un certain regard, le remake du film d'horreur culte Maniac de William Lustig en séance de minuit et un documentaire écologique produit par jeremy Irons en séance spéciale.

En tout, sept films sont ainsi ajoutés au programme (déjà chargé) de cette très attendue 65e édition. En revanche, la liste des concurrents pour la Palme d'or reste (pour le moment ?) inchangée.

Les nouveaux sélectionnés

Un Certain Regard :
Djeca de Aida Begic (Bosnie-Herzégovine)
Gimme the Loot de Adam Leon (USA)
Renoir de Gilles Bourdos (France) - clôture -

Séance Spéciale :
Trashed de Candida Brady (Grande Bretagne)

Séance de minuit :
The Sapphires de Wayne Blair (Australie)
Maniac de Franck Khalfoun (USA/France)

Cannes Classics :
Final Cut - Hölgyeim És Uraim de György Pálfi (Hongrie) - clôture -

Iron Man 3 coproduit avec la Chine

Posté par vincy, le 30 avril 2012

C'est le premier deal d'ampleur entre Hollywood et la Chine. Walt Disney et sa filiale Marvel Studios ont signé avec la société chinoise DMG Entertainment pour produire ensemble Iron Man 3. DMG distribuera également le film dans le pays. La société chinoise a été créée en 1993 et distribue notamment la franchise Twilight.

Quelques semaines après l'accord bilatéral permettant aux films américains d'être diffusés en plus grand nombre dans l'Empire du milieu et les annonces de différents studios d'animation prêts à installer des structures de productions en Chine, une nouvelle étape est franchie.

La Chine, désormais troisième puissance cinématographique du monde (au box office), avait déjà séduit de nombreux studios pour qu'ils y tournent des séquences spectaculaires.

Iron Man 3 est assuré de faire un carton auprès des chinois. En étant coproduit dans le pays, le film bénéficiera d'une sortie comparable aux grosses productions nationales. Car pour Walt Disney l'objectif est bien de propager les personnages de Marvel dans le marché communisto-capitaliste et séduire la nouvelle classe moyenne de cet immense pays.

Le tournage du film, réalisé par Shane Black, commencera en mai aux USA pour continuer durant l'été en Chine. Le scénario devrait s'aromatiser de quelques ingrédients locaux. Robert Downey Jr. et Gwyneth Paltrow rempilent. Guy Pearce rejoindrait le casting.

La sortie aux USA est prévue pour le 3 mai 2013. Le premier épisode avait rapporté 585 millions de $ dans le monde, le deuxième près de 624 millions de $. En Chine, ils avaient respectivement récolté 15 et 8 millions de $.

Ecran Rose : Rocco Siffredi souhaite tourner un porno avec Berlusconi

Posté par matthieu, le 29 avril 2012

Décidément, après l'annonce d'une adaptation des frasques sexuelles de notre Dominique Strauss-Kahn national (voir notre actualité du 6 février 2012), c'est maintenant les bunga bunga de l'ancien chef du gouvernement italien qui font rêver. Mais attention, point de Depardieu ou équivalent pour incarner "Il Cavaliere" puisque c'est l'étalon italien en personne, la star du porno, Rocco Siffredi qui s'y intéresse. Celui-ci aurait déclaré sur une radio italienne "Un beau film porno avec beaucoup, beaucoup de femmes et Silvio Berlusconi, ce serait le pied !"

Un projet en somme très professionnel pour ce hardeur qui semble prêter une attention toute particulière aux dérives sexuelles berlusconiennes. Il n'est d'ailleurs pas le seul puisqu'il y a quelques mois déjà, le rubygate (l'affaire dans laquelle l'ex-Président du Conseil s'est vautrée avec une jeune prostituée mineure) avait déjà fait l'objet d'une adaptation pornographique dans Bunga Bunga présidente avec en guest... Rocco Siffredi. La boucle est bouclée.

La star du porno souhaite donc maintenant aller plus loin et lance une offre à Berlusconi dont il ajoute qu'il est le seul homme politique à pouvoir faire son travail. Et puisque Rocco ne fait pas les choses à moitié (avec 25 cms entre les jambes il n'y a rien d'étonnant), le titre de ce futur duo est déjà tout trouvé : "Attenti a quei due" (Attention à ces deux-là). L'artiste conclut à la radio sur le nouveau chef de gouvernement Mario Monti en expliquant : "Je suis très perplexe. J’aurais aimé qu’il ait un visage un peu moins sérieux. J’aimais plus la tête du président Berlusconi." Pas sûr toutefois que celui-ci réponde à cet appel...

Rooney Mara : en attendant Spike Jonze …

Posté par vincy, le 28 avril 2012

L'actrice nommée à l'Oscar pour son rôle de Lisbeth Salander dans le Millénium de David Fincher, est actuellement en pourparlers (et proche de la signature) pour le prochain film de Spike Jonze, sans titre pour le moment. Rooney Mara y côtoiera Joaquin Phoenix, Amy Adams et Samantha Morton. Il s'agira de l'histoire d'un homme qui tombe amoureux d'une voix d'ordinateur.

D'ici là, Mara sera à l'affiche de The Bitter Bill, de Steven Soderbergh, et de Lawless, de Terrence Malick.

L'actrice a également donné son accord pour être l'actrice principale de Brooklyn, adapté du roman de Colm Toibin (qu'on peut trouver en France chez l'éditeur Robert Laffont). Les producteurs et le scénariste, Nick Hornby, d'Une éducation, cherchent désormais un réalisateur pour ce tournage prévu au printemps 2013.

L'histoire est celle d'Ellis Lacey, irlandaise, dans les années 1950. A la demande de sa soeur Rose, Ellis quitte son pays natal pour s'exiler aux Etats-Unis. Sa vie nouvelle, entre les cours de comptabilité, son emploi de vendeuse dans un grand magasin et son amoureux Tony, va être bousculée par la mort de Rose, ce qui l'oblige à rentrer en Irlande, et à choisir entre ces deux vies.

Twilight – Chapitre 5 : retour imprévu sur les plateaux de tournage

Posté par vincy, le 28 avril 2012

Le réalisateur Bill Condon a confirmé les rumeurs : il va falloir tourner de nouvelles images pour Twilight - Chapitre 5 : Révélation, 2e partie. Certains acteurs et l'équipe technique vont devoir revenir à Vancouver. Il insiste cependant sur le fait qu'il ne s'agit pas de refaire des scènes ou de modifier des dialogues. Officiellement, cela concerne des problèmes d'effets spéciaux.

Dans son communiqué, Bill Condon enfonce des portes ouvertes : "Un film est comme un puzzle, et chaque pièce - chaque plan, aussi bref soit-il - doit s'imbriquer parfaitement avec celles qui l'entourent. Le puzzle du Chapitre 5 est enfin visible et dans quelques semaines, nous retournons (au Canada) pour récupérer quelques plans supplémentaires. Nous n'allons tourner aucune nouvelle scène ni aucun nouveau dialogue, il s'agit simplement de travail technique avec nos acteurs et nos cascadeurs."

Les rumeurs sont moins flatteuses. Les critiques peu sympathiques sur le précédent film ont mis davantage de pression sur le cinéaste. Et le studio voudrait que ce 5e chapitre fracasse les records au box office, à la manière du dernier opus d'Harry Potter ou du premier film de la saga Hunger Games. Il semblerait que le premier montage de ce "puzzle" n'ait pas totalement satisfait les producteurs...

Le film doit sortir dans les salles françaises le 14 novembre. En attendant la nouvelle bande annonce, le poster-teaser a été révélé.


Cannes 2012 : Carlos Diegues, président du jury de la Caméra d’or

Posté par vincy, le 27 avril 2012

Carlos Diegues présidera le jury de la Caméra d'or, prix attribué au meilleur premier films toutes sélections confondues. Cette année 22 premiers films sont concernés. Il sera entouré de Gloria Satta, journaliste italienne au Messaggero, Rémy Chevrin qui représente l’Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique, Hervé Icovic, qui représente la Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia, Michel Andrieu, qui représente la Société des Réalisateurs de Films et Francis Gavelle, qui représente le Syndicat Français de la Critique de Cinéma.

La Caméra d’or a été créée en 1978. le prix est décerné lors de la Cérémonie de clôture, le dimanche 27 mai.

Cinéaste brésilien, Carlos Diegues, né en 1940, a d'abord été critique de cinéma avant de devenir l'un des pionniers du mouvement Cinéma Novo. Il a réalisé Ganga Zumba (1964), La Grande Ville (1966), Les Héritiers (1969), Jeanne la Française (1973) avec Jeanne Moreau, Xica da Silva (1976), Pluies d’été (1978), Bye Bye Brésil (1980), Quilombo (1984), Un train pour les étoiles (1987), Regarde cette chanson (1994, prix de la Mise en scène à La Havane) et Orfeu (1999). En 2006, il remporte le Prix du meilleur film au Festival de Montréal avec Le plus grand amour du monde.

Il fut également membre du jury de la Compétition à Cannes en 1981 et membre du jury de la Cinéfondation et des courts métrages en 2010. Un train pour les étoiles, Quilombo et Bye Bye Brasil ont été sélectionnés en compétition tandis que Ganga Zumba, Les héritiers et Pluies d'été sont venus dans d'autres sections.

Cannes 2012 : Julie Gayet, présidente du jury de la 3e Queer Palm

Posté par MpM, le 27 avril 2012

C'est l’actrice et productrice français Julie Gayet qui présidera le jury de la Queer Palm 2012. A ses côtés, Sam Ashby (éditeur de la revue de cinéma queer anglaise Little Joe), Jim Dobson (agent américain), Sarah Neal (directrice du festival Brisbane Queer Film Festival), Frédéric Niolle (rédacteur en chef de l’émission Le Cercle sur Canal+) et Moira Sullivan (universitaire et journaliste).

Autoproclamée "prix LGBT et décalé du Festival de Cannes", la Queer Palm distinguera comme chaque année un long métrage,  toutes sélections cannoises confondues, "pour ses qualités artistiques et son traitement des questions gay, lesbienne, bi ou trans ou son traitement décalé des questions de genre".

Les deux premières Queer Palm de l'histoire cannoise avaient récompensé Kaboom de Greg Araki en 2010 et Beauty d'Oliver Hermanus en 2011. Cette année, une Queer Palm du court-métrage sera également décernée à une oeuvre au format court. Les deux lauréats seront annoncés le 26 mai lors d'une grande soirée festive.

Charlotte Gainsbourg, point G de Lars von Trier

Posté par matthieu, le 27 avril 2012

Et de trois ! Revenue de sa tourmente démoniaque dans Antichrist puis de sa crainte de l'apocalypse dans Mélancholia, Charlotte Gainsbourg a décidé de replonger (voir notre actualité du 13 décembre 2011) avec le trublion du 7e art, Lars von Trier. Le nouveau film qui se prépare et qui sera tourné cet été en Allemagne, sobrement nommé The nymphomaniac, racontera l'histoire d'une adepte du sexe de sa jeunesse à la cinquantaine et contiendra des scènes explicitement pornographiques. Dans la continuité d'Antichrist, qui avait valu à l'actrice français un prix d'interprétation à Cannes. Elle partagera la réplique avec Stellan Skarsgård.

Il est dit que The Nymphomaniac pourrait être réalisé en deux versions, l'une soft et l'autre pornographique, la seconde dépendant certainement de la façon dont pourra être distribué le film, le X réduisant l'exploitation de celui-ci à un cercle très, très limité. D'un autre côté, on ne peut lui enlever de vouloir coller à la réalité de son récit sans l'hypocrisie de scènes suggérées. Il avait d'ailleurs expliqué il y a de ça quelques mois : « Comme je suis radical, je ne peux pas faire un film sur l’évolution sexuelle d’une femme sans montrer de pénétration. Ça n’en fera pas forcément un film porno pour autant, plutôt un film avec beaucoup de sexe et beaucoup de philosophie ».

Charlotte Gainsbourg y sera doublée par une hardeuse mais cache pour l'instant son enthousiasme pour cette nouvelle expérience déroutante : "Je sais qu'il veut utiliser des acteurs X en tant que doublure. Comme dans Antichrist, il y a certaines choses qui ont été faites par des doublures. Je ne sais pas quelles sont exactement mes limites, mais je sais que j'en ai. J'en ai eu pour Antichrist. Il m'avait demandé de masturber l'acteur porno qui doublait Willem Dafoe et j'ai refusé".

Quant à une présence probable à Cannes en 2013, Lars Von Trier aura fort à faire pour se faire pardonner, et ce n'est pas son film annoncé comme le plus controversé qui va aider.

L’instant Court : Love in motion, réalisé par Gaspar Noé

Posté par kristofy, le 27 avril 2012

Comme à Ecran Noir on aime vous faire partager nos découvertes, alors après le court-métrage Je suis compatible réalisé par David Dang, voici l’instant Court n° 76.

Une polémique, quelle polémique ? Un clip réalisé par Gaspar Noé avec une musique de SebastiAn a été jugé provocateur mais sans vraiment être censuré, et finalement quelques semaines plus tard, aucun scandale n'a éclaté. L’objet du délit montre une fillette danser de manière quelque peu suggestive devant l’objectif d’une caméra. Une séquence plus ou moins innocente où la perversion est plus dans l’œil de quelques personnes qui regarderont que dans le contenu même des images.

SebastiAn est connu pour ses remix, mais il compose aussi pour des bandes-originales de film, quelques morceaux pour Steak de Quentin Dupieux (dans lequel il est aussi acteur) mais surtout toute la musique de Notre jour viendra de Romain Gavras.

Voici donc  Love in motion, filmé par Gaspar Noé. Ce dernier sera de retour au Festival de Cannes le mois prochain : après Enter the void,  il présentera en effet le film 7 jours à La Havane composé de plusieurs segments réalisés par Benicio del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Juan Carlos Tabio, Laurent Cantet et donc Gaspar Noé.


Crédit photo : image modifiée, d’après un extrait du film Love in motion